Une cérémonie en hommage à Samuel Paty ce mercredi à Lyon

Une cérémonie en hommage à Samuel Paty ce mercredi à Lyon
Samuel Paty - DR

Elle se tiendra à la mi-journée dans la cour de la préfecture du Rhône.

La France va rendre hommage ce mercredi à Samuel Paty, professeur d’histoire assassiné vendredi dernier près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines après avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet lors d’un cours sur la liberté d’expression.

Cet hommage national se déroulera à Paris dans la cour de la Sorbonne en présence de la famille de l’enseignant mais également du président Emmanuel Macron, de plusieurs membres du gouvernement ainsi qu’une centaine d’élèves d’établissements d’Ile-de-France. Samuel Paty recevra auparavant la Légion d’honneur à titre posthume et sera fait commandeur des palmes académiques.

A Lyon, une cérémonie se déroulera à 11h45 avec des allocutions de Christophe Guilloteau, président du Conseil départemental du Rhône et de Pascal Mailhos, préfet du Rhône. Une minute de silence sera également observée avant une Marseillaise. Les drapeaux des bâtiments et édifices publics seront mis en berne ce mercredi.

D’autres hommages sont prévus dans plusieurs communes du Rhône, notamment à Villeurbanne, Oullins ou encore à Décines.

35 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sans souci le 21/10/2020 à 19:41

quand je vois la présence de Melenchon à la cérémonie ce soir à PARIS, j'ai envie de .......

Signaler Répondre

avatar
Allez les vers le 21/10/2020 à 19:34
Et après, on change quelque chose ? a écrit le 21/10/2020 à 14h52

Très bien pour la cérémonie, c’est la moindre des choses.

Mais après ? Est-ce que notre politique, nos juges vont changer quelque chose ?
Est que notre société va enfin être capable de se défendre et de défendre ces concitoyens ?

Pour rappel, voici ce à quoi on a eu droit jusqu’à présent :

L’égorgeur du père Hamel : fiché S parti pour la Syrie avait été remis à la France par la Turquie. Après 10 mois de détention provisoire il a été relaché, malgré l’appel du parquet, par un juge d’instruction qui avait motivé son ordonnance par le fait qu’il aurait « pris conscience de ses erreurs » ….

Auteur de l’attentat de la rue Victor Hugo à Lyon (2019) : après être arrivé avec un visa de touriste de 90 jours il s’était fait refuser son titre de séjour mais était resté illégalement sur le territoire français jusqu’à la date de son attentat….

Auteur de la décapitation de Conflans : bien que connu par la justice pour des peines de droit commun (faut oser le faire qu’on on a été reçu humainement avec un statut de réfugié) , il venait d’obtenir un titre de séjour de 10 ans….

Auteur de l’attaque à la machette vers les anciens locaux de Charlie : le juge a refusé l’expertise osseuse pour ce « mineur non accompagné » de 25 ans qui avait pu ainsi bénéficier de l’Aide sociale à l’enfance, logé et suivi jusqu’à sa soi-disant majorité et jusqu’à…son attentat.


Auteur de l’attentat de Marseille Saint Charles en 2017 : C'était un ressortissant tunisien en situation irrégulière et multi-récidiviste….. que faisait-il encore sur le territoire ?!!!

Auteur de l’attentat de Nice : Bien qu’arrivé illégalement en France en 2005 il avait obtenu un titre de séjour régulier en se mariant à une Franco-Tunisienne. Titre de séjour jamais remis en cause malgré 5 condamnations pour vol et violences….

Auteur de l’attentat du marché de Noel à Strasbourg : fiché S, 27 condamnations en France….

Etc…etc…

Vous connaissez très bien la réponse.
15 jours d'émotion et chacun retournera devant Netflix.

Signaler Répondre

avatar
Et après, on change quelque chose ? le 21/10/2020 à 14:52

Très bien pour la cérémonie, c’est la moindre des choses.

Mais après ? Est-ce que notre politique, nos juges vont changer quelque chose ?
Est que notre société va enfin être capable de se défendre et de défendre ces concitoyens ?

Pour rappel, voici ce à quoi on a eu droit jusqu’à présent :

L’égorgeur du père Hamel : fiché S parti pour la Syrie avait été remis à la France par la Turquie. Après 10 mois de détention provisoire il a été relaché, malgré l’appel du parquet, par un juge d’instruction qui avait motivé son ordonnance par le fait qu’il aurait « pris conscience de ses erreurs » ….

Auteur de l’attentat de la rue Victor Hugo à Lyon (2019) : après être arrivé avec un visa de touriste de 90 jours il s’était fait refuser son titre de séjour mais était resté illégalement sur le territoire français jusqu’à la date de son attentat….

