Lyon : feu vert pour l’expulsion de la pizzeria Carlino

Lyon : feu vert pour l’expulsion de la pizzeria Carlino
DR

Ce jeudi matin, Charles Carlino était convoqué par le commissariat du 1er arrondissement de Lyon.

Là, il lui a été confirmé que le préfet du Rhône avait validé l’expulsion de sa pizzeria Carlino.

Pascal Mailhos avait déjà prévenu le restaurateur qu’il avait jusqu’au 3 juin pour quitter les lieux, avant que la manière forte soit employée. Ce n’est donc plus qu’une question d’heure avant que les Carlino soient obligés de quitter leur pizzeria de la rue de l’Arbre Sec.

A l’origine de cette expulsion, ADIA, le fonds de pension propriétaire du local. Les Emiratis avaient demandé et obtenu une résiliation du bail à cause des retards de paiement de loyers des Carlino.

"Sachez que nous ne partirons pas", a promis Nathalie Carlino dans un courriel adressé à la maire du 1er arrondissement de Lyon.

Tags :

Carlino

23 commentaires
Laisser un commentaire

avatar
Noel le 30/06/2019 à 11:40
voir chez les autres a écrit le 29/06/2019 à 16h22

Pourquoi ne pas faire comme chez eux ... émirats Bahreïn ... etc. Ils Bbd vendent rien aux étrangers et pour monter une entreprise il faut être associé avec un des leurs ....

Juste et parfait
Dans leurs pays tu ne rigole pas
Chez nous on peut tout faire !

Signaler Répondre

avatar
cracra le 30/06/2019 à 11:17

Il est où le problème je comprends pas !!
Des commerces, il s'en ferme tous les jours. Ce n'est pas un vendeur de semelles de blé dur qui va m’apitoyer ! surtout quand on voit les prix exorbitant pratiqué tout en ne payant pas son loyer.
Si il doit fermer pour un magasin de vêtement alors 'Ainsi soit-il'

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 30/06/2019 à 09:34
Oups a écrit le 30/06/2019 à 01h46

J’entends ici ou là sur les commentaires des reproches à peine voilés sur la nationalité des propriétaires... en leur reprochant d’être des étrangers ! Ok, alors parlons du caractère étranger de la pizza et de son grand remplacement dans nos cuisines ...

Pas vu ça... et complètement hors sujet de toute façon

Signaler Répondre

avatar
Oups le 30/06/2019 à 01:46

J’entends ici ou là sur les commentaires des reproches à peine voilés sur la nationalité des propriétaires... en leur reprochant d’être des étrangers ! Ok, alors parlons du caractère étranger de la pizza et de son grand remplacement dans nos cuisines ...

Signaler Répondre

avatar
mirou69 le 29/06/2019 à 16:41

Soutien total à Carlino. Résistez.

Signaler Répondre

avatar
voir chez les autres le 29/06/2019 à 16:22

Pourquoi ne pas faire comme chez eux ... émirats Bahreïn ... etc. Ils Bbd vendent rien aux étrangers et pour monter une entreprise il faut être associé avec un des leurs ....

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 29/06/2019 à 12:03
cacraint a écrit le 29/06/2019 à 09h13

Bozo tu ne connais pas l'historique originel de ces ventes par la mairie de Lyon. Renseigne toi !

Ben à part que la ville avait vendu une partie de son patrimoine pour se désendetter, je vois pas bien...
Aujourd'hui on peut toujours dire que ça valait plus mais qui aurait imaginé une telle explosion des prix ces 20 dernières années ?
J'imagine peut être que la famille Carlino estimait qu'on aurait du lui céder les locaux à l'€ symbolique c'est ça ?

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 29/06/2019 à 11:12
Oui oui a écrit le 29/06/2019 à 09h47

Adia investt... Ok, pouquoi pas
Mais adia ne joue pa avec les meme regles du jeu que les investisseurs francais!!!!!!
Par exemple, en terme de fiscalite.... Elle est quasiment nulle pour Adia, allrs qu elle est prohibitrice, spoliatrice et esclavagiste pour les francais

Qu on ne vienne pas nous parler des investissements francais a l etranger!!!!! Un francais doit avoir un prete nom et ne peux pas etre proprietaire a abbu dabi!!!!!! Et en plus il est soulisa de fortes taxes... Contrairement aux locaux

Alors la jute, le respect de la liberte d investir et tout le toutim..... La bonne blague!!!

