Lyon : les pompiers interviennent pour une tentative de suicide, ils sont accueillis avec une batte

Lyon : les pompiers interviennent pour une tentative de suicide, ils sont accueillis avec une batte
Photo d'illustration - LyonMag

Quand un pompier part en intervention, il ne sait jamais comment cette dernière va se dérouler.

C’est une nouvelle tentative d’agression que les soldats du feu lyonnais ont essuyé vendredi soir.

Appelés pour une tentative de suicide dans le 6e arrondissement de Lyon, ils foncent au domicile d’un jeune homme. Ce dernier a tenu des propos alarmants, et ses proches ont prévenu les secours. Mais une fois arrivés rue Félix-Jacquier, les pompiers sont tombés nez-à-nez avec un individu en état de transe, armé d’une batte de baseball.

Pour éviter d’être blessés, les pompiers quittent les lieux. Mais le suicidaire âgé de 29 ans les suit et se sert de sa batte pour dégrader des véhicules dans la rue. Il sera finalement maîtrisé alors qu’il tentait de s’enfuir.

L’enquête se poursuit tandis qu’il a été placé en garde à vue.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Connaisseur... le 04/11/2019 à 18:41
Mô viette a écrit le 03/11/2019 à 19h08

Drogue+personne fragile=ce genre d article.

Rassure-nous, tu en prends de la drogue ? Car pour poster un tel commentaire sur cet article, faut pas être à jeun...

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 04/11/2019 à 07:18

Laissez le se suicider ! Que la paix soit sur les pompiers et policiers....

Signaler Répondre

avatar
Vocable le 03/11/2019 à 20:45
Mô viette a écrit le 03/11/2019 à 19h08

Drogue+personne fragile=ce genre d article.

Drogue? Vous avez lu ça où?
Personne fragile? Agresseur de pompier

Signaler Répondre

avatar
Mô viette le 03/11/2019 à 19:08

Drogue+personne fragile=ce genre d article.

Signaler Répondre

avatar
Pas si fou... le 03/11/2019 à 13:57

Le courageux...

Signaler Répondre

avatar
baleine le 03/11/2019 à 12:25

Il tentait de fuir: pas si fou que çà le fou !

Signaler Répondre

avatar
Chaque citoyen resemble à un clou... le 03/11/2019 à 11:50

Les dégénérés pullulent ici, c'est un fait.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 03/11/2019 à 11:03

Un dingue parmi tant d'autres.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.