Les chevaux de Bartholdi pris dans la glace

Les chevaux de Bartholdi pris dans la glace
La plus célèbre fontaine de Lyon est prisonnière des glaces - Photo LyonMag

Les températures négatives ont fait de la fontaine de la place des Terreaux un iceberg citadin en plein cœur de Lyon.

Le département du Rhône est en alerte orange au grand froid depuis jeudi, et pour cause Météo France prévoit pour ce week end des températures moyennes de -7 degrés, avec un ressenti pouvant aller jusqu’à -20 degrés en raison du vent. La célèbre fontaine de Frédéric-Auguste Bartholdi en a vu d’autres, puisqu’elle trône sur la place depuis 1892, mais voilà, depuis environ un an et demi, son quadrige menace de s’effondrer en raison d’infiltrations d’eau dans les chevaux, fragilisant ainsi la structure générale de l’édifice de 21 tonnes de plomb. L’eau, qui s’écoule du haut de la sculpture, est arrêtée le soir, mais la glace a le temps de prendre dans la journée, à la fois sur les têtes et les pattes des animaux, mais aussi en figeant, évènement plus rare, l’eau des bassins.
Ironie du sort, cette même eau qui risque aujourd’hui d’endommager gravement la fontaine en est son essence même, car c’est la mairie de Bordeaux qui avait à l’origine mandaté Bartholdi pour concevoir cette structure originellement intitulée « Char triomphal de la Garonne » et destinée à la place des Quinconces, mais le maire de Lyon de l’époque Antoine Gailleton en avait finalement fait l’acquisition après l'avoir vue présentée dans la galerie des machines de l'Exposition Universelle de 1889 à Paris. Elle ne symbolise  donc pas le Rhône et la Saône, mais la Garonne et la Dordogne (les quatre chevaux sont eux une allégorie de l'Ariège, du Tarn, du Gers et du Lot, les quatre principaux affluents de la Garonne dont l'estuaire est en Gironde).

En 1992, suite au creusement du parking souterrain de la place des Terreaux, la fontaine qui faisait face à l’Hôtel de Ville est déplacée pour maintenant regarder le Palais Saint-Pierre. La structure (bassin et statue inspirée du char d'Apollon de Jean-Baptiste Tuby à Versailles) a été classée monument historique en 1995.

X
2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ITEA le 07/02/2012 à 17:15

Ne pourrait-on pas proteger cette sttue avec une bache épaisse et utiliser l'energie electrique du moteur (car ça ne sert à rien de faire circuler l'eau) et chauffer le dessous de la bäche avec... Mrs les techniciens de la ville vous êtes nuls !!!
CE au moins durant les jours de grands froids !

Signaler Répondre

avatar
noctambule le 04/02/2012 à 02:35

c'est beau à voir mais des bouteilles d'alcool sont sur la glace du bassin les gens ne respectent plus rien

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.