Auteur de la décapitation de Conflans : bien que connu par la justice pour des peines de droit commun (faut oser le faire qu’on on a été reçu humainement avec un statut de réfugié) , il venait d’obtenir un titre de séjour de 10 ans….

Auteur de l’attaque à la machette vers les anciens locaux de Charlie : le juge a refusé l’expertise osseuse pour ce « mineur non accompagné » de 25 ans qui avait pu ainsi bénéficier de l’Aide sociale à l’enfance, logé et suivi jusqu’à sa soi-disant majorité et jusqu’à…son attentat.


Auteur de l’attentat de Marseille Saint Charles en 2017 : C'était un ressortissant tunisien en situation irrégulière et multi-récidiviste….. que faisait-il encore sur le territoire ?!!!

Auteur de l’attentat de Nice : Bien qu’arrivé illégalement en France en 2005 il avait obtenu un titre de séjour régulier en se mariant à une Franco-Tunisienne. Titre de séjour jamais remis en cause malgré 5 condamnations pour vol et violences….

Auteur de l’attentat du marché de Noel à Strasbourg : fiché S, 27 condamnations en France….

Etc…etc…

Signaler Répondre

avatar
Dtcmdm le 21/10/2020 à 14:19
Indécent a écrit le 21/10/2020 à 10h19

Les coallahborateurs du Pouvoir et de l'Education Nationale qui rendent hommage à Samuel Paty, quelle indécence.

C est ça ou c est de la récup pour aller à la soupe .... A gerber ces politiques et enseignants rattachés syndicats donc LFI

Signaler Répondre

avatar
Islamofacsime le 21/10/2020 à 13:48

Hervé Cornara décapité en 2015 saint Quentin Fallavier Isère
Gouvernement Hollande/Cazeneuve.

Signaler Répondre

avatar
galinette le 21/10/2020 à 13:45

Certains biens pensants, hauts placés , ont du sang sur les mains. Ce sont les premiers qui font semblant, d ' êtres courroucés . ET POURTANT ....

Signaler Répondre

avatar
Enfin le bout du tunnel? le 21/10/2020 à 13:22
Le courage d'un brave. a écrit le 21/10/2020 à 11h49

Excellent article qui révèle la soumission de nombreux enseignants...
Hussards noirs ! Levez-vous ! Bravez les lâches !

C'est le moment de donner un grand coup de pied dans l'administration, combien d'inspecteurs ont étouffé les plus courageux des enseignants qui défendaient la laïcité!

Signaler Répondre

avatar
Charles le 21/10/2020 à 13:06
Indécent a écrit le 21/10/2020 à 10h19

Les coallahborateurs du Pouvoir et de l'Education Nationale qui rendent hommage à Samuel Paty, quelle indécence.

Samuel Paty a été victime des lâches qui l'ont abandonné au terroriste islamiste et qui, toute honte bue, vont l'honorer.

Signaler Répondre

avatar
A pas perdu de temps le 21/10/2020 à 12:44
Muslim a écrit le 21/10/2020 à 12h23

La récupération politique ça iva a. merci

Comme la avia qui ressort son projet de loi ?!

Signaler Répondre

avatar
c'est l'inverse qu'il fallait reprocher aux politiques. le 21/10/2020 à 12:41
Muslim a écrit le 21/10/2020 à 12h23

La récupération politique ça iva a. merci

peut être bien, mais ce que l'on peut surtout reprocher aux politiques c'est de ne pas s'être occupé du problème, d'avoir fait la politique de l'autruche et pire d'avoir méprisé ceux qui osaient dénoncer le problème et sur lesquels ils ont, (avec l'aide des bonnes consciences intellectuelles dominantes, des "artistes engagés" et du moindre animateur stupide de talk show) cesser de cracher.

Signaler Répondre

avatar
Muslim le 21/10/2020 à 12:23

La récupération politique ça iva a. merci

Signaler Répondre

avatar
Le courage d'un brave. le 21/10/2020 à 11:49

Excellent article qui révèle la soumission de nombreux enseignants...
Hussards noirs ! Levez-vous ! Bravez les lâches !

Signaler Répondre

avatar
zied31 le 21/10/2020 à 11:46
tchouc a écrit le 21/10/2020 à 10h13

Tout les préfets adorent les cérémonies , l'occasion de se vétir de leur plus bel apparat !! et de faire un beau discours stérile . Une fois la cérémonie finie , il continuera comme avant , à se prélasser dans son bureau , en attendant le prochain hommage , la prochaine remise de médaille , le prochain défilé militaire , la prochaine cérémonie , la prochaine commémoration , la prochaine visite d'un ministre !! .. Bref le pantin de la République !!

