Saint-Priest : le véhicule pour handicapés qu’elles avaient volé était géolocalisable

Saint-Priest : le véhicule pour handicapés qu’elles avaient volé était géolocalisable
Photo d'illustration - LyonMag

Ce samedi matin, le chauffeur d’un minibus Optibus prenait son service au dépôt de Saint-Priest.

Mais après avoir fait chauffé l’habitacle et le moteur, il s’était rendu compte qu’il avait oublié un document dans les bureaux.
C’est ce moment-là qu’ont choisi deux femmes qui s’étaient infiltrées dans les locaux pour dérober le véhicule permettant le transport de personnes à mobilité réduite.

Mauvaise idée puisque le minibus était géolocalisable. Ce qui a facilité la tâche de la police qui a suivi leur trace jusqu’à Heyrieux en Isère. Là, les jeunes femmes ont été cueillies sans le véhicule Optibus et ont livré leur version des faits. Elles auraient été obligées de voler le véhicule sous la menace de trois individus qui leur auraient dérobé leurs téléphones et leurs sacs.
Une version confirmée lors de l’interpellation du trio à Colombier-Saugnieu dans la foulée.

A l’issue de leur garde à vue, quatre membres de cette équipe ont été laissés libres et convoqués ultérieurement au tribunal. La cinquième personne ne sera pas poursuivie.

X
9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
l etat le 10/12/2019 à 09:42

c est aussi grave pour moi que detourner un avion et on les laisse libre . ha oui se sont des femmes victomes et surtout innofensive pas definition .

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 09/12/2019 à 22:04

Laissés libres... elle est pas belle la vie dans notre beau pays ?!

Signaler Répondre

avatar
On se marre le 09/12/2019 à 08:59

Enorme, l'histoire des deux femmes qui se seraient faites braquer pour qu'elles aillent elles-même braquer un fourgon...
A dormir debout.
Un scénario digne de la série "un si grand soleil" ou "plus belle la vie", on va dire... on se marre...
Des précisions sur les profils de toutes ces pépites? je suis sûr qu'on y verrai plus clair...

Signaler Répondre

avatar
romain and co le 09/12/2019 à 08:41

nom prénom photo
des 2 femmes

Signaler Répondre

avatar
je vote RN !! le 08/12/2019 à 22:38

Ce fait divers et sa conclusion vous choquent ?

Vous avez voter macron et avant lui pour les laxistes flanby et sarko ?

Vous ne manquez pas d'air !!
Car c'est a cause de bouffeurs de foin comme vous, que cette justice laxiste existe !!

Vous êtes responsable du fait que notre société est de moins en moins vivable, pour les gens honnêtes !!!

Depuis des années et encore plus lors des municipales de 2020, puis la présidentielle de 2022, je continuerai de voter pour le Rassemblement National !!

Signaler Répondre

avatar
Ouais c'est ça le 08/12/2019 à 19:04
Libre max a écrit le 08/12/2019 à 15h30

en liberté? je rêve, cette "justice" qui libère les délinquants et Em...les citoyens avec radars, pv, taxes..etc..au gnouf ces pseudos juges

Le jour ou tu comprendras que la prison ne règle rien tu auras fait de gros progrès.
La solution c'est un suivi personnel et continu pour réinsérer ces gens.
La délinquance, les crimes, la prison et les récidives coutent bien plus cher que le suivi.
Mais le désir de vengeance de la plèbe est le plus fort.

Signaler Répondre

avatar
Libre max le 08/12/2019 à 15:30

en liberté? je rêve, cette "justice" qui libère les délinquants et Em...les citoyens avec radars, pv, taxes..etc..au gnouf ces pseudos juges

Signaler Répondre

avatar
axel le 08/12/2019 à 14:01

quel pays de m....!

Signaler Répondre

avatar
Laxisme... le 08/12/2019 à 08:26

C'est pas joli, tout ce beau monde est encore libre et sera convoqué ultérieurement... Nous apprendrons plus tard, qu'ils sont connus défavorablement des service etc etc... Justice de m...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.