Décines : soupçonné d’agression sexuelle, l’enseignant arrêté devant ses élèves

Décines : soupçonné d’agression sexuelle, l’enseignant arrêté devant ses élèves
Photo d'illustration - LyonMag

Le 9 mars dernier, des policiers ont fait irruption dans une classe de CM1 de l’école de La Soie à Décines-Charpieu.

L’enseignant avait alors été menotté et arrêté devant ses élèves suite à une accusation d’agression sexuelle. Cette dernière a été formulée par un écolier de 10 ans.
Mis en examen deux jours plus tard pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans et écroué, le professeur des écoles est devenu le sujet de conversation des parents d’élèves. Jusqu’au confinement qui a obligé l’école décinoise à fermer.

Selon le Progrès, l’inspecteur de la circonscription de Meyzieu-Décines vient d’envoyer un mail ou un courrier à l’ensemble des parents de l’école La Soie, y compris ceux dont les enfants sont dans des degrés inférieurs ou supérieurs. Dans cette lettre, le représentant de l’Education nationale donne les détails de l’affaire, ainsi que le nom de l’instituteur soupçonné.

De quoi susciter beaucoup d’interrogations voire de la colère concernant le retard ou le caractère trop détaillé du courrier.

36 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pmderu le 09/06/2020 à 11:21
Khmer noir a écrit le 05/06/2020 à 16h33

Je préfère dix Outreaux de plus en France qu'un seul enfant molesté par ces monstres ivres de pouvoir et d'impunité.

Alors, je souhaite qu'un membre de votre entourage soit impliqué à tort afin que vous sachiez ce que c'est d'être impliqué, sali, harcelé, insulté, et jamais blanchi car il gardera à vie la trace de cette affaire, des séquelles douloureuses... GARDONS LA TÊTE FROIDE, BON SANG !!!

Signaler Répondre

avatar
Simon le 06/06/2020 à 18:27

Si quelques enfants ont subit le pire c'est horrible.
Mais pas tous, donc il aurait été intelligent de proteger les autres enfants qui voit un instituteur se faire embarqué sans comprendre.

Cela aurait respecté au passage la presomption d'innocence.
Faudrait savoir...

Si le gars est innocent sa vie est foutue.
S'il est coupable tous les enseignants passeront pour des predateurs sexuels.
Bravo

Signaler Répondre

avatar
Chacha007 le 06/06/2020 à 16:05
Decines a écrit le 06/06/2020 à 14h17

Bonjour comment se fait-il qu'il n'y ai qu'un enfant qui ai porté plainte si 2 enfants sont concernés ? J'aimerai savoir de quoi il retourne je suis choquée mon grand avait cet instit et il est parti en classe de neige avec lui il y a 2 ans. Sans compter que mon petit est scolarisé à la soie en cp cette année. Si les faits sont avérés mes enfants chéris ont côtoyé un présumé prédateur pendant des années.... l'administration nous laisse dans le flou total : un courrier et c'est tout, la directrice de l'école ne s'est pas exprimée mis à part avec la classe concernée; mais le problème dépasse largement le cadre de la classe de cm1. Je n'ai plus aucune confiance en l'éducation c'est scandaleux!! Une maman qui souffre et qui a peur pour ses enfants

Je comprends tout à fait votre inquiétude pour vos enfants mais je ne pense pas que cela signifie qu'il faut mettre tous les personnels de l'éducation dans le même panier et ne plus avoir confiance dans les autres enseignants. Il y a aussi des enseignants très bien! De plus vous mettez en cause la directrice de cette école, qui n'a pas demandé à se retrouver dans cette situation surement très difficile à vivre pour elle, et qui doit probablement faire de son mieux pour gérer. S'il y a une enquête, cette dame a surement un protocole à respecter, elle ne peut pas forcément faire comme elle voudrait.

Signaler Répondre

avatar
Moi le 06/06/2020 à 15:41

En tout cas ce que je sais c'est qu' il n'est pas seulement enseignant mais il a egalement animé énormément de colos. Donc si tout cela est vrai le nombre de victimes potentielles risque d'être impressionnant. ...

