Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Verts : “On n’est pas des béni-oui-oui”

Les militants verts lyonnais ont voté la constitution d’une liste écologiste autonome au 1er tour des municipales en mars prochain. Explications du secrétaire des Verts à Lyon, Pierre Hémon.

Pourquoi les Verts ont voté l’autonomie ?
Pierre Hémon : Parce qu’on a envie de savoir ce qu’on représente à Lyon et si les Lyonnais sont satisfaits de notre activité au sein de la majorité municipale. Certains disent aujourd’hui qu’on est nuls, qu’on ne sert à rien... Eh bien on verra ! Ça sera aux Lyonnais de trancher. S’ils veulent plus de Verts dans la prochaine équipe municipale pour faire progresser l’écologie et la solidarité à Lyon, ils pourront voter pour nous.
Mais en 1995 et 2001, vous aviez fait liste commune avec le PS !
C’était une liste gauche plurielle, avec également le PC, le PRG, le GAEC... Mais aujourd'hui, c’est l’heure du bilan. On a fait un certain nombre de demandes au PS, notamment dans le cadre de la présidentielle, auxquelles Gérard Collomb n’a jamais répondu. Le PS semblait penser qu’on accepterait leur proposition faite au dernier moment. Mais on n’est pas des béni-oui-oui ! Puisqu’on semble ne pas exister à ses yeux, sauf selon son bon vouloir, ça sera aux électeurs de trancher.
Qui sera tête de liste des Verts ?
La question ne se pose pas pour le moment. Les mois qui viennent seront consacrés à la mise en place d’un programme et à la constitution d’une équipe dans les arrondissements, avec des groupes de travail thématiques et un calendrier de travail serré.
Vous mettez la pression sur Collo


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.