Un père et son fils de 3 ans hospitalisés à Lyon après des blessures à l’arbalète

Un père et son fils de 3 ans hospitalisés à Lyon après des blessures à l’arbalète
LyonMag

Les enquêteurs privilégient le drame familial dans cette affaire.

Mise à jour 10h40 : le père de famille est décédé dans la nuit. Son fils se trouve toujours entre la vie et la mort.

Un père et son fils de 3 ans ont été retrouvés chez eux près de Belmont-Luthezieu dans l’Ain. C’est un proche de la famille inquiet de ne pas avoir de nouvelles qui s’est rendu sur place.

Selon le Progrès, tous les deux étaient gravement touchés au niveau de la tête ; des blessures faisant suite à un tir d’arbalète. Le père et son fils (ce dernier avait encore un carreau planté dans l'oeil) ont été transportés par hélicoptère dans un hôpital lyonnais. Les pronostics vitaux étaient engagés ce jeudi soir.

Selon les premiers éléments des investigations menées par les gendarmes de la brigade de recherches de Belley épaulés par ceux de Lyon, le père de famille aurait tiré sur son fils avant de tenter de se suicider. Il était en instance de séparation avec sa compagne et avait la garde du petit garçon au moment du drame.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marie972 le 23/03/2019 à 20:56
hakim-lab@outlook.fr a écrit le 23/03/2019 à 01h16

Comment il a fait pour ça ce termine com ça avoir un enfant c'est le plus beau kdo à mon avie ça femme aité une salope . Encore un homme qui ce fait avoir .

Et même si sa femme "aité une salope" ... Ça lui donne le droit de tuer son enfant ?

Signaler Répondre

avatar
Teck le 23/03/2019 à 20:40
Simplement lucide a écrit le 23/03/2019 à 19h10

Dans un monde idéal, le droit de procréer fera l'objet d'un entretien avec un médecin, un psy et un avocat pour déterminer les aspects convenables d'un parent potentiel.

A mon avis, un simple questionnaire permettra un tri facile à mettre en place… pour le bien de la société ainsi que l'enfant potentiel à naître.

Trop noir, trop grand, trop riche, trop pauvre, trop interlligent, trop con, trop catho, trop muslim, trop à gauche, trop à droite ....

Et je ne sais quels autres critères d'exclusion pour avoir le droit de procréer.

Et après, il faudrait instaurer une surveillance étroite des parents, pour être sur qu'ils ne s'eloignent pas de la ligne verte de la bonne conduite.

On peut aussi, à 2ans 1/2 mettre les enfants au pensionnat la semaine pour être sur qu'ils apprennent les bonnes valeurs et ne tombent pas aux mains de pédophiles.

Wouah Wouah Wouah, j'adore, à quand une telle société?

Avec des très très grandes marges pour ceux qui veulent pas suivre les règles du jeux, des espaces réservés aux "sectes" ou aux electrons libres qui ne veulent pas entrer dans les cases, en pleine cambrousse par exemple.

Signaler Répondre

avatar
Simplement lucide le 23/03/2019 à 19:10
pas lol a écrit le 23/03/2019 à 13h39

Je rejoins Pierre F dans son commentaire. Quel est le rapport avec les allocations familiales? Quant à l’autre troll pas la peine d’épiloguer sur lui c’est juste ducherois qui a changé de pseudo Bref dans ce genre de situations il vaut mieux se taire plutôt que de raconter n’importe quoi. Très triste pour ce petit garçon...

Dans un monde idéal, le droit de procréer fera l'objet d'un entretien avec un médecin, un psy et un avocat pour déterminer les aspects convenables d'un parent potentiel.

A mon avis, un simple questionnaire permettra un tri facile à mettre en place… pour le bien de la société ainsi que l'enfant potentiel à naître.

Signaler Répondre

avatar
Lordi le 23/03/2019 à 18:21
Purement lucide a écrit le 22/03/2019 à 21h53

Une excellente raison pour la France d'arrêter le versement d'allocations familiales.

Au contraire, la procréation devrait devenir un acte trop pénible et coûteux pour les masses à envisager. Trop de gosses nés ici simplement pour les allocs, on voit les dégâts partout où l'on jette un regard.

"Trop de gosses nés ici simplement pour les allocs, on voit les dégâts partout où l'on jette un regard." Ton cas n'est pas une généralité.

Signaler Répondre

avatar
pas lol le 23/03/2019 à 13:39

Je rejoins Pierre F dans son commentaire. Quel est le rapport avec les allocations familiales? Quant à l’autre troll pas la peine d’épiloguer sur lui c’est juste ducherois qui a changé de pseudo Bref dans ce genre de situations il vaut mieux se taire plutôt que de raconter n’importe quoi. Très triste pour ce petit garçon...

Signaler Répondre

avatar
olivierboutonneux66@g.mail le 23/03/2019 à 09:12

avatar
Pierre F. le 23/03/2019 à 08:25

Les deux derniers commentaires sont consternants.

Signaler Répondre

avatar
hakim-lab@outlook.fr le 23/03/2019 à 01:16

Comment il a fait pour ça ce termine com ça avoir un enfant c'est le plus beau kdo à mon avie ça femme aité une salope . Encore un homme qui ce fait avoir .

Signaler Répondre

avatar
Purement lucide le 22/03/2019 à 21:53

Une excellente raison pour la France d'arrêter le versement d'allocations familiales.

Au contraire, la procréation devrait devenir un acte trop pénible et coûteux pour les masses à envisager. Trop de gosses nés ici simplement pour les allocs, on voit les dégâts partout où l'on jette un regard.

Signaler Répondre

avatar
Gugus le 22/03/2019 à 18:43

S il voulait mourir c son choix mais son fils il n’a rien demande

Signaler Répondre

avatar
sami69 le 22/03/2019 à 15:14

HORRIBLE !!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.