Signaler Répondre

avatar
Decines le 06/06/2020 à 14:17
Pone a écrit le 06/06/2020 à 13h44

Mon enfant est dans sa classe, premier point: Ils ne l'ont pas menotté devant les enfants. Deuxième point, de ce que mon enfant m'a dit de son comportement avec 2 de ces camarades, il n'y a aucun doute sur sa culpabilité. J'espère que justice sera faites et qu'il aura la peine qu'il mérite car ce qu'il a fait est juste ignoble.

Bonjour comment se fait-il qu'il n'y ai qu'un enfant qui ai porté plainte si 2 enfants sont concernés ? J'aimerai savoir de quoi il retourne je suis choquée mon grand avait cet instit et il est parti en classe de neige avec lui il y a 2 ans. Sans compter que mon petit est scolarisé à la soie en cp cette année. Si les faits sont avérés mes enfants chéris ont côtoyé un présumé prédateur pendant des années.... l'administration nous laisse dans le flou total : un courrier et c'est tout, la directrice de l'école ne s'est pas exprimée mis à part avec la classe concernée; mais le problème dépasse largement le cadre de la classe de cm1. Je n'ai plus aucune confiance en l'éducation c'est scandaleux!! Une maman qui souffre et qui a peur pour ses enfants

Signaler Répondre

avatar
Pone le 06/06/2020 à 13:44

Mon enfant est dans sa classe, premier point: Ils ne l'ont pas menotté devant les enfants. Deuxième point, de ce que mon enfant m'a dit de son comportement avec 2 de ces camarades, il n'y a aucun doute sur sa culpabilité. J'espère que justice sera faites et qu'il aura la peine qu'il mérite car ce qu'il a fait est juste ignoble.

Signaler Répondre

avatar
Julius le 06/06/2020 à 11:51

Éducation sexuelle : il voulait passe à la pratique ? trêve de plaisanterie ces individus devrait être écarté à vie de tout enfant ; castration chimique seule solution si les faits sont avérés

Signaler Répondre

avatar
Chris33 le 06/06/2020 à 09:22
Steph... a écrit le 06/06/2020 à 06h54

Il n'y a pas de fumée sans feu.
Si cela c'est passé comme ça c'est que ça devait se passer comme ça.
Vous êtes bien gentil mais vous devriez d'abord penser au trauma de l'enfant au lieu de penser à ce pédophile.
Et moi je parle en connaissance de causes.

Il s'agit pour le moment de soupçons;
Avant de traiter quelqu'un de pédophile, on attend le résultat de l'enquête !

Signaler Répondre

avatar
Steph... le 06/06/2020 à 06:54

Il n'y a pas de fumée sans feu.
Si cela c'est passé comme ça c'est que ça devait se passer comme ça.
Vous êtes bien gentil mais vous devriez d'abord penser au trauma de l'enfant au lieu de penser à ce pédophile.
Et moi je parle en connaissance de causes.

Signaler Répondre

avatar
Joop69 le 06/06/2020 à 03:15

L article dit soupçonne et se fait arrêt en public et mis en cause, j ai déjà vécu une histoire où j avais étais agressé par un couple et un adulte et pour masquer leurs agression m avaient accusé de agression sexuel sur mineur, et après 12h de garde s vue on m'a libéré et ma plainte a mon tour fut classé dans mon cu, sentiment d injustice et qui pousse à réglé ses cptes.

Signaler Répondre

avatar
On cauchemarde ! le 05/06/2020 à 18:00

Lamentable affaire scandaleusement traitée.

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 05/06/2020 à 17:43
N'importe quoi! a écrit le 05/06/2020 à 13h19

Attendre la fin de la journée? Mais??? Les violences de passé pendant les journées de cours justement donc non ils ne pouvaient pas attendre!

Et s’il est innocent ?,,

Signaler Répondre

avatar
France perverse le 05/06/2020 à 16:43
Agathon a écrit le 05/06/2020 à 15h25

les Instituteurs devraient avoir le droit de se marier

Encore une institution arc en ciel, dans le meilleur des monde occidental.

