Peut-être un début de retour à la normale à Lyon II

Les piquets de grève ont été désertés et la majorité des cours ont pu avoir lieu hier au sein de l’université. Pourtant une centaine d’étudiants et d’enseignants opposés à la loi Pecresse ont voté hier la reconduite du blocage sur les campus des Quais et de Bron. Les bloqueurs souhaitent obtenir la garantie qu’aucun étudiant ne sera pénalisé lors des partiels. Pour cela ils réclament une validation automatique du deuxième semestre. Mais pour l’instant c’est toujours le flou concernant l’organisation des examens, la présidence n’ayant pas encore communiqué. Elle attend la tenue vendredi du conseil de la vie étudiante qui doit adopter le système de validation. Pour l’instant la date des examens reste fixée au 25 mai. Mais des aménagements pourraient être décidés pour les filières les plus touchées.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.