Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Photo LyonMag

La fontaine des Jacobins fait une cure de jouvence (diaporama)

Photo LyonMag

Classée au patrimoine mondiale de l’Unesco en décembre 1998, l’ouvrage de Gaspard André fait l’objet de travaux de réhabilitation et de rénovation depuis l’été 2011.

Ces trente dernières années, la fontaine des Terreaux a plus souffert qu’en un siècle. "La pollution générée par la circulation automobile, mais également les pluies et la configuration de cette place ouverte aux quatre vents ont beaucoup fragilisé l’édifice", confie Emmanuel Desrosches, l’un de douze restaurateurs qui s’échine à rendre à la fontaine son lustre d’antan. Une érosion qui a mis en péril l’ouvrage, provoquant l’affaissement de son socle. "L’édifice est plus dégradé que prévu", reconnait Magalie Rogel, qui travaille à la direction des espaces verts de la Ville, ayant en charge la fontainerie. Une bien mauvaise surprise, puisqu’il faut désormais déplacer le local technique, situé sous la fontaine. "Une grotte", confie l’experte, qui aura à terme son pendant quelques mètres plus à l’ouest, où les ouvriers s’affairent à remplacer le vétuste local par une structure flambant neuve. Conséquence : les travaux de l'ensemble de la place des Jacobins prendront du retard prendront du retard. La livraison, initialement prévue fin 2012, devrait être ajournée à mars 2013. Pour autant,  les travaux de voiries alentours, à la charge du Grand Lyon, continuent.

L’entretien du statuaire du monument fait également l’objet d’une attention particulière. Le marbre des quatre statues qui le compose s’effrite en poudre à certains endroits. Il faut nettoyer, récurer, boucher. Un travail de fourmi. Pour toutes ces petites mains qui s’affairent autour du monument, il faut libérer le marbre blanc de sa gangue de calcite, éliminer toutes les concrétions calcaire et les algues et lichens qui ont pris possession de l’édifice. "Le nettoyage est terminé, nous pouvons commencer les greffes", détaille Emmanuel Desroches. Des rustines de résines comblent les fissures qui fragilisent la fontaine. Les pierres ainsi choyées seront traités au final avec des produits hydrofuges pour les rendre plus résistante. La fontaine des Jacobins, construite grâce à la générosité du sieur Danton, a été inaugurée en 1886. Anecdote d'époque, le généreux donateur, excédé par les grincements de la pompe à eau qui garnissait initialement la place, aurait décidé de faire ériger en lieu et place une fontaine. La petite histoire vaut à l’adjoint à l’aménagement de la Ville Gilles Buna ce prosaïque regret : "c’était une belle époque où, quand les citoyens se plaignaient d’un dysfonctionnement, ils finançaient le remède."

Voir le diaporama.



Tags : jacobins | fontaine |

Commentaires  

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.