La direction de Caterpillar ne veut plus attendre

Après plusieurs semaines de bras de fer avec les syndicats, elle a annoncé hier dans un communiqué qu’elle allait mettre en œuvre son plan social sur les sites isérois de Grenoble et Echirolles. Ce plan prévoit 733 licenciements dans les deux usines. Une décision prise après l'échec des ultimes négociations. Une nouvelle réunion a eu lieu hier mais les élus du Comité d’entreprise ont fait valoir leur droit de retrait car la direction a refusé de lever des sanctions prises à l’encontre de 19 grévistes.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.