Lyon : le Festival Lumière s'ouvre dans une ambiance particulière

Lyon : le Festival Lumière s'ouvre dans une ambiance particulière
Les frères Dardenne - DR

L'industrie du cinéma vit des jours compliqués. Entre les sorties chaotiques de films en salles, les festivals annulés, les cérémonies de récompenses à distance et les tournages repoussés, le 7e art avance masqué et à tâtons.

C'est dans ce contexte que Lyon accueille dès ce samedi la 12e édition du Festival Lumière. Six mois après l'annulation du Festival de Cannes, Thierry Frémaux a bataillé pour assurer la tenue de l'évènement lyonnais, tout en respectant les mesures sanitaires. Cela implique essentiellement une baisse drastique des jauges de spectateurs, et donc des revenus.

Pour autant, l'édition 2020 qui consacrera le week-end prochain les Frères Dardenne déroulera le tapis rouge aux célébrités. Très attendu, Viggo Mortensen donnera une masterclass ce dimanche à la Comédie Odéon et présentera son premier long-métrage en avant-première. A l'instar de l'interprète légendaire d'Aragorn, de nombreux films programmés à Cannes vont finalement être présentés à Lyon la semaine prochaine.

Thierry Frémaux a également prévu un hommage à Michel Audiard, génie des dialogues (Les Tontons Flingueurs) et recevra, entre autres, Thomas Vinterberg, Albert Dupontel, Oliver Stone et Sabine Azéma, sans oublier un parterre de stars tenu secret.

Le Festival Lumière sera donc très particulier cette année, mais ce sera avant tout un cri du cœur de la profession : ils sont encore vivants !

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Floflo le 11/10/2020 à 21:36

Foresti aux Césars à était tellement minable, ce festival est devenu si dévalorisé, que Lyon avec le festival Lumière à une carte à jouer pour s'imposer au niveau national avec un Gerra, toujours fin, et plus subtil.

Signaler Répondre

avatar
Simpliste le 11/10/2020 à 19:53
Frick a écrit le 11/10/2020 à 13h59

Quand on est plein de sous, sauf exception on vote à droite.

Jaoui, Bacri, Balasko...

Signaler Répondre

avatar
Frick le 11/10/2020 à 13:59
Caviard radical a écrit le 11/10/2020 à 09h22

Tellement plus facile d’être de gauche quand on est pété de thunes...

Quand on est plein de sous, sauf exception on vote à droite.

Signaler Répondre

avatar
Caviard radical le 11/10/2020 à 09:22
Hein ??? a écrit le 11/10/2020 à 00h30

L'industrie du cinéma vit des jours compliqués ??

Euh, vous n'avez pas l'impression de nous prendre pour des cons ???

Tout ce petit monde, y compris les pastèques, se sont retrouvés et sont logés à l'intercontinental...
A minima la chambre est a plusieurs centaines d'euro la nuit !!!

Comment se sont déplacés ces désargentés ?

Dans des berlines mercedes, des vans, et autres voitures de luxe.
Aucune Zoé hybride par exemple !!!

En tout j'en ai compter 28 stationnées devant l'inter !

Des berlines conduites par des chauffeurs vtc, payés a coup de "lance pierre"...

Donc, vous n'allez pas me faire pleurer avec ce titre d'article, quand j'ai vu ce que j'ai vu !!!

Tellement plus facile d’être de gauche quand on est pété de thunes...

Signaler Répondre

avatar
Écologie sociale le 11/10/2020 à 09:15
Hein ??? a écrit le 11/10/2020 à 00h30

L'industrie du cinéma vit des jours compliqués ??

Euh, vous n'avez pas l'impression de nous prendre pour des cons ???

Tout ce petit monde, y compris les pastèques, se sont retrouvés et sont logés à l'intercontinental...
A minima la chambre est a plusieurs centaines d'euro la nuit !!!

Comment se sont déplacés ces désargentés ?

Dans des berlines mercedes, des vans, et autres voitures de luxe.
Aucune Zoé hybride par exemple !!!

En tout j'en ai compter 28 stationnées devant l'inter !

Des berlines conduites par des chauffeurs vtc, payés a coup de "lance pierre"...

Donc, vous n'allez pas me faire pleurer avec ce titre d'article, quand j'ai vu ce que j'ai vu !!!

Non non, cette industrie et ses rendez-vous sont irréprochables !!

Contrairement au cyclisme et à la fête populaire qu’est le Tour de France qui a tous les défauts et que des défauts. Zéro pollution occasionnée par l’industrie du cinéma, qui est bien entendu épargnée par le machisme (comme cela s’est encore vérifié ces dernières années).

