Saint-Priest : les syndicats d'Aoste quittent la table des négociations

Saint-Priest : les syndicats d'Aoste quittent la table des négociations

Le leader de la charcuterie sèche fait l'objet d'un plan social, 68 postes vont être supprimés dont 39 à Saint-Priest.

Les négociations entre direction et intersyndicale ont tourné au vinaigre lundi. Les salariés préférant quitter la réunion et dénonçant l'immobilisme des dirigeants. Aoste emploie 1400 salariés en Rhône-Alpes.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.