Coronavirus : le Festival Lumière maintenu à Lyon, avec des jauges réduites

Coronavirus : le Festival Lumière maintenu à Lyon, avec des jauges réduites
Tilda Swinton au milieu du public du Festival Lumière 2017 - LyonMag

Ce lundi après-midi, le préfet du Rhône a annoncé prendre huit arrêtés pour instaurer de nouvelles mesures sanitaires.

Parmi elles, la limitation à 1000 personnes maximum pour les rassemblements dans le département. Ce qui entraîne par exemple l'annulation de la Foire de Lyon.

Pour le Festival Lumière, qui se tiendra à Lyon du 10 au 18 octobre, pas question de tirer un trait sur l'édition 2020. Outre l'annonce de la présence de Kad Mérad, les organisateurs ont expliqué que cette jauge de 1000 personnes n'impliquait que quelques évènements comme la cérémonie d'ouverture, l'hommage à Oliver Stone ou la remise du Prix Lumière aux frères Dardenne. "Ils seront donc aménagés afin de respecter les nouvelles normes de sécurité", promettent-ils. Ce qui laisse entendre que les jauges de spectateurs seront réduites.

Ils précisent également que 25 000 tickets ont déjà été vendus depuis l'ouverture de la billetterie du festival de cinéma le 10 septembre dernier.

"Le festival peut à ce jour se dérouler dans des conditions qui sont celles de ses secteurs d’activité: séances de cinéma, village du festival, restauration, librairies, galeries. Ces activités sont et seront soumises à la réglementation sanitaire actuelle ou à celle qui sera en vigueur au mois d’octobre si elle devait changer", concluent les organisateurs.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ben le 01/10/2020 à 22:14
wesh a écrit le 21/09/2020 à 19h14

les bobos sont heureux

Et les gros beaufs ralent, sans trop savoir pourquoi...

Signaler Répondre

avatar
kino le 27/09/2020 à 13:11

cela fait du bien de voir des films et se vider l'esprit...
Il y a des COMMENTAIRES absurdes, certains ont pas ou peu de réflexion d'adultes.

Signaler Répondre

avatar
Talent scout le 22/09/2020 à 21:50
Doctrine a écrit le 22/09/2020 à 10h29

Les livres, c'est des arbres morts. Les bibliothèques sont de vrais charniers. En plus, c'est pour les pauvres... Il faut les interdire !

Berk ! ces sans-dents horribles, juste bons à fournir d'inspiration aux Frères Dardenne pour leurs personnages paumés et perdus.

Signaler Répondre

avatar
:o) le 22/09/2020 à 21:37

Quand on pense au matériel polluant déployé pour faire un film, aux camions, à l’électricité, aux transports aériens, aux déchets produits et aux mauvais exemples étalés dans les histoires racontées !!

Hein, quoi ?… On n’applique pas la doctrine au cinéma ? Dsl, je suis stagiaire, on m’avait pas prévenu. Qqu’un peut me faire un mémo ?! J’ai du mal à suivre...

Signaler Répondre

avatar
manège le 22/09/2020 à 10:32

Thierry Frémaux doit étre ami avec le préfet !!.. Quand on est aussi le directeur du festival de Cannes , on a du poids !! Et en plus il se déplace toujours en vélo en ville , donc il a l'aval des écolos !

Signaler Répondre

avatar
Doctrine le 22/09/2020 à 10:29
Yvlyon a écrit le 21/09/2020 à 21h24

Euhh, et le festival sport cinema et litterature porté depuis des annees par l'institut Lumiere, vous connaissez? ne créons svp pas de fausse polemique qui plus est manicheiste..somme toute inutile

Les livres, c'est des arbres morts. Les bibliothèques sont de vrais charniers. En plus, c'est pour les pauvres... Il faut les interdire !

Signaler Répondre

avatar
veroma le 22/09/2020 à 10:20

bizarre !
ou est la logique ?

Signaler Répondre

avatar
Une coupette, c'est du bio ? le 22/09/2020 à 06:47
Pire que Collomb a écrit le 21/09/2020 à 21h13

Des centaines de milliers d’euros en plus et des frais en moins pour les invités stars internationaux qui se déplacent pas... Y’aura encore plus de champagne faut croire

200 000 € pour être précis. Et oui, pour les bobos il n'est pas question d'évoquer le caractère eco responsable de ce festival ...

Signaler Répondre

avatar
Tant pis pour vous !! le 22/09/2020 à 01:16

La macronie fonctionne à la tête du client !!!
Délit de faciès indiscutable !!!

Que ce soit pour le covid19, comme pour d'autres sujets !

Tu porte un gilet jaune, tu reçois des coups de matraques, tu perd un oeil.

