Lyon : il tente d'étrangler sa petite amie après leur rupture

Lyon : il tente d'étrangler sa petite amie après leur rupture
Photo d'illustration - LyonMag

Ce lundi après-midi, un Vénissian âgé de 18 ans a été interpellé à la Part-Dieu.

Il était recherché pour des faits remontant au 3 juillet dernier, suite à la rupture d'avec sa petite amie.

Ce jour-là, le jeune homme avait vu rouge : il avait frappé l'adolescente mineure, la faisant chuter avant de tenter de l'étrangler (2 jours d'ITT). Le tout, dans le hall de l'immeuble de la victime situé route de Genas dans le 3e arrondissement de Lyon.

Par la suite, il avait harcelé son ex, l'inondant de messages et de menaces de mort.

Quelques jours avant son interpellation, il avait également menacé de mort son ex-belle-mère.

Le Vénissian a reconnu les faits durant sa garde à vue, il sera présenté au parquet ce mercredi.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ol69200 le 26/09/2019 à 17:00

Bande d'idiots c'est pas parce qu'il habite à Vénissieux que c'est forcément un jeune homme d'origine étrangère.

Signaler Répondre

avatar
ÇaIraPlusVite le 25/09/2019 à 20:35
Jean pedof a écrit le 25/09/2019 à 16h59

Et toi t as des statistiques a montré???

Tu prends la rocade, et tu sors à Corbas.

Signaler Répondre

avatar
Mô ahmed le 25/09/2019 à 19:45
Mô viette a écrit le 25/09/2019 à 13h15

C est vrai que ca n existe pas chez les "vrais" francais....lis autre chose que lyonmag,ca t ouvriras les yeux!!!

Y a qu'à voir les taules...

Signaler Répondre

avatar
@pedof le 25/09/2019 à 17:07
Jean pedof a écrit le 25/09/2019 à 16h59

Et toi t as des statistiques a montré???

Sinon tu n'as pas de dictionnaire chez toi? parce que là ça pique, monsieur le perroquet ;-)

Signaler Répondre

avatar
Jean pedof le 25/09/2019 à 16:59
Mohmoh viette a écrit le 25/09/2019 à 14h11

Des statistiques à nous montrer, peut-être? on a vu le prénom des 100 victimes femmes, mais pas celui de leurs conjoints violents, bizarre....

Et toi t as des statistiques a montré???

Signaler Répondre

avatar
Mohmoh viette le 25/09/2019 à 14:11
Mô viette a écrit le 25/09/2019 à 13h15

C est vrai que ca n existe pas chez les "vrais" francais....lis autre chose que lyonmag,ca t ouvriras les yeux!!!

Des statistiques à nous montrer, peut-être? on a vu le prénom des 100 victimes femmes, mais pas celui de leurs conjoints violents, bizarre....

Signaler Répondre

avatar
Mô viette le 25/09/2019 à 13:15
zigounette a écrit le 25/09/2019 à 10h45

Quel origine ce mr

C est vrai que ca n existe pas chez les "vrais" francais....lis autre chose que lyonmag,ca t ouvriras les yeux!!!

Signaler Répondre

avatar
Pouff le 25/09/2019 à 12:02
zigounette a écrit le 25/09/2019 à 10h45

Quel origine ce mr

A quoi sa va vous servir de savoir son origine tout de suite les préjugé rasciste n'oubliez pas les pire criminel de tout les temps son de quel origine a votre avis

Signaler Répondre

avatar
Oh oh! le 25/09/2019 à 11:29

Vénissian, vénissian... comme une p'tite idée sur le genre d"individu à frapper son ex copine et menacer de mort...

Signaler Répondre

avatar
CARIOCA le 25/09/2019 à 11:02

J'ai l'impression qu'on ne voit plus que ça, maintenant: des femmes frappées, harcelées par de pauvres déchets qui se prennent pour le mâle supérieur... Les hommes sont fous!

Signaler Répondre

avatar
zigounette le 25/09/2019 à 10:45

Quel origine ce mr

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 25/09/2019 à 10:26

Individu à fuir.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.