En cavale au sud de Lyon, il ameute une vingtaine de jeunes pour empêcher son interpellation

En cavale au sud de Lyon, il ameute une vingtaine de jeunes pour empêcher son interpellation
Photo d'illustration - LyonMag

Jeudi dernier, un équipage de police a repéré une BMW X5 roulant à vive allure dans les rues de Pierre-Bénite.

En fuite, le conducteur a roulé jusqu'à la place des Collonges à Saint-Genis-Laval et s'est échappé à pied.

Agé de 20 ans et défavorablement connu des services de police, il a ameuté une vingtaine de jeunes du quartier pour empêcher son interpellation.
Pour se sortir de ce guet-apens durant lequel les pierres pleuvaient, les fonctionnaires ont fait usage de grenades lacrymogènes.

S'ils ont réussi à s'extraire avec le chauffard, les policiers n'ont identifié ou interpellé aucun des jeunes individus arrivés en renfort.

En garde à vue, le fuyard a reconnu tous les faits, sauf l'incitation à la rébellion. Il sera jugé le 5 mars 2020.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Racaille et non jeune ! le 12/10/2019 à 19:47
zied3 a écrit le 12/10/2019 à 09h41

Les jeunes , non ! les délinquants récidivistes ! termes plus appropriés , svp !

Tout à fait , mon ami.

Signaler Répondre

avatar
bananes le 12/10/2019 à 10:17

La racaille a le courage des mafieux !

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 12/10/2019 à 09:41

Les jeunes , non ! les délinquants récidivistes ! termes plus appropriés , svp !

Signaler Répondre

avatar
D'jeuns le 08/10/2019 à 13:14
jeunesse a écrit le 08/10/2019 à 09h43

Ahlala ces SDF...

Mdr je voulais la faire, vous avez été plus rapide.

Signaler Répondre

avatar
Jenny le 08/10/2019 à 10:59

Une vingtaine de racailles , c’est mieux . Car, les jeunes ne se reconnaissent pas dans ses animaux, Merci, d’avance.

Signaler Répondre

avatar
pois le 08/10/2019 à 10:01

Plus c... tu trinque !

Signaler Répondre

avatar
jeunesse le 08/10/2019 à 09:43

Ahlala ces SDF...

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 08/10/2019 à 08:52

Allez , un petit rappel à la loi , par le juge : c'est pas beau ce que tu a fais ! tu mérites une gifle !
Bon , allez , retourne chez toi , et ne recommences plus !
Voilà , en gros , le résumé du futur jugement !
Je tiens à préciser que , le jeune en question , tremble en pensant à la sanction ........

Signaler Répondre

avatar
LePetitLarousse le 08/10/2019 à 08:38

Jeunes individus, ouais.

Signaler Répondre

avatar
niac niac le 08/10/2019 à 01:58

un petit rappel à la loi devrait suffire mdr beau pays la France

Signaler Répondre

avatar
tolerance zero le 07/10/2019 à 15:19

marre de cet enrichissement
macron destitution !

Signaler Répondre

avatar
Parti de chaos le 07/10/2019 à 14:02
Parti de Loi et d'Ordre a écrit le 07/10/2019 à 13h03

"Pour se sortir de ce guet-apens durant lequel les pierres pleuvaient, les fonctionnaires ont fait usage de grenades lacrymogènes."

Faudra remplacer 'grenades lacrymogènes' avec 'balles réelles', comme aux Etats-Unis. Là-bas, ils ne prennent pas de prisonniers.

Je me demande pourquoi le policier à Paris a neutralisé le tueur fou au commissariat de cette manière, il n'a pas suivi le protocole 'normal' pour arrêter le massacre de son collègue cinglé.

des policiers pas formés pour immobilisé un adversaire qui n'a pas d'arme à feu ?
C'est fou ce manque de formation.
En plus en le tuant on ne saura rien... pratique.

Signaler Répondre

avatar
Parti de Loi et d'Ordre le 07/10/2019 à 13:03

"Pour se sortir de ce guet-apens durant lequel les pierres pleuvaient, les fonctionnaires ont fait usage de grenades lacrymogènes."

Faudra remplacer 'grenades lacrymogènes' avec 'balles réelles', comme aux Etats-Unis. Là-bas, ils ne prennent pas de prisonniers.

Je me demande pourquoi le policier à Paris a neutralisé le tueur fou au commissariat de cette manière, il n'a pas suivi le protocole 'normal' pour arrêter le massacre de son collègue cinglé.

Signaler Répondre

avatar
lauremelodye le 07/10/2019 à 12:34

le militant anti-pub a été interpellé en mars !!!!!!!!!!!!!!!
Jugé en octobre, donc le délai c'est bien ça......

Signaler Répondre

avatar
Bien fait le 07/10/2019 à 11:47

Gilet jaune ou militant antipub vous payez comme n importe quel citoyen et c est normal

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France le 07/10/2019 à 10:07

Comme au bled ?
Je ne pense pas...

Signaler Répondre

avatar
comme d hab le 07/10/2019 à 10:06

"les policiers n'ont identifié ou interpellé aucun des jeunes individus arrivés en renfort."
la bonne blague!!
par contre, pour interpeler des opposants politiques, la police sait bien faire

présenté en 2020.... pour des faits graves et violents, dela part d un homme recherché!!!!!!! pendant ce temps la, un militant anti-pub est jugé tres rapidement...comme les gilets jaunes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.