Le duo Fekir-Depay retrouvé, l'OL a déroulé face à Toulouse (5-1) - VIDEO

Après un petit quart d'heure de flottement, l'OL a accéléré pour faire craquer une équipe toulousaine peu dangereuse.

Le duo Fekir-Depay retrouvé, l'OL a déroulé face à Toulouse (5-1) - VIDEO
L'attaque lyonnaise a fait très mal ce dimanche après-midi - LyonMag.com

Ce dimanche, pour la 27e journée de Ligue 1, l'OL a retrouvé le chemin du succès en championnat en étrillant Toulouse (5-1). Fekir a fait son retour dans le 11 au coup d'envoi. Rafael était lui sur le banc.

Le schéma de jeu était tracé dès le début du match. Le bloc défensif toulousain évolue très bas et c’est Lyon qui doit faire circuler le ballon. Les Lyonnais profitent alors rapidement de la passivité adverse. Un centre fort de Fekir passe devant la cage. Memphis récupère alors sur son côté, élimine Amian en deux temps et trompe Baptiste Reynet d’une frappe enroulée au second poteau (1-0, 10e).

Le TFC ne tarde pas à réagir et profite des errances lyonnaises sur son côté gauche pour égaliser. Déjà fautif une première fois, Mendy laisse filer Dossevi face à Lopes. L'ailier n'en demandait pas tant et ajuste le portier lyonnais du pied droit (1-1, 15e).

Le match retrouve alors son schéma initial : une équipe lyonnaise à la possession et des toulousains regroupés qui évoluent en contre. Dembélé manque un but tout fait sur un centre de Mendy (18e). Puis, après quelques minutes passées à déjouer, Lyon retrouve du mordant. Depuis le côté droit, Dubois sert Traoré. Son centre rentrant n’est pas contré et surprend Reynet qui s’incline à nouveau (2-1, 30e).

Toulouse ne voit plus le jour. Sur le côté droit, Nabil Fekir dribble Jullien et entre dans la surface où il est fauché par Cahuzac. Le Lyonnais se fait justice lui-même au point de penalty et prend Reynet à contre-pied (3-1, 35e). L’OL est a deux doigts de tuer tout suspens, mais Traoré (38e) se heurte au gardien, puis Dembélé sert trop fort Memphis, seul face au but (45e). Toulouse court continuellement après le ballon et ne semble pas en mesure de revenir dans la partie.

Un quatuor offensif en feu

Le début de la seconde période est plus haché. Toulouse pose le pied sur le ballon quelques minutes, cherchant régulièrement Max-Alain Gradel sur le côté gauche. Puis Lyon profite de récupérations hautes de la balle pour se montrer dangereux. Dembélé voit sa tentative du gauche repoussée in extremis par Jullien (51e).

La rencontre perd en intensité. Lyon se contente de bien défendre et Lopes, vigilant lorsqu’il le faut (61e), est peu inquiété. Alors qu’il a manqué de réussite jusque là, Dembélé va tuer le suspens en deux temps. Premièrement en passant la défense depuis la gauche avant de battre Reynet (4-1, 67e), puis quatre minutes plus tard en étant servi sur un plateau par Fekir (5-1, 71e).

Toulouse n’a plus aucun espoir dans cette rencontre. Rafael fait son retour sur la pelouse en remplaçant Ferland Mendy. Bertrand Traoré n'est pas rassasié et croit inscrire le sixième but dans une position excentrée. Mais le but est finalement annulé par la VAR quelques instants plus tard pour un hors-jeu léger, mais existant, du Burkinabé.

Toulouse termine le match en roue libre. Cahuzac est expulsé après avoir légèrement et involontairement déséquilibré Traoré en tant que dernier défenseur. Reynet repousse le coup-franc qui suit (85e), puis la tentative de Rafael (86e). Enfin, Memphis (90e) et Ndombele (92e) manquent de justesse d'inscrire le sixième but lyonnais et Thomas Léonard finit par siffler la fin du match.

Ce succès permet à l’OL de revenir à cinq points de Lille, vainqueur un peu plus tôt de Dijon (1-0). Il permet surtout de reprendre ses distances avec les poursuivants stéphanois et marseillais, qui s’affrontent ce dimanche soir en clôture de la 27e journée. Ce succès est de bon augure pour l’OL, qui a désormais une semaine pour préparer son déplacement à Strasbourg (9e) avant de se rendre dans l’enfer Blaugrana.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sturlat. le 06/03/2019 à 10:48
J Lutars a écrit le 06/03/2019 à 10h44

il y a de l'écho, c'est le vide ?

... il y a de l'écho, c'est le vide ?

... guère plus que vous et vos commentaires :))

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 06/03/2019 à 10:44
Sturlat. a écrit le 05/03/2019 à 16h10

......du mal à voir l'intérêt de ce commentaire

ceci dit merci de vous soucier de mes humeurs :))

il y a de l'écho, c'est le vide ?

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 05/03/2019 à 16:10
J Lutars a écrit le 05/03/2019 à 13h07

du mal à voir l'intérêt de ce commentaire

ceci dit merci de vous soucier de mes humeurs

......du mal à voir l'intérêt de ce commentaire

ceci dit merci de vous soucier de mes humeurs :))

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 05/03/2019 à 13:07
Sturlat. a écrit le 04/03/2019 à 16h50

..... enfin quelqu'un de rassuré.... oh mais... c'est ma louloute, un rien la rassure, enfin..... :))

du mal à voir l'intérêt de ce commentaire

ceci dit merci de vous soucier de mes humeurs

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 04/03/2019 à 16:50

..... enfin quelqu'un de rassuré.... oh mais... c'est ma louloute, un rien la rassure, enfin..... :))

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 04/03/2019 à 14:11

belle victoire lyonnaise qui ne souffre d'aucune contestation

et quel plaisir de voir les débuts du gone fékir, aux côtés de son grand frère

l'OL a de beaux jours devant lui

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.