Revons qu un jour les francais qui ont permis cela soit traduit devant ls tribunaux et saisie de TOUS leurs biens..... Privé de liberté pour trahison

Mais dans cette république bananière, ca ne se fera jamais

... et oui, et j'en rêve comme vous de "" qu un jour les francais qui ont permis cela soit traduit devant ls tribunaux et saisie de TOUS leurs biens..... Privé de liberté pour trahison""""

Signaler Répondre

avatar
Môvé péyeur le 29/06/2019 à 10:13
Jojo32 a écrit le 29/06/2019 à 09h16

Sachant que pour les journalistes qui verifient leurs infos : Carlino était en redressement judiciaire en 2017, et pour le sauver les 24 creanciers ont renoncé à leur dettes, soit 2 ans de loyer pour Le fonds souverain Adia.. savez vous combien paye M Carlino pour 230 m2 en plein centre ? 28 000 euros par an hors charges. 2 à 3 fois moins cher que le reste du quartier ! Je le veux bien son fonds !
Enfin, pas un euro d augmentation depuis 2015. Je veux bien aussi
Et Si on allait tous diner chez Carlino sans payer ? Pendant 2 ans, parce qu on n a pas assez d argent !

Traduction:

C'est dur pour un mauvais payeur de trouver un bailleur qui accepterait le risque de ne pas être payé...

Donc on reste, envers et contre tous.

Signaler Répondre

avatar
Oui oui le 29/06/2019 à 09:47

Adia investt... Ok, pouquoi pas
Mais adia ne joue pa avec les meme regles du jeu que les investisseurs francais!!!!!!
Par exemple, en terme de fiscalite.... Elle est quasiment nulle pour Adia, allrs qu elle est prohibitrice, spoliatrice et esclavagiste pour les francais

Qu on ne vienne pas nous parler des investissements francais a l etranger!!!!! Un francais doit avoir un prete nom et ne peux pas etre proprietaire a abbu dabi!!!!!! Et en plus il est soulisa de fortes taxes... Contrairement aux locaux

Alors la jute, le respect de la liberte d investir et tout le toutim..... La bonne blague!!!

Revons qu un jour les francais qui ont permis cela soit traduit devant ls tribunaux et saisie de TOUS leurs biens..... Privé de liberté pour trahison

Mais dans cette république bananière, ca ne se fera jamais

Signaler Répondre

avatar
Jojo32 le 29/06/2019 à 09:16

Sachant que pour les journalistes qui verifient leurs infos : Carlino était en redressement judiciaire en 2017, et pour le sauver les 24 creanciers ont renoncé à leur dettes, soit 2 ans de loyer pour Le fonds souverain Adia.. savez vous combien paye M Carlino pour 230 m2 en plein centre ? 28 000 euros par an hors charges. 2 à 3 fois moins cher que le reste du quartier ! Je le veux bien son fonds !
Enfin, pas un euro d augmentation depuis 2015. Je veux bien aussi
Et Si on allait tous diner chez Carlino sans payer ? Pendant 2 ans, parce qu on n a pas assez d argent !

Signaler Répondre

avatar
cacraint le 29/06/2019 à 09:13
Bozo a écrit le 29/06/2019 à 07h28

Je comprends pas tous ces commentaires
Un fond pension achète des immeubles privés, fait des travaux et relève ses loyers aux échéances des baux... en quoi cela est il interdit ?
Vous voulez interdire la vente de biens privés ?
On dirait du gloubi boulga "Gilet Jaune", une sorte de mélange fascisme populisme et gros rouge qui tache

Bozo tu ne connais pas l'historique originel de ces ventes par la mairie de Lyon. Renseigne toi !

Signaler Répondre

avatar
aymeric.fort le 29/06/2019 à 09:01

Les loyers sont normalement encadrés. L'augmentation des loyers est normalement plafonnée, il ne peut pas y avoir explosion du montant des loyers comme mentionné dans l'article.

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 29/06/2019 à 07:28
stupide collabo! a écrit le 28/06/2019 à 21h23

je lis un stupéfiant commentaire: une partie de la ville à été vendue, de quel droit, car n'étant pas propriété des élus, à des émirats-fonds de pension..magouilles et vols..puis pour virer aux fins de super bénéfices on"explose" le loyer...bref arnaque du maire, de ses services complices..et d'un tas d'autres qui votent au parlement leur propre lois d'escrocs! et vous trouvez ça honnête et logique!!?? c'est de la complicité d'escroquerie ou de l'ignorance feinte! dans d'autres pays il y aurait eu enquête..et condamnation...voir plus chez certains. Salut.

Je comprends pas tous ces commentaires
Un fond pension achète des immeubles privés, fait des travaux et relève ses loyers aux échéances des baux... en quoi cela est il interdit ?
Vous voulez interdire la vente de biens privés ?
On dirait du gloubi boulga "Gilet Jaune", une sorte de mélange fascisme populisme et gros rouge qui tache

Signaler Répondre

avatar
lol le 29/06/2019 à 00:45

On dirait que le journaliste a des parts dans l affaire. Des entreprises expulsées pour non paiement de loyer, il y en a plein d’autres tous les jours.

