Passerelle de la Paix : le constructeur réclame près de 2 millions d'euros à la Métropole de Lyon

Passerelle de la Paix : le constructeur réclame près de 2 millions d'euros à la Métropole de Lyon
La passerelle de la Paix - LyonMag

En 2014, l'agglomération se dotait d'une nouvelle passerelle au-dessus du Rhône.

Située entre Caluire et Lyon, à hauteur de la Cité Internationale, la passerelle de la Paix est aujourd'hui au centre d'une discorde entre le constructeur et la Métropole de Lyon. Leur querelle est entre les mains du tribunal administratif.

Concrètement, le constructeur Zwahlen & Mayr SA accuse la collectivité d'avoir lancé un projet qui contenait "des défauts", ce qui a entraîné d'importants retards et le besoin de procéder à des prestations complémentaires.
Pour cela, il réclame 1,8 million d'euros à la Métropole.

Le constructeur aimerait également que soient annulées les pénalités de retard, qui avaient atteint 1,3 million d'euros.

Une expertise judiciaire de la passerelle de la Paix a été commandée cet été pour aider le tribunal administratif de Lyon à trancher dans ce dossier qui pourrait sentir le souffre pour la Métropole. Un de plus.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bravo les tribunaux,quel courage!! le 10/09/2018 à 13:00

Attention, là on est chez les intouchables, Collomb, Georgi,Aulas, bizarre si les tribunaux ont enfin le courage de condamner les 2premiers.

Signaler Répondre

avatar
ben oui quoi ! faut un peu essayer de comprendre les riches ! le 10/09/2018 à 12:54
euh .... a écrit le 10/09/2018 à 12h08

et où en est on de la destruction des immeubles en zone inondable construits en bord de saone par GIORGI et que le tribunal a ordonné de démolir ? puisque le permis de construire a été annulé ?

http://www.lyonpeople.com/business-news/metropole-lyon-plage-constant-giorgi-contraint-a-demolir-2016-03-07.html

Vous pourrez noter que le promoteur est le partenaire de AULAS concernant le stade de Décines et ses terrains d'assiette

et qui s'exilé en suisse ......
c'est plus facile pour manipuler les espèces !

Signaler Répondre

avatar
euh .... le 10/09/2018 à 12:08

et où en est on de la destruction des immeubles en zone inondable construits en bord de saone par GIORGI et que le tribunal a ordonné de démolir ? puisque le permis de construire a été annulé ?

http://www.lyonpeople.com/business-news/metropole-lyon-plage-constant-giorgi-contraint-a-demolir-2016-03-07.html

Vous pourrez noter que le promoteur est le partenaire de AULAS concernant le stade de Décines et ses terrains d'assiette

Signaler Répondre

avatar
cestnormal le 10/09/2018 à 12:07

Quand il s'agit de faire des travaux pharaoniques on n'est pas regardant à la dépense et bientot nous aurons aussi le surcout des travaux du cours Tolstoi et Lafayette A certains endroits 2 ans pour aménager 500m de rue !

Signaler Répondre

avatar
foderche le 10/09/2018 à 11:07

mais ils n ont pas fait d études avant de lancer la construction?

c est pas très faire play de faire cela... les grands du numériques le fond (comme Microsoft)... et c est un scandale, mais l importent humain en cas de casse n est pas le même

Signaler Répondre

avatar
La paix le 10/09/2018 à 10:54

La passerelle : la paix.
Le fric : la guerre.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.