Lyon : ils voulaient des boissons fraîches en pleine nuit et cambriolent une pizzeria

Lyon : ils voulaient des boissons fraîches en pleine nuit et cambriolent une pizzeria
Photo d'illustration - LyonMag

Dans la nuit de dimanche à lundi, deux individus aux casiers judiciaires bien fournis ont été interpellés dans un immeuble du quai Saint-Antoine à Lyon.

Ils venaient de cambrioler une pizzeria de la rue Dubois. Ce Lyonnais de 24 ans (18 antécédents judiciaires) et ce Villeurbannais de 31 ans (33 antécédents) ont reconnu les faits lors de leur garde à vue. Le second nommé avait d’ailleurs une blessure à la main droite, résultant du vol par effraction. Ils ont expliqué aux enquêteurs avoir eu chaud cette nuit-là et s’être lancés à la recherche de boissons fraîches.


Après avoir été présenté au parquet ce mardi, le Lyonnais, qui était resté en dehors de la pizzeria pour faire le guet, a été laissé libre et sera jugé fin août. Quant au Villeurbannais, il a été écroué avant d’être jugé en comparution immédiate ce mercredi.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Henri G le 17/07/2020 à 01:02

Un petit bracelet électronique en guise de bijoux au pied et ça repart pour un 34e antécédents judiciaire !!

Signaler Répondre

avatar
Coco bel oeil... le 15/07/2020 à 19:01

Mais vous n êtes pas au courrant il n y a que des innocents en france s ils vont en prison c est la faute de leur avocats qui font mal leur travail......

Signaler Répondre

avatar
Faithless le 15/07/2020 à 17:09

Arrêté de croire les articles de Lyon mag ils sont orientés dans la rédaction il doit y avoir des identitaires à foison preuve en est l'article d'hier sur l'adolescent avec un pistolet en plastique pour Lyon mag cela c'est passé rue de la République alors que c'était place sathonay y'a une sacré distance entre ces 2 endroits. Et pour ce qui est des antécédents judiciaires ils ne peuvent pas avoir accès au casier judiciaire. La plupart des pseudos journalistes doivent aller prendre des cafés au bar "traboule au vieux Lyon nid des identitaires et facho antisémites de Lyon

Signaler Répondre

avatar
pamafote le 15/07/2020 à 15:58

non mais c est quoi cette excuse ??

comme quoi, la justice ne fait pas bien peur, et l'insertion ne fonctionne pas!

on va faire quoi de ce genre d énergumène?

Signaler Répondre

avatar
Ricket 74 le 15/07/2020 à 14:56

12, 20,30,35 antécédents judiciaire mais que font ils en liberté ces blaireaux

Signaler Répondre

avatar
aramis le 15/07/2020 à 14:08

" Aux casiers judiciaires bien fournis " !! , il me semble avoir déjà vu , lu et entendu ça quelque part !!! ….. Sacrée justice française !!! .. C'est sur que les délinquants ne vont pas mettre le feu aux tribunaux , c'est leurs fiefs , délinquants juges , main dans la main !!! .

Signaler Répondre

avatar
Blessure à la main? le 15/07/2020 à 13:53

donc accident de travail...itt 1mois..puis réeduc et temps partiel..d'activité nocture..ah mais, faut bosser..mdr !

Signaler Répondre

avatar
SOS RACAILLE le 15/07/2020 à 13:28
Pat@ a écrit le 15/07/2020 à 13h25

Espérons que la plainte contre le restaurant pour la blessure à la main de soit pas perçue recevable.
Sait-on jamais...

Dupont morretti est sur le coup

Signaler Répondre

avatar
Pat@ le 15/07/2020 à 13:25

Espérons que la plainte contre le restaurant pour la blessure à la main de soit pas perçue recevable.
Sait-on jamais...

Signaler Répondre

avatar
Carlton le 15/07/2020 à 13:08

Ca va ils avaient juste soif, autant combiner cette envie avec un de leurs plaisirs quotidiens. Pas de quoi en faire un drame.

Signaler Répondre

avatar
Osons le 15/07/2020 à 12:57

Demain, j'irai chercher ma clim chez Boulanger vers 1 h du matin s'il fait trop chaud.

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 15/07/2020 à 12:11

Ben voyons, dans la gêne il y a pas de plaisir !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.