Signaler Répondre

avatar
Khmer noir le 05/06/2020 à 16:33
pmderu a écrit le 05/06/2020 à 12h27

Nous ne sommes effectivement en FRANCE, pas aux USA !!!
Nous sommes donc tous innocents jusqu'à preuve du contraire !
Imaginez un peu que finalement cet enseignant soit blanchi ??? Des affaires passées (Outreaux entre autres sont déjà arrivées à ce genre de conclusions...)
Le manque de discrétion de toute la chaîne de commandement a donc non seulement ruiné sa carrière, mais également sa vie ! Il n'a plus qu'à déménager avec sa famille en espérant que les nouvelles ne soient pas allées jusqu'à son futur lieu d'habitation !
A moins d'aveux ou de flagrant délit, il faut donc garder la tête froide...
Et ne me dites pas que si j'y avait été confronté, je réagirai différemment, car c'est le cas dans ma famille... A bon entendeur !

Je préfère dix Outreaux de plus en France qu'un seul enfant molesté par ces monstres ivres de pouvoir et d'impunité.

Signaler Répondre

avatar
Yann coix le 05/06/2020 à 15:52

À l ère de la technologie, caméras dans les salles de classe

Signaler Répondre

avatar
Agathon le 05/06/2020 à 15:25

les Instituteurs devraient avoir le droit de se marier

Signaler Répondre

avatar
Jacques69150 le 05/06/2020 à 15:16
mimi69 a écrit le 05/06/2020 à 14h55

Ceux qui ont vu le film "Les risques du métier" avec l'admirable Jacques Brel ne pourront qu'aller dans votre sens.

Et pourtant tout cela est vrai, corroborés par preuves et faits !
Alors que faire ?
On baisse la tête et on continue de penser à l'innocence en attendant le procès ?
On prend le taureau par les cornes et on agit, par extraire une ex-croissance qui se révélera maligne après analyse ?

Bien joli de moraliser, mais prendre soins de nos enfants c'est mieux, non ?

Signaler Répondre

avatar
pmderu le 05/06/2020 à 15:05
N'importe quoi! a écrit le 05/06/2020 à 13h21

Sa se voit que vous n'avez jamais été touché de près ou de loin par ce genre de situation. Vous avez encore de la pitié pour ce genre d'individu ? Mais quelle honte. Sa vie est ruiné vous dites? Et celles des enfants qu ils a traumatisé jusqu'a la mort meurs vies n'est pas ruiné ? Mais c'est quel genre de raisonnement ça ?

"Ce genre d'individu"??? A parce qu'il a été jugé ? Il est passé aux aveux ???
Et si vous aviez lu mon post en entier vous sauriez que si, justement, j'ai été touché de près (ma filleule)...
Avant de vous emporter, analysez les choses, lisez jusqu'au bout !
L'émotion est rarement bonne conseillère : elle force la réaction au lieu de l'action, elle a amené par le passé le lynchage, l'exécution d'innocents, la torture, la tonte de femmes, la haine, la violence...
Laissons maintenant l'instruction suivre son cours ! Si cet homme est coupable, il sera traité comme tel, et à ce moment-là, il sera punit comme il se doit (et soigné, car c'est avant tout une maladie mentale ! )

Signaler Répondre

avatar
surveiller et punir le 05/06/2020 à 14:56
N'importe quoi! a écrit le 05/06/2020 à 13h21

Sa se voit que vous n'avez jamais été touché de près ou de loin par ce genre de situation. Vous avez encore de la pitié pour ce genre d'individu ? Mais quelle honte. Sa vie est ruiné vous dites? Et celles des enfants qu ils a traumatisé jusqu'a la mort meurs vies n'est pas ruiné ? Mais c'est quel genre de raisonnement ça ?

on parle de présomption d'innocence et non de la présomption de culpabilité de ce professeur. S'il est coupable, il ira en prison, s'il ne l'ai pas, personne ne pourra effacer le sceau de cette présomption de culpabilité.

