Passerelle de la Paix interdite les jours de pluie : les travaux enfin terminés !

Passerelle de la Paix interdite les jours de pluie : les travaux enfin terminés !
La Passerelle de la Paix avant les travaux - DR

C'est la fin d'une situation ubuesque.

La Passerelle de la Paix a enfin rouvert aux piétons et aux cyclistes qui souhaitent traverser le Rhône entre la Cité Internationale à Lyon et Caluire-et-Cuire.

Il aura fallu pas moins de sept mois de travaux pour refaire le système anti-dérapant, inefficace les jours de pluie et qui forçait la Métropole de Lyon à décréter l'interdiction de circulation pour éviter des accidents.

Une lame métallique a été posée, et 270 lattes détériorées ont été remplacées. Ces dernières ont subi, selon la collectivité, le passage de voitures, pourtant interdites sur cette passerelle inaugurée en 2014.

L'information avait fait scandale à l'époque. Il faut dire que payer 16 millions d'euros pour une passerelle que les cyclistes ne peuvent pas emprunter et qui devient dangereuse avec quelques gouttes de pluie, ça faisait tache.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zig le 06/02/2020 à 00:54
gaspillage a écrit le 05/02/2020 à 14h20

16 millions d'euros pour permettre aux bourgeois de caluire d'aller au parc de la tête d'or c'est du foutage de gueule pur et simple. rien n'est trop beau pour collomb et kimdelfield

À bon !
Parce que vous trouvez que la grande rue de Saint-Clair, côté Caluire, est un quartier de bourgeois ?

Vous avez une sacré notion de la bourgeoisie, et rien que pour cela, vous suggérez que les "bourgeois" continuent à traverser à pied ou en vélos le Rhône par le pont Raymond Poincaré qui n'est rien d'autre qu'une espèce d'autoroute urbaine dangereuse pour les piétons et cyclistes ?

Belle mentalité de votre part.

Signaler Répondre

avatar
Cessez de mentir le 05/02/2020 à 18:23

" Ces dernières ont subi, selon la collectivité, le passage de voitures, pourtant interdites sur cette passerelle inaugurée en 2014"

Quiconque franchit cette passerelle sait bien que sortir cet argument est se moquer du monde dans les grandes largeurs : aucune voiture ne passe jamais cet équipement.

Signaler Répondre

avatar
gaspillage le 05/02/2020 à 14:20

16 millions d'euros pour permettre aux bourgeois de caluire d'aller au parc de la tête d'or c'est du foutage de gueule pur et simple. rien n'est trop beau pour collomb et kimdelfield

Signaler Répondre

avatar
Oups le 05/02/2020 à 13:07

Sur les 270 lattes remplacées, y a pas eu un seul coup de latte dans la gueule des décideurs.

Signaler Répondre

avatar
Youna le 05/02/2020 à 12:15

16 millions d'euros pour une passerelle. Sérieusement ?
Personne se pose des questions ou koi ?

Signaler Répondre

avatar
et c'est qui qui paie ces koneries ? devinez le 05/02/2020 à 09:15

Sans doute une fois de plus la collusion avec un marché dans lequel Collomb (c'est sous son règne !) il voulait faire passer un marché au profit d'un pote à lui qu'importe l'intérêt général.

On voit enfin au grand jour ses combines dont il n'a même plus conscience

Signaler Répondre

avatar
et c'est qui qui paie ces koneries ? devinez le 05/02/2020 à 09:11
Carte a écrit le 05/02/2020 à 08h52

C est vrai que la Métropole qui est propriétaire de cette passerelle a été en dessous de tout

et cela, connerie parmi bien d'autres, sont à mettre au crédit du précédent Président de la Métropole, vous savez ce qui a fait illusion, ce fameux "minister of Police" qui révèle ses incompétences devant l'adversité à chaque fois qu'il l'ouvre

Signaler Répondre

avatar
Carte le 05/02/2020 à 08:52

C est vrai que la Métropole qui est propriétaire de cette passerelle a été en dessous de tout

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.