Tu est une racaille, tu fais des rodéos, tu vole, viol ou tue, la macronie sera toujours là pour te soutenir !!!

Vous avez voter macron en 2017 ?
Tant pis pour vous !!!!

Signaler Répondre

avatar
Yvlyon le 21/09/2020 à 22:48
Loui69 a écrit le 21/09/2020 à 22h32

En lisant votre commentaire ci-dessous, je n’avais tout simplement pas remarqué que vous faisiez un effort stylistique. Ni sur le fond, d’ailleurs. Bonne soirée également.

Sur le fond ?! Et bien vous savez quoi ,je vous le laisse ..et ce pour nous parler certainement des 8000euros de notes de frais mensuel de Serge Dorny en 2017 ou encore des salaires de Guy Walter en 2015..et vous laisser évoquer par la suites votre ardente défense du contribuable. Bisous

Signaler Répondre

avatar
Loui69 le 21/09/2020 à 22:32
Yvlyon a écrit le 21/09/2020 à 22h17

Substentiver vous connaissez le terme aussi, son effet, son usage rhétorique modestement stylistique?! Je ne pretends pas ecrire un livre ici, mais je tente de livrer une certaine opinion, Modestement! et votre remarque est a la hauteur de votre argumentaire..bas! Bonne soirée

En lisant votre commentaire ci-dessous, je n’avais tout simplement pas remarqué que vous faisiez un effort stylistique. Ni sur le fond, d’ailleurs. Bonne soirée également.

Signaler Répondre

avatar
Yvlyon le 21/09/2020 à 22:17
Loui69 a écrit le 21/09/2020 à 21h47

En parlant de littérature, on dit « manichéen ». Et les contribuables ont le droit de savoir si leur argent est utilisé de manière justifiée et équilibrée. Il y a eu des précédents avec Guy Walter et Serge Dorny, voyez-vous.
Enfin, on ne parle pas de l’institut Lumière en général mais de ce festival dans ces conditions spécifiques.

Substentiver vous connaissez le terme aussi, son effet, son usage rhétorique modestement stylistique?! Je ne pretends pas ecrire un livre ici, mais je tente de livrer une certaine opinion, Modestement! et votre remarque est a la hauteur de votre argumentaire..bas! Bonne soirée

Signaler Répondre

avatar
Loui69 le 21/09/2020 à 21:47
Yvlyon a écrit le 21/09/2020 à 21h24

Euhh, et le festival sport cinema et litterature porté depuis des annees par l'institut Lumiere, vous connaissez? ne créons svp pas de fausse polemique qui plus est manicheiste..somme toute inutile

En parlant de littérature, on dit « manichéen ». Et les contribuables ont le droit de savoir si leur argent est utilisé de manière justifiée et équilibrée. Il y a eu des précédents avec Guy Walter et Serge Dorny, voyez-vous.
Enfin, on ne parle pas de l’institut Lumière en général mais de ce festival dans ces conditions spécifiques.

Signaler Répondre

avatar
Yvlyon le 21/09/2020 à 21:24

Euhh, et le festival sport cinema et litterature porté depuis des annees par l'institut Lumiere, vous connaissez? ne créons svp pas de fausse polemique qui plus est manicheiste..somme toute inutile

Signaler Répondre

avatar
Pire que Collomb le 21/09/2020 à 21:13
Lyon à deux vitesses a écrit le 21/09/2020 à 20h37

Le tour de France est un événement historiquement populaire : on affichera son mépris en en faisant un tableau strictement négatif.

Un festival de cinéma, en revanche, c’est socialement très sélect : il convient de privilégier les privilégiés. Jauge réduite, mais 200 000 euros de subventions supplémentaires.

Billetterie soit disant en difficulté... 25 000 billets vendus en 10 jours.

Des centaines de milliers d’euros en plus et des frais en moins pour les invités stars internationaux qui se déplacent pas... Y’aura encore plus de champagne faut croire

Signaler Répondre

avatar
Arkane le 21/09/2020 à 20:50

Les kmers vert sont à la baguette en récompensant les bobos de l’île de Re... Pire que les autres

Signaler Répondre

avatar
Lyon à deux vitesses le 21/09/2020 à 20:37

Le tour de France est un événement historiquement populaire : on affichera son mépris en en faisant un tableau strictement négatif.

Un festival de cinéma, en revanche, c’est socialement très sélect : il convient de privilégier les privilégiés. Jauge réduite, mais 200 000 euros de subventions supplémentaires.

Billetterie soit disant en difficulté... 25 000 billets vendus en 10 jours.

Signaler Répondre

avatar
wesh le 21/09/2020 à 19:14

les bobos sont heureux

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.