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 28/06/2019 à 22:27
Honnête citoyen a écrit le 28/06/2019 à 18h14

Vous pensez pas qu'il faudrait plutôt soutenir cette pizzeria victime de choix politiques insensés (vendre la ville aux étrangers) pour en faire une ville pour les riches avec des commerces inabordables et faire fermer les commerces du quotidien?
Après le manège de la place de la Ré, cette pizzeria et certainement bien d'autres qu'allons nous offrir à ces investisseurs sans scrupules???

... et oui, mais qui a été à la manœuvre pour favoriser ADIA sur Lyon ?..... petite devinette..... et oui, toujours le même, celui qui pense rempiler en 2020... mais qui je l'espère sera mis en retraite par les lyonnais !!!
https://www.rue89lyon.fr/2018/04/02/quartier-grolee-la-fin-dun-coin-fantome-en-friche-depuis-plus-de-dix-ans/

... c'est contre lui que les commerçants lésés aujourd'hui devraient se retourner !!!

Signaler Répondre

avatar
stupide collabo! le 28/06/2019 à 21:23

je lis un stupéfiant commentaire: une partie de la ville à été vendue, de quel droit, car n'étant pas propriété des élus, à des émirats-fonds de pension..magouilles et vols..puis pour virer aux fins de super bénéfices on"explose" le loyer...bref arnaque du maire, de ses services complices..et d'un tas d'autres qui votent au parlement leur propre lois d'escrocs! et vous trouvez ça honnête et logique!!?? c'est de la complicité d'escroquerie ou de l'ignorance feinte! dans d'autres pays il y aurait eu enquête..et condamnation...voir plus chez certains. Salut.

Signaler Répondre

avatar
Adia le 28/06/2019 à 20:30

Mr le journaliste vous êtes mal informé ! Car ADIA n’est pas du tout un fonds de pension mais c’est le fonds souverain d’Abbu -Dahbbi !!qui est propriétaire de 32 immeubles a grolée-république !!

Signaler Répondre

avatar
REAC PRIDE le 28/06/2019 à 20:03
Nostromo a écrit le 28/06/2019 à 19h25

Ce n'est pas le sujet, le droit est le même pour tous et doit être respecté
SI ces investisseurs pratiquent des loyers exagérés, les locaux resteront vides et la régulation du quartier se fera d'elle même
Quand à cette pizzeria, ils ont préféré rester locataires plutôt que d'acquérir et sécuriser leur outil de travail, ce qu'ils auraient pu faire
C'est leur problème, pas celui du bailleur ni le nôtre

La rue Grolée est restée un quartier sinistré pendant des nombreuses années… avant l'intervention des émirs du Golfe tant décriés. Bilan : le pouvoir de l'argent prime sur les intérêts légitimes des habitants réduits à l'état de marionnettes aux mains des ploutocrates multinationaux. Les 'gens de nulle part' comme dixit May.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 28/06/2019 à 19:25
Honnête citoyen a écrit le 28/06/2019 à 18h14

Vous pensez pas qu'il faudrait plutôt soutenir cette pizzeria victime de choix politiques insensés (vendre la ville aux étrangers) pour en faire une ville pour les riches avec des commerces inabordables et faire fermer les commerces du quotidien?
Après le manège de la place de la Ré, cette pizzeria et certainement bien d'autres qu'allons nous offrir à ces investisseurs sans scrupules???

Ce n'est pas le sujet, le droit est le même pour tous et doit être respecté
SI ces investisseurs pratiquent des loyers exagérés, les locaux resteront vides et la régulation du quartier se fera d'elle même
Quand à cette pizzeria, ils ont préféré rester locataires plutôt que d'acquérir et sécuriser leur outil de travail, ce qu'ils auraient pu faire
C'est leur problème, pas celui du bailleur ni le nôtre

Signaler Répondre

avatar
Honnête citoyen le 28/06/2019 à 18:14
Nostromo a écrit le 28/06/2019 à 17h17

"Sachez que nous ne partirons pas",
*
Tout est dit
Je suis locataire, mon bail est échu et dénoncé dans les règles par le proprio mais je reste quand même
Ben voyons...
Expulsion merci

Vous pensez pas qu'il faudrait plutôt soutenir cette pizzeria victime de choix politiques insensés (vendre la ville aux étrangers) pour en faire une ville pour les riches avec des commerces inabordables et faire fermer les commerces du quotidien?
Après le manège de la place de la Ré, cette pizzeria et certainement bien d'autres qu'allons nous offrir à ces investisseurs sans scrupules???

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 28/06/2019 à 17:17

"Sachez que nous ne partirons pas",
*
Tout est dit
Je suis locataire, mon bail est échu et dénoncé dans les règles par le proprio mais je reste quand même
Ben voyons...
Expulsion merci

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.