Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Près de Lyon : 3 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

Photo d'illustration - DR

Les communes de Lancié, Fleurieux-sur-l’Arbresle et Lentilly se sont vu reconnaître l’état de catastrophe naturelle, à l’inverse de Fleurieu-sur-Saône et de Brindas, toutes situées dans le Rhône.

Les demandes des quatre premières communes portaient sur des mouvements de terrain différentiels dus à la sécheresse et à la réhydratation des sols. Ces évènements ont eu lieu du 1er janvier au 30 septembre 2019 pour Lancié et du 1er avril au 30 juin pour Lentilly.

 

La commune de Brindas avait demandé la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour les inondations et coulées de boue intervenues les 16 et 17 février 2020.

 

Les arrêtés ministériels des 6 et 7 juillet 2020 sont parus ce mercredi au Journal Officiel.

 

Les sinistrés de Lancié, Fleurieux-sur-l’Arbresle et Lentilly disposent ainsi d’un délai de 10 jours à compter de ce mercredi pour adresser à leur assureur un état de leurs pertes.



Tags : catastrophe naturelle | Lancié | Fleurieux-sur-l’Arbresle | Lentilly | Fleurieu-sur-Saône | brindas |

Commentaires 6

Déposé le 31/07/2020 à 18h13  
Par Cc Citer

Pour moi aucun problème, la MAAF tant dans les délais que dans le montant de l’indemnisation, aucun problème, le contrat respecté à la lettre en plus des interlocuteurs compétents et aimable.

Déposé le 31/07/2020 à 08h32   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par maaf Citer

J’ai fait une déclaration en juillet 2019 suite au classement de ma commune en catastrophe naturelle et à des fissures apparues sur ma maison . Ils ont envoyé un expert en novembre et en juin dernier ils voulaient m’envoyer un expert en étude des sols qui m’a appelé me disant qu’il devait faire des trous sous la maison et que la remise en état des dégradations seront à ma charge ! J’ai refusé et leur ait demander de remettre les lieux en état ce qu’ils ont refusés . Ils font tout pour me décourager et à Niort ils ont des gens très bien formés pour cela ! J’a eu egalement un refus de prise en charge de la perte d’exploitation de mon entreprise fermée pendant le confinement . La MAAF est à fuir absolument !!

Déposé le 30/07/2020 à 22h10   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par mariokart Citer

" MAAF assureur militant " dixit la pub. Militant pour ses profits , oui !

Déposé le 30/07/2020 à 18h25  
Par PerouAtLC Citer

MAAF a écrit le 30/07/2020 à 15h18

Si vous êtes par malheur assuré à la Maaf , inutile de faire une déclaration qu’ils ne prendront pas en compte avant qu’un expert vienne chez vous avec un tractopelle pour faire des sondages sous votre maison en abîmant tout l’environnement et sans la certitude de la prise en charge du sinistre !! Je suis dans ce cas et vais résilier toutes mes assurances à la Maaf où on croit être assuré à tort !!

Bonjour,
Il existe des experts d'assurés qui défendent votre dossier auprès de l'assurance. Mandatez en un !
Cela semble préférable à toute résiliation précipitée

Déposé le 30/07/2020 à 15h39  
Par Dan Citer

Bonjour j ai le même problème avec la Maaf
Je pense envoyer mon dossier au médiateur avant de prendre un avocat
Ou en estes vous dans les negociations

Déposé le 30/07/2020 à 15h18   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par MAAF Citer

Si vous êtes par malheur assuré à la Maaf , inutile de faire une déclaration qu’ils ne prendront pas en compte avant qu’un expert vienne chez vous avec un tractopelle pour faire des sondages sous votre maison en abîmant tout l’environnement et sans la certitude de la prise en charge du sinistre !! Je suis dans ce cas et vais résilier toutes mes assurances à la Maaf où on croit être assuré à tort !!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.