Ada Hergerberg (OL) : "On veut d’abord être traitées comme des professionnelles"

Ada Hergerberg (OL) : "On veut d’abord être traitées comme des professionnelles"
Ada Hergerberg - LyonMag

La norvégienne Ada Hergerberg, joueuse de l’OL, a accordé une interview à l’Equipe ce mercredi.

Blessée depuis janvier à cause d’une rupture du ligament croisé du genou droit, celle qui a gagné le premier Ballon d’or de l’histoire du foot féminin espère "laisser le football dans de meilleures conditions que je ne l’ai trouvé". Pour l’attaquante, "le football féminin doit évoluer d’un point de vue médical. On parle beaucoup d’argent, d’investir plus dans le football féminin, mais on veut d’abord être traitées comme des professionnelles et avoir aussi les mêmes compétences pour avancer et développer la discipline" explique la joueuse. 

Ada Hergerberg évoque également la professionnalisation du foot féminin : "il faut avoir des championnats pros. La France doit avoir tout cela aussi et ne pas louper le développement, il ne faut pas que la France dorme" défend la championne. 

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
1er ballon d'or féminin le 16/07/2020 à 22:46

pour être reconnues professionnellement , vous devriez occuper plus l'espace médiatique , au lieu d'attendre le journaliste qui vient frapper a vôtre porte , allez au devant . Rapinoe l'a fait lors des mondiaux pour sa communauté puis en rentrant au pays
Avez vous comme les hommes un syndicat des joueurs ? des reconversions proposées en fin de carrière ? etc etc

Signaler Répondre

avatar
bien joué gégé le 15/07/2020 à 19:43
Gérald D. De tourcoing a écrit le 15/07/2020 à 16h20

Je ne ferai aucun sous entendu par rapport au titre :) : "on veut être traité comme des professionnelles"

ah putain le vicelard

Signaler Répondre

avatar
Gérald D. De tourcoing le 15/07/2020 à 16:20

Je ne ferai aucun sous entendu par rapport au titre :) : "on veut être traité comme des professionnelles"

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.