Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

photo d'illustration - Lyonmag.com

De faux testicules ensanglantés déposés devant le siège d’Aoste près de Lyon

photo d'illustration - Lyonmag.com

C'est un happening qui vise à dénoncer la castration à vif des animaux.

L'association Welfarm va déposer, ce vendredi à 15h, 54 000 faux testicules ensanglantés devant le siège du groupe Aoste, à St Priest. Une action en réaction à la publication d'un classement des marques de charcuterie reflétant leur engagement à renoncer à cette pratique, et dont Aoste, qui détient les marques Cochonou et Justin Bridou, est dernier.

 

Ces 54 000 boules ensanglantées symboliseront le nombre de testicules sectionnés à vif chaque jour dans les élevages français.

 

A noter que l'association Welfam tiendra un stand devant la Porte des Enfants du Rhône au parc de la Tête d'Or, afin d’alerter les Lyonnais sur la castration à vif des animaux. Une pétition, demandant l'interdiction de cette pratique en France, a déjà recueilli 165 000 signatures.



Tags : aoste | castration à vif |

Commentaires 4

Déposé le 07/09/2019 à 08h35   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par kekette Citer

Publicité pour la paire

Déposé le 06/09/2019 à 22h57   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Alain 2 Citer

Voilà qui va plaire aux prolétaires

Déposé le 06/09/2019 à 20h09  
Par Soumission Citer

Ah, nos politiciens ont retrouvé leurs attributs ? Miracle !

Déposé le 06/09/2019 à 18h38  
Par Odette T. Citer

Apprenons à respecter les animation.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.