Cité de la gastronomie à Lyon : quand la cuisine se mêle à la culture - VIDEO

Lyon ne peut pas prétendre être LA ville de la gastronomie et ne pas y consacrer un musée.

Cité de la gastronomie à Lyon : quand la cuisine se mêle à la culture - VIDEO
Cité de la gastronomie - LyonMag.com

Depuis samedi, il est donc possible de découvrir les expositions de la cité de la gastronomie, située à l’Hôtel Dieu (Lyon 2e). À travers quatre salles et un atelier, le centre étendu sur 4 000m2 invite les visiteurs à partir à la rencontre de l’univers dans lequel a pu vivre Paul Bocuse.

Cinq salles principales composent le musée. Une fois entré dans le hall principal, les visiteurs entrent dans l’espace à gauche, dédié à la gastronomie lyonnaise. A l’intérieur y sont exposés des objets de collections, comme le piano de cuisson de Monsieur Paul.

Dans la salle d’à côté, c’est l’édifice, l’Hôtel Dieu, qui est mis en valeur avec le récit de ce bâtiment vieux de 800 ans. En face, une salle noire propose des outils interactifs pour découvrir les produits du terroir. À l’étage, un espace est dédié aux enfants dans lequel ces derniers peuvent s’instruire autour des produits alimentaires du quotidien.

Enfin, tout en haut se trouve le restaurant dégustation. Les visiteurs ont l’occasion à découvrir les cuisines et ses artistes. Des cuisiniers de renom devraient se succéder au fil du temps pour proposer leurs recettes.

Avec ce programme, la cité de la gastronomie espère attirer 300 000 visiteurs chaque année. Encore faut-il que ces derniers soient prêt à débourser le prix réclamé à l’entrée : 12€ par personne. Une somme qu’il faudra doubler pour profiter de la dégustation.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
et en même temps ! le 25/10/2019 à 09:27

3€ avec réduction (DE) d'entrée de la cité sans dégustation. La visite des 3 étages est facile. Elle permet de voire la belle apothicairerie, anciennement récupérée de l'ancien hôpital de la Charité ainsi que la restauration du dôme des 4 rangs, avec son autel en marbre. Au 3° étage, les combles charpentées hébergent l'espace de dégustation avec vues sur les jardins de l'Hôtel Dieu. Pour les nouveaux visiteurs, on peut recommander de voir le dôme central dans l'enceinte de l'Intercontinental, de déambuler dans les allées du l'Hôtel Dieu, de traverser le pont de la Guillotière pour la vue du quai Augagneur, sur le Rhône, sur la belle façade de l'hôtel Dieu et la basilique de Fourvière.

Signaler Répondre

avatar
non le 22/10/2019 à 21:21

Non au contraire les toques blanches avec Marguin n’avaient pas le niveau pour être partie prenante de cette cité pour faire de la pub personnelle et avec leur sponsor qui fait des plats préparés à réchauffer !

Signaler Répondre

avatar
lyyyoonn le 21/10/2019 à 22:05

12€ pour voir ça => sans moi, j’ai encore pas foutu les pieds à l’hôtel dieu et c’est pas ça qui m’y fera venir, en plus avec les toques blanches mises de côtés, ils se sont tirés une balle dans le pied, dommage pour vous !

Signaler Répondre

avatar
Le français le 21/10/2019 à 21:18

Trop cher, un truc pour touristes en troupeau et bobos friqués

Signaler Répondre

avatar
Lyon = échec garanti, médiocrité toujours le 21/10/2019 à 18:52

Je me demande ce qu'on va faire si ces jeunes gourmands qui ont saqué la Vogue des Marrons et la Pomme de Pin se présentent en masse dans ce musée de propagande local.
C'est une vraie possibilité à laquelle les 'autorités' (sic) doivent penser avec les temps qui courent. Quand on a faim....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.