Vous vous laissez guider par votre émotion et je le comprends. Face aux pédophiles il ne peut y avoir une sanction juste. Néanmoins, il existe des lois, des règles d'application des lois. Donc pour le bien de tous (et des élèves) il aurait été préférable de ne pas l'arrêter en face de mineurs.

Signaler Répondre

avatar
mimi69 le 05/06/2020 à 14:55
Ils sont devenus fous ? a écrit le 05/06/2020 à 09h31

Mais où donc est la présomption d'innocence et le traitement et les réserves qui vont avec ?

N'est ce pas ici une violence policière de plus, tant pour la personne concernée que pour les spectateurs de cette intrusion ?

Ceux qui ont vu le film "Les risques du métier" avec l'admirable Jacques Brel ne pourront qu'aller dans votre sens.

Signaler Répondre

avatar
N'importe quoi! le 05/06/2020 à 13:21
pmderu a écrit le 05/06/2020 à 12h27

Nous ne sommes effectivement en FRANCE, pas aux USA !!!
Nous sommes donc tous innocents jusqu'à preuve du contraire !
Imaginez un peu que finalement cet enseignant soit blanchi ??? Des affaires passées (Outreaux entre autres sont déjà arrivées à ce genre de conclusions...)
Le manque de discrétion de toute la chaîne de commandement a donc non seulement ruiné sa carrière, mais également sa vie ! Il n'a plus qu'à déménager avec sa famille en espérant que les nouvelles ne soient pas allées jusqu'à son futur lieu d'habitation !
A moins d'aveux ou de flagrant délit, il faut donc garder la tête froide...
Et ne me dites pas que si j'y avait été confronté, je réagirai différemment, car c'est le cas dans ma famille... A bon entendeur !

Sa se voit que vous n'avez jamais été touché de près ou de loin par ce genre de situation. Vous avez encore de la pitié pour ce genre d'individu ? Mais quelle honte. Sa vie est ruiné vous dites? Et celles des enfants qu ils a traumatisé jusqu'a la mort meurs vies n'est pas ruiné ? Mais c'est quel genre de raisonnement ça ?

Signaler Répondre

avatar
N'importe quoi! le 05/06/2020 à 13:19
Bonjour a écrit le 05/06/2020 à 11h36

Ils se croient dans une série US ... ils pouvaient attendre
Recréation ou la fin des cours pour intervenir.

Attendre la fin de la journée? Mais??? Les violences de passé pendant les journées de cours justement donc non ils ne pouvaient pas attendre!

Signaler Répondre

avatar
4125688878 le 05/06/2020 à 12:51

Mais vraiment quand on lit certains commentaires on est vraiment outré. Si cela s'avère vrai iles policiers ont bien fait leur travail. Il faut dénoncer ce genre de comportement en public pour que cal n'arrive plus. C'est honteux

Signaler Répondre

avatar
Loli le 05/06/2020 à 12:40

Mon enfant à eu ce prof il y a 2 ans. J'espère qu'une cellule psychologique sera mise en place. Nous sommes tous choqués.

Signaler Répondre

avatar
pmderu le 05/06/2020 à 12:27

Nous ne sommes effectivement en FRANCE, pas aux USA !!!
Nous sommes donc tous innocents jusqu'à preuve du contraire !
Imaginez un peu que finalement cet enseignant soit blanchi ??? Des affaires passées (Outreaux entre autres sont déjà arrivées à ce genre de conclusions...)
Le manque de discrétion de toute la chaîne de commandement a donc non seulement ruiné sa carrière, mais également sa vie ! Il n'a plus qu'à déménager avec sa famille en espérant que les nouvelles ne soient pas allées jusqu'à son futur lieu d'habitation !
A moins d'aveux ou de flagrant délit, il faut donc garder la tête froide...
Et ne me dites pas que si j'y avait été confronté, je réagirai différemment, car c'est le cas dans ma famille... A bon entendeur !

Signaler Répondre

avatar
Artémis le 05/06/2020 à 12:04

L'attestation c'est faite en dehors de la classe pour éviter de traumatisé les enfants, la police à fait correctement son travail. Aucune VIOLENCE POLICIÈRE. "Attendre la fin de la journée" pour servir sur les enfants pendant la journée, bravo bon raisonnement, je suis un de ses parents concernés et FÉLICITE la police pour son respect des enfants.

