Mariage de raison entre Collomb et Peillon

A trois semaines des élections européennes, le maire de Lyon s’est réconcilié avec la tête de liste du PS pour le Grand sud-est. Mercredi, ils ont fait campagne commune à Lyon, sur les berges du Rhône. Début mars, Gérard Collomb avait lancé une fronde pour s’opposer à la constitution des listes PS pour ces élections. Il avait dénoncé notamment le parachutage de Vincent Peillon, alors qu’il soutenait la candidature de Thierry Philip, le maire du 3e arrondissement. Le maire de Lyon a expliqué que la paix était faite depuis longtemps, et qu’à l’époque, il « en voulait plus à la méthode qu’à Vincent Peillon ».

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.