La région mise sur la formation pour les métiers de la restauration

Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé du Commerce, présentait hier aux représentants des restaurateurs du Rhône, le contrat d’avenir. En contrepartie de la baisse de la TVA de 19,6 à 5,5 %, cet accord signé entre l’Etat et la profession engagent les restaurateurs sur plusieurs points : les professionnels devront baisser les prix de différents produits, investir afin de moderniser leurs entreprises, mais aussi créer des emplois. L’Etat mise sur 40 000 embauches dont la moitié dans l’apprentissage. Les professionnels de la région ont annoncé hier vouloir se tourner vers les jeunes. Selon Laurent Duc, le président de l’Union des métiers de l’industrie de l’hôtellerie du Rhône, « une charte qualité a été mis en place en Rhône-Alpes pour mobiliser les restaurateurs, les apprentis et les familles. Et une amélioration du package social est également prévu pour susciter des vocations ».

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.