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 05/06/2020 à 11:36

Ils se croient dans une série US ... ils pouvaient attendre
Recréation ou la fin des cours pour intervenir.

Signaler Répondre

avatar
écris français et ensuite tu pourras la ramener le 05/06/2020 à 10:56
N'importe quoi ! a écrit le 05/06/2020 à 10h36

Si c'était vos enfants vous auriez aimer qu'on attende la fin de la journée ? Nan mais.... sa me dépasse ! 1 violence policière ? Mais es ce que vous vous rendez compte de ce que vous dites? Si il a été arrêter dans l'établissement ce n'est pas pour rien!!!!!

Ben toi, il te faut retourner à l'école, parce que si tu écris avec tant de fautes d'orthographe la langue française, c'est également une violence faite à tes propres enfants ....

Signaler Répondre

avatar
Arretez.. le 05/06/2020 à 10:51

on peut très bien l'intzrcepter discrètement ne serais-ce qu'en lui faisant signe de sortir de sa classe, puis là lui signifier son arrestation, le directeur désignant un remplaçant temporaire..les enfants sont plus impressionné qu'on ne croit et c'est dommage

Signaler Répondre

avatar
N'importe quoi ! le 05/06/2020 à 10:36

Si c'était vos enfants vous auriez aimer qu'on attende la fin de la journée ? Nan mais.... sa me dépasse ! 1 violence policière ? Mais es ce que vous vous rendez compte de ce que vous dites? Si il a été arrêter dans l'établissement ce n'est pas pour rien!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Hugo D le 05/06/2020 à 10:09

Y avait certainement moyen de faire autrement que d'arrêter un prof devant ses élèves ?
Mais où sont-ils formés nos flics ?

Signaler Répondre

avatar
beaucoup trop dans l'éducation nationnalee le 05/06/2020 à 10:08
Ils sont devenus fous ? a écrit le 05/06/2020 à 09h31

Mais où donc est la présomption d'innocence et le traitement et les réserves qui vont avec ?

N'est ce pas ici une violence policière de plus, tant pour la personne concernée que pour les spectateurs de cette intrusion ?

rassurez ils ont beaucoup d'éléments pour l'avoir arreté, on peut regretter le lieu effectivement

Signaler Répondre

avatar
no_coment le 05/06/2020 à 10:00

Non si les faits sont avérés (je suppose que c'est le cas sinon pourquoi le représentant de l'EN aurait envoyé un courrier circonstancié à tous les parents), les parents ont le droit d'être au courant...
Vous êtes parent (papa, maman) ou parent proche (oncle, tante,...)?

Signaler Répondre

avatar
surveiller et punir le 05/06/2020 à 09:59

ils n'auraient pas pu attendre la fin de la journée ? il y a vraiment un problème de formation dans la police.

"Selon le Progrès, l’inspecteur de la circonscription de Meyzieu-Décines vient d’envoyer un mail ou un courrier à l’ensemble des parents de l’école La Soie, y compris ceux dont les enfants sont dans des degrés inférieurs ou supérieurs. Dans cette lettre, le représentant de l’Education nationale donne les détails de l’affaire, ainsi que le nom de l’instituteur soupçonné."
même si l'instituteur est coupable (la présomption d'innocence existe encore) quelles drôles de méthodes de la part de l'inspecteur. Même si par certains traits il lui ressemble beaucoup notre président n'est pas le maréchal pétain...

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 05/06/2020 à 09:48

arrété un un enseignant DEVANT des enfants ;ils vont étre TRAUMATISES!!!!!!!!!!!!!!!!!!! pauvre FRANCE

Signaler Répondre

avatar
Ils sont devenus fous ? le 05/06/2020 à 09:31

Mais où donc est la présomption d'innocence et le traitement et les réserves qui vont avec ?

N'est ce pas ici une violence policière de plus, tant pour la personne concernée que pour les spectateurs de cette intrusion ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.