Donc, conformément au code éthique de Boboland, on insultera le Tour de France et l’immense foule de ploucs que sont ses admirateurs, on le menacera d’interdiction à Lyon.

A l’inverse on s’enorgueillira d’héberger le Festival Lumière et son public très sélect, minorité qu’on gratifiera, à peine arrivés au pouvoir, sans étude comptable ni justification aucune, d’un bonus de 200000 euros de subventions métropolitaines supplémentaires... Pris sur les impôts de l’immense foule de ploucs, cela va de soi.

Signaler Répondre

avatar
Hein ??? le 11/10/2020 à 00:30

L'industrie du cinéma vit des jours compliqués ??

Euh, vous n'avez pas l'impression de nous prendre pour des cons ???

Tout ce petit monde, y compris les pastèques, se sont retrouvés et sont logés à l'intercontinental...
A minima la chambre est a plusieurs centaines d'euro la nuit !!!

Comment se sont déplacés ces désargentés ?

Dans des berlines mercedes, des vans, et autres voitures de luxe.
Aucune Zoé hybride par exemple !!!

En tout j'en ai compter 28 stationnées devant l'inter !

Des berlines conduites par des chauffeurs vtc, payés a coup de "lance pierre"...

Donc, vous n'allez pas me faire pleurer avec ce titre d'article, quand j'ai vu ce que j'ai vu !!!

Signaler Répondre

avatar
un mec un vrai le 10/10/2020 à 19:53

bah oui. faut que ces gens-là trouvent un vrai boulot cé du flan le cinéma qoi.

Signaler Répondre

avatar
jbbron le 10/10/2020 à 19:39

Un rdv de privilégiés, par les privilégiés et pour les privilégiés. Voilà comment je vois ce festival sans intérêt

Signaler Répondre

avatar
artémis le 10/10/2020 à 16:28
MOMO LE Croix Roussien a écrit le 10/10/2020 à 16h21

Moi MAURICE . Je dirais BOBOS Gaufrés !

Toi ! un Croix Roussien qui dit ça !! bon ok , je prend acte !!

Signaler Répondre

avatar
MOMO LE Croix Roussien le 10/10/2020 à 16:21

Moi MAURICE . Je dirais BOBOS Gaufrés !

Signaler Répondre

avatar
Wgauchiez le 10/10/2020 à 15:08
racional a écrit le 10/10/2020 à 11h32

Festival d'une engeance friquée , bobo gauchée , qui ne se mélange pas avec les gueux ! Y a juste à voir leur comportements dans les hôtels .

Bobo gauchée ? C'est sur que tant que la droite française restera inculte, elle sera la plus bête du monde.

Signaler Répondre

avatar
racional le 10/10/2020 à 11:32
bron69 a écrit le 10/10/2020 à 10h09

ce festival n'a aucun intérêt sinon pour quelques uns de s'autoproclamer être quelqu'un d' important

Festival d'une engeance friquée , bobo gauchée , qui ne se mélange pas avec les gueux ! Y a juste à voir leur comportements dans les hôtels .

Signaler Répondre

avatar
bron69 le 10/10/2020 à 10:09

ce festival n'a aucun intérêt sinon pour quelques uns de s'autoproclamer être quelqu'un d' important

Signaler Répondre

avatar
Ulorg le 10/10/2020 à 09:39
un mec un vrai a écrit le 10/10/2020 à 08h54

Je connais pas ces mecs. sont même pas français quoi.

Je connais aussi des tas de non privilégiés qui adorent le cinéma et qui plebiscitent le festivel Lumieres

Signaler Répondre

avatar
wesh le 10/10/2020 à 09:03

festival de bobo, organisé par des bobos, pour les bobos avec passe droit en sus. Une honte sans aucuns intérêts

Signaler Répondre

avatar
un mec un vrai le 10/10/2020 à 08:54
A mon sens a écrit le 10/10/2020 à 08h11

Un rdv de privilégiés, par les privilégiés et pour les privilégiés. Voilà comment je vois ce festival sans intérêt

Je connais pas ces mecs. sont même pas français quoi.

Signaler Répondre

avatar
A mon sens le 10/10/2020 à 08:11

Un rdv de privilégiés, par les privilégiés et pour les privilégiés. Voilà comment je vois ce festival sans intérêt

Signaler Répondre

avatar
Bravo l'institut Lumière le 10/10/2020 à 07:20

Ça fait sincèrement plaisir de voir que tout n'est pas annulé, et que certains festivals peuvent encore avoir lieu.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.