Confinement à Lyon : les berges du Rhône fermées

Confinement à Lyon : les berges du Rhône fermées
Photo prise avant les consignes de confinement - LyonMag

Voilà maintenant deux jours que les Lyonnais ne doivent sortir de chez eux qu’en cas d’absolue nécessité.

Mais visiblement, certains d’entre eux n’ont pas pris la mesure des consignes fixées par le gouvernement dimanche soir : un contrôle de police a donné lieu à plusieurs verbalisations.

Ainsi, la Préfecture du Rhône et la Métropole de Lyon ont pris la décision de fermer l’accès aux berges du Rhône.

"Cette décision a pour but de mettre fin aux regroupements de personnes", indique le Préfet dans un communiqué. Des agents de la Métropole sont d’ores et déjà en train de poser des barrières aux abords des quais. 

L’interdiction prendra effet ce jeudi matin et une tolérance zéro sera appliquée.

X
22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Verdad le 19/03/2020 à 13:32

Arrêter avec les gens des quartiers même eux souffrent.Sur 50 000 habitants vous bloquez sur le deal qui représente une dizaine de personnes.Vous êtes mauvais .

Signaler Répondre

avatar
Ridicule le 19/03/2020 à 02:09
Sherlock knows a écrit le 18/03/2020 à 18h39

Il faudra profiter de cette période pour démolir cet amphithéâtre infâme du quai du Rhône vers la place du Pont.
Une nuisance sociale à Lyon à éliminer, un geste convenable après la défaite de Collomb.

chaque fois que j'y passe, je vois des packs de bière et ça sent le shit à fond

Signaler Répondre

avatar
Aberrant le 18/03/2020 à 22:53

Et pendant ce temps le squat Maurice Sceve avec plus de 300 migrants reste ouvert et les autorités ne font rien. Quand un d'entre eux sera malade ça sera l'hécatombe. C'est peut être déjà trop tard

Signaler Répondre

avatar
Une éponge le 18/03/2020 à 20:49
vengence a écrit le 18/03/2020 à 19h56

Depuis le premier tour des elections où les electeurs ont mis une raclée à Collomb, il ferme les parcs les uns après les autres ,et maintenant les berges.

L'état de ton cerveau est à l'image de ton orthographe.

Signaler Répondre

avatar
Error 404 le 18/03/2020 à 20:24
vengence a écrit le 18/03/2020 à 19h56

Depuis le premier tour des elections où les electeurs ont mis une raclée à Collomb, il ferme les parcs les uns après les autres ,et maintenant les berges.

Vous êtes vraiment malade

Signaler Répondre

avatar
vengence le 18/03/2020 à 19:56

Depuis le premier tour des elections où les electeurs ont mis une raclée à Collomb, il ferme les parcs les uns après les autres ,et maintenant les berges.

Signaler Répondre

avatar
sauron le 18/03/2020 à 19:29

Quid des banlieues?

Signaler Répondre

avatar
aller y le 18/03/2020 à 19:13

Vous même leur dire dans les quartiers nous non

Signaler Répondre

avatar
bin oui le 18/03/2020 à 19:13

On va taxer toujours les mêmes on va pas intégrer les quartiers vous êtes fou ???

Signaler Répondre

avatar
hamissia le 18/03/2020 à 18:53

Toutes générations confondues, aujourd'hui les berges de Saône étaient plus fréquentées que les Champs Elysées!

Signaler Répondre

avatar
ben alors ! le 18/03/2020 à 18:45
Error 404 a écrit le 18/03/2020 à 17h36

A Villeurbanne, le deal continue, les scooters aussi
Pas de police à l'horizon

Il y a vraiment la police à Villeurbanne ????? vous étes sur ?

Signaler Répondre

avatar
Sherlock knows le 18/03/2020 à 18:39

Il faudra profiter de cette période pour démolir cet amphithéâtre infâme du quai du Rhône vers la place du Pont.
Une nuisance sociale à Lyon à éliminer, un geste convenable après la défaite de Collomb.

Signaler Répondre

avatar
Comprenez... le 18/03/2020 à 18:27

...la police n'est présente QUE pour les pv aux honnêtes et tranquilles citoyens, la racaille on n'y touche pas car se rebiffant..ça craint..nous non on peut nous emmer..! répugnant ces comportements

Signaler Répondre

avatar
enora le 18/03/2020 à 18:23

En revanche, des caillassage à la Duchère, le deal à ciel ouvert continue à la Guillotière. J'attends les premiers pillages sur la Presqu'ile abandonnée

Signaler Répondre

avatar
kumer le 18/03/2020 à 18:18

Quartier Perralliere les dealers sont toujours en place dans le centre commercial

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 18/03/2020 à 18:09

La Lyonnaise…notre nouvel hymne national pour un changement d'air...

Alerte citoyens !
C’est la désolation
Restons à la maison
Dormons, buvons
Qu’un air impur
N’infecte nos postillons…

Signaler Répondre

avatar
MARIOKART le 18/03/2020 à 18:07

Va falloir aussi interdir les marchés alimentaires , où les gens s'entassent les un sur les autres , sans aucune précaution !

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 18/03/2020 à 17:54

Non pas tant pis pour eux, une fois que ces décérébrés seront contaminés et en réanimation ce sont nos hôpitaux qui vont devoir gérer leur inconscience, ils se foutent de tout c’est incroyable et quand ils seront malades ils viendront pleurer et menacer nos médecins pour qu’on les soignent de toute urgence c’est scandaleux, force au personnel hospitalier, heureusement que ce n’est qu’une « minorité » même si c’est déjà beaucoup trop, toujours dans la provocation, le non-respect des règles, mais personne ne dit rien, on achète la paix sociale alors que c’est l’armée qu’il faut déployer dans ces zones de non-droit et faire respecter la loi de la république !

Signaler Répondre

avatar
Zorglub le 18/03/2020 à 17:41

Bientôt des guignols pour faire des snap sur les berges fermées...

Signaler Répondre

avatar
Error 404 le 18/03/2020 à 17:36

A Villeurbanne, le deal continue, les scooters aussi
Pas de police à l'horizon

Signaler Répondre

avatar
GARMON le 18/03/2020 à 17:17

Même plus le droit de faire son footing en toute sécurité, sans aucun risque de contamination !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Pas assez de contrôle le 18/03/2020 à 16:56

Sur la Duchère aucun contrôle et pourtant autant de monde avec des enfants au parc du Vallon.
Je ne sais pas peut être que les interdictions ne sont pas arrivées jusque ici !!!
Les bus passent et repassent ; les arrêts de bus sont occupés sans crainte.
Je ne pense pas que tous ces gens aient des PASSEPORTS pour sortir ?
Tant pis pour eux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.