Orages : un agent Enedis grièvement brûlé hospitalisé à Lyon

Orages : un agent Enedis grièvement brûlé hospitalisé à Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Dans la nuit de dimanche à lundi, un agent Enedis intervenait sur une ligne haute tension de 20 000 volts en Ardèche.

Suite aux violents orages qui ont frappé la région, certaines lignes ont été coupées.
Alors qu'il travaillait, l'homme a été victime d'un arc électrique. Grièvement blessé, il a été rapidement pris en charge par les pompiers qui l'ont transporté au centre des grands brûlés de Lyon.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vanl le 21/10/2019 à 23:05
mirou69 a écrit le 21/10/2019 à 20h08

Encore un anti- EDF. Je voudrais bien le voir grimper au poteau en pleine campagne et en plein vent de nuit, et même les jours fériés, pendant qu’il est bien au chaud chez lui avec sa petite famille

Exactement.
En plus, pendant qu'il est bien au chaud chez lui avec sa petite famille, il est bien content d'avoir de l'électricité, du gaz, pour se chauffer, s'éclairer, cuisiner, regarder la télé, laver son linge, repasser, surfer sur internet, etc...etc... et grâce à qui ? A des gars comme ce pauvre agent gravement brûlé.
Donc un peu de respect pour ce blessé merci.

Signaler Répondre

avatar
mirou69 le 21/10/2019 à 20:08

Encore un anti- EDF. Je voudrais bien le voir grimper au poteau en pleine campagne et en plein vent de nuit, et même les jours fériés, pendant qu’il est bien au chaud chez lui avec sa petite famille

Signaler Répondre

avatar
moi j'accepte volontiers de payer seulement le 1/10e de ùa facture de mon tout électrique vous savez ! le 21/10/2019 à 12:53
prince de bel air a écrit le 21/10/2019 à 10h50

C'est clair que c'est pas à un président ou un parlementaire que ça arriverait. On se demande d'ailleurs pourquoi ces derniers sont tant payés.

attends précisons les choses
leurs activités d'urgence sont établies sur le volontariat et la contrepartie de ce volontariat est tellement énorme en jours de congés, primes et rtt supplémentaires, que si elles étaient publiées, tout le monde voudraient les assurer ....

C'est tout simplement le risque du métier largement protégé (toujours autant que quand on mettait du charbon dans les turbines pour faire de l'électricité et avec toujours le même montant du CE calculé non pas sur les salaires, mais sur le chiffre d'affaires qui a été multiplié par 50 avec 30 fois de personnels depuis 1948 lors de la création du statut)

et les pompiers qui meurt au boulot sont bien plus nombreux et on n'en fait pas une manchette à chaque blessé ....

Signaler Répondre

avatar
courrage le 21/10/2019 à 11:06

avatar
prince de bel air le 21/10/2019 à 10:50
Merci ! a écrit le 21/10/2019 à 10h01

Un homme qui a pris des risques pour assurer sa mission de service publique, en travaillant de nuit un dimanche, alors que j'étais au chaud chez moi. Je lui souhaite, sincèrement un prompt rétablissement !

C'est clair que c'est pas à un président ou un parlementaire que ça arriverait. On se demande d'ailleurs pourquoi ces derniers sont tant payés.

Signaler Répondre

avatar
Merci ! le 21/10/2019 à 10:01

Un homme qui a pris des risques pour assurer sa mission de service publique, en travaillant de nuit un dimanche, alors que j'étais au chaud chez moi. Je lui souhaite, sincèrement un prompt rétablissement !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.