Métropolitaines : Buffet saisit le préfet contre Kimelfeld

Métropolitaines : Buffet saisit le préfet contre Kimelfeld
François-Noël Buffet - LyonMag

Cette fois, la bataille est lancée.

Investi comme candidat des Républicains pour le combat métropolitain, François-Noël Buffet n’a pas tardé à enfiler son costume de batailleur en chef. Le 30 juillet dernier, il a saisi le préfet de Région d’un recours gracieux contre la décision de la Métropole de Lyon de vendre l’ex-collège Maurice-Scève à Vinci. Le bâtiment, on le sait, est situé dans le 4e arrondissement dont le maire n’est autre que l’actuel président de la Métropole David Kimelfeld.

François-Noël Buffet s’interroge sur les conditions du choix de Vinci et sur le prix (12,2 millions d’euros) auquel l’ex-collège a été cédé. Le service des Domaines qui donne habituellement une estimation dans ce genre d’opération n’a cette fois pas donné d’avis. La raison ? Les Domaines n’ont pas pu visiter les locaux en raison de la présence de squatteurs. Du coup, le prix a été simplement "négocié entre le consultant et le promoteur", comme indiqué dans la délibération attaquée.

En outre, le sénateur LR du Rhône dénonce l’opacité dans laquelle a été menée l’opération. Il s’étonne que les élus métropolitains aient été amenés à se prononcer sans disposer de la moindre information sur les projets et les positions financières des concurrents de Vinci.

Avant même que la campagne électorale ne débute, les armes sont déjà bien affutées chez l’ancien maire d’Oullins.

Tags :

buffet

kimelfeld

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
anarchitecte le 10/09/2019 à 22:18

Vendre un terrain public à un promoteur privé, on est loin du socialisme...
D'autres types de programmes que du logement, déjà bien présent à la Croix-Rousse pourraient aussi être envisagés.
Mais la concertation et la coopération avec les habitants (sans lesquels la ville n'existe pas) semble toujours échapper aux élus.

Signaler Répondre

avatar
Cala le 02/09/2019 à 19:26

Merci Mr Buffet pour votre action,

Il y en a assez de se faire écraser et dépouiller par ses socialistes anarchistes qui s'en sont mis plein les poches.

Tout Lyon part en fumée de pollutions de tous ordres, on ne marche plus que sur des tapis de graisseux très odorants.

Après 15 ans de socialisme, Lyon n'est plus qu'un dépotoir donnée aux étrangers.

Vivement le changement pour la sécurité et retrouver nos valeurs à la Française.

Signaler Répondre

avatar
Mauvaise foi... le 02/09/2019 à 15:43

S'agissant d'un projet où il faut démolir l'existant (un ancien collège), pour reconstruire des logements, la visite des locaux ne sert pas à grand chose. Ce qui compte ce sont les rapports techniques, type amiante, sol, etc... et le cahier des charges du futur programme (encadrement des prix de sortie? % de logements sociaux?...). Le reste c'est pour faire de la fumée...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.