Il va reconfiner la ville de lyon; ça lui fera moins de taf ! Et si ces types se faisaient huer , siffler , lors d'hommages , comme ceux là , ça leur ferait du bien , pour service , non rendu , au niveau sécurité !!!
Qu'ils sifflent Macron , à la Sorbonne , ça lui fera les pieds !

Signaler Répondre

avatar
Et le complément à 100... le 21/10/2020 à 11:14
Les Lumières sont éteintes! a écrit le 21/10/2020 à 07h57

Ce tragique événement démontre la faillite de l'Education nationale... 74 % des jeunes musulmans placent la Charia avant la loi de la République!

Et dans les 26%, il y a les intégristes. Il en reste donc une faible minorité disposée à vivre leur religion dans une république laïque ...

Signaler Répondre

avatar
Indécent le 21/10/2020 à 10:19

Les coallahborateurs du Pouvoir et de l'Education Nationale qui rendent hommage à Samuel Paty, quelle indécence.

Signaler Répondre

avatar
tchouc le 21/10/2020 à 10:13

Tout les préfets adorent les cérémonies , l'occasion de se vétir de leur plus bel apparat !! et de faire un beau discours stérile . Une fois la cérémonie finie , il continuera comme avant , à se prélasser dans son bureau , en attendant le prochain hommage , la prochaine remise de médaille , le prochain défilé militaire , la prochaine cérémonie , la prochaine commémoration , la prochaine visite d'un ministre !! .. Bref le pantin de la République !!

Signaler Répondre

avatar
nakba le 21/10/2020 à 09:59
Les Lumières sont éteintes! a écrit le 21/10/2020 à 07h57

Ce tragique événement démontre la faillite de l'Education nationale... 74 % des jeunes musulmans placent la Charia avant la loi de la République!

Vous êtes naïfs depuis combien d'années ?

Signaler Répondre

avatar
nakba le 21/10/2020 à 09:58

Les mêmes qui defilement avec FI, contre l'islamophobie.
Pas d'autocritique, ni d'honneur !

Signaler Répondre

avatar
Lyon Mag partenaire officiel de la gauche islamophile le 21/10/2020 à 09:33

Vive la censure de Lyon Mag !
L'islamisme a encore de beaux jours en France avec de tels médias.

Signaler Répondre

avatar
Tais toi le 21/10/2020 à 09:26
SARL victimologie a écrit le 21/10/2020 à 08h42

Ce n'est pas un peu islamophobe cette cérémonie???

Si tu n'es pas content tu n'es pas obligé d'y participer et à ta place je ne la ramènerai pas je ferai le canard tu ne crois pas ?...

Signaler Répondre

avatar
Et oui... le 21/10/2020 à 09:25
Pol a écrit le 21/10/2020 à 08h59

Les islamo-gauchistes vont marcher pour se donner bonne conscience, mais ne remettent pas en question leurs idées responsables de cette situation.

Effectivement ces gens là ne se remettrons jamais en cause... Pire encore ils s'arrogent le droit de continuer à faire la morale !

Quand on voit l'article du Monde (paru le 9 octobre) à propos de l'ouvrage d'Obin " Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école" qui parle sur un ton très moraliste redresseur de tort, un ton qui se veut très "professoral"(....) et demande à l'auteur de "retrouver le sens des proportions" et qui dit que ce livre "développe sans nuances la thèse d’une aggravation" comme si Obin avait exagéré, c'est vraiment lamentable !....

10 jours après qu'en pense l'auteur de cet article ? Sera-t-il capable de se remettre en cause ? Pour ne pas dire se regarder dans une glace....

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 21/10/2020 à 09:21
galinette a écrit le 21/10/2020 à 08h37

Comment peut on accepter que 80% de classes , sont majoritairement occupées par des enfants d ' émigrés ? dans des quartiers mêmes pas prioritaires ? Il suffit qu'il y ait 4 terreurs , pour tout désorganiser et entraîner les plus faibles dans leur délire.

Vous êtes toujours dans l'exagération Galinette !!! faite des enfants vous pourrez peut-être rétablir l'équilibre ??

Signaler Répondre

avatar
steff le 21/10/2020 à 09:09
Le courage d'un brave. a écrit le 21/10/2020 à 08h58

Oui, c'est pour cela que je permets d'écrire cela... Plusieurs témoignages font état de reproches essuyés par ce pauvre Paty adressés par ses collègues qui lui disaient qu'il en faisait trop... Je sais de quoi je parle... L éducation nationale est bien gangrenee par un discours de régression républicaine.

Merci pour votre apport

https://www.marianne.net/societe/education/liberte-dexpression-a-lecole-pour-mes-eleves-charlie-hebdo-cest-lextreme-droite

Signaler Répondre

avatar
Kardinal310 le 21/10/2020 à 09:09

Disons que en raison de liberté d'expression,le Prof a le droit de faire sortir de classe une minorité (Musulmane,Noir,Juive, Homosexuel) si l'argument peut le toucher, c'est a mon avis très sensible et respectueux.

Signaler Répondre

avatar
Pol le 21/10/2020 à 08:59
Le courage d'un brave! a écrit le 21/10/2020 à 08h00

Combien d'enseignants vont suivre cet enseignant exemplaire, beaucoup vont trouver des explications alambiquées pour reculer... Comme cet enseignant CGT interrogé sur BFM Lyon aujour'hui.

Les islamo-gauchistes vont marcher pour se donner bonne conscience, mais ne remettent pas en question leurs idées responsables de cette situation.

Signaler Répondre

avatar
Le courage d'un brave. le 21/10/2020 à 08:58
Steff a écrit le 21/10/2020 à 08h32

Vous êtes prof ???

Oui, c'est pour cela que je permets d'écrire cela... Plusieurs témoignages font état de reproches essuyés par ce pauvre Paty adressés par ses collègues qui lui disaient qu'il en faisait trop... Je sais de quoi je parle... L éducation nationale est bien gangrenee par un discours de régression républicaine.

Signaler Répondre

avatar
Julius le 21/10/2020 à 08:57
Le courage d'un brave! a écrit le 21/10/2020 à 08h00

Combien d'enseignants vont suivre cet enseignant exemplaire, beaucoup vont trouver des explications alambiquées pour reculer... Comme cet enseignant CGT interrogé sur BFM Lyon aujour'hui.

Les enseignants, les politiques, les fonctionnaires... ont peur et se couchent devant l'islam.

Français, préparez-vous sans rien attendre d'un état lâche.

Signaler Répondre

avatar
SARL victimologie le 21/10/2020 à 08:42

Ce n'est pas un peu islamophobe cette cérémonie???

Signaler Répondre

avatar
galinette le 21/10/2020 à 08:37

Comment peut on accepter que 80% de classes , sont majoritairement occupées par des enfants d ' émigrés ? dans des quartiers mêmes pas prioritaires ? Il suffit qu'il y ait 4 terreurs , pour tout désorganiser et entraîner les plus faibles dans leur délire.

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 21/10/2020 à 08:36
Les Lumières sont éteintes! a écrit le 21/10/2020 à 07h57

Ce tragique événement démontre la faillite de l'Education nationale... 74 % des jeunes musulmans placent la Charia avant la loi de la République!

Désolé mais ce n'est l'éducation nationale ! Ce sont les parents, les imams, etc ... Qui font de ces enfants des musulmans prêts à tout pour leur religion. La République est beaucoup trop tolérante !

Signaler Répondre

avatar
Steff le 21/10/2020 à 08:32
Le courage d'un brave! a écrit le 21/10/2020 à 08h00

Combien d'enseignants vont suivre cet enseignant exemplaire, beaucoup vont trouver des explications alambiquées pour reculer... Comme cet enseignant CGT interrogé sur BFM Lyon aujour'hui.

Vous êtes prof ???

Signaler Répondre

avatar
Courage fuyons! le 21/10/2020 à 08:25
Le courage d'un brave! a écrit le 21/10/2020 à 08h00

Combien d'enseignants vont suivre cet enseignant exemplaire, beaucoup vont trouver des explications alambiquées pour reculer... Comme cet enseignant CGT interrogé sur BFM Lyon aujour'hui.

En effet, ce syndicaliste propose la même chose que ce qui a conduit à la situation actuelle, Paty travaillait au milieu d'une armée d'aveugles!

Signaler Répondre

avatar
Le courage d'un brave! le 21/10/2020 à 08:00

Combien d'enseignants vont suivre cet enseignant exemplaire, beaucoup vont trouver des explications alambiquées pour reculer... Comme cet enseignant CGT interrogé sur BFM Lyon aujour'hui.

Signaler Répondre

avatar
Les Lumières sont éteintes! le 21/10/2020 à 07:57

Ce tragique événement démontre la faillite de l'Education nationale... 74 % des jeunes musulmans placent la Charia avant la loi de la République!

Signaler Répondre

avatar
Flo le 21/10/2020 à 06:15

Paix à son âme. MERCI pour toutes ces marches qui sont faites, à sa mémoire. Je suis très triste de ne oas pouvoir m y rendre, mon coeur y est firtement. Courage à tous. Et encore un grand MERCI pour lui et sa famille.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.