Le projet de grande université mondiale entre Lyon et Saint-Etienne abandonné

Le projet de grande université mondiale entre Lyon et Saint-Etienne abandonné
Photo d'illustration - LyonMag

L’IDEX avait comme objectif de réunir plusieurs établissements des deux villes voisines.

Le projet ne verra finalement pas le jour. "L’IDEX est immédiatement et définitivement arrêtée", a fait savoir ce jeudi soir le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Cette décision fait notamment suite au refus la semaine dernière de l’université Jean Monnet de Saint-Etienne de voter les statuts du futur établissement. "Ce vote négatif contrevient aux conditions de poursuite du projet IDEX énoncées dans un courrier du mois de juin 2020 et ne permet plus au site d’atteindre son objectif", peut-on également lire dans le communiqué du ministère.  

Ce dernier regrette cependant l’abandon d’un projet "pourtant très structurant pour les territoires lyonnais et stéphanois et qui aurait renforcé leur ancrage régional, leur impact socio-économique et leur visibilité à l’international".

IDEX devait notamment rassembler l’ENS Lyon, Lyon 1 et Lyon 3 ainsi que l’université Jean Monnet de Saint-Etienne, soit près de 140 000 étudiants. La CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne avait encore au début du mois vanté les mérites de cette fusion : "Cette opportunité est historique, passer à côté serait suicidaire".

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Rasle bol 69 le 02/11/2020 à 10:40
lajustice a écrit le 30/10/2020 à 09h48

cela importe peu, ce qu'on sait sait que l'Université de Saint-Etienne à refuser de signer, au détriment d'un superbe projet qui aurait désenclavé les deux cités

Superbe? Non car déséquilibré dès le départ. S'il était superbe on y verrait l'INSA, Centrale, l'école de commerce, Lyon 2....

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 02/11/2020 à 10:39

Reprendre totu à zéro un jour, c'est ce qu'il y a mieux à faire car le projet était mal ficelé. N'en déplaise à certains ce n'est pas sans raison qu'une partie des partenaires potentiels en avaient été exclus (ou s'en étaient retirés) le montage étant un bidouillage au profit de quelques uns.

Signaler Répondre

avatar
optimiste le 31/10/2020 à 20:03
incroyable a écrit le 30/10/2020 à 11h14

Honte que cet échec d'un projet certes complexe, mais qui était la seule voie d'avenir.
L'identitarisme stéphanois ne connait pas de limite dans la négativité. Quelle arrogance, quelle vanité destructrice, c'est incroyable.
Ils ont fait échouer à eux seul l'IDEX, ils doivent être fiers, ils en parleront encore dans 30 ans en se poussant du col, ces minables.
Dégoût total.

Pourquoi ce serait la seule voie d'avenir?

Donner des moyens aux universités de bosser (fusionnées ou pas), ça paraitrait une meilleure voie d'avenir que des montages administratifs invraisemblables avec des directions pleines de soif de pouvoir.

Sérieux, à part faire gros et ramasser un peu d'argent (qui pourrait être donné par ailleurs), c'était quoi le projet?
J'ai pas bien compris.

Signaler Répondre

avatar
France petainiste le 31/10/2020 à 10:04
européenne convaincue a écrit le 31/10/2020 à 08h04

Réponse à ZIG ce n'est pas l'INDEX mais l IDEX ! parlez de choses que vous connaissez et non d'"à peu près" !!!! et on maintient que c'est un groupe apeuré par l'avenir et médiocre , édile en tête qui ont amené cet echec . il faut rester à St Etienne dans un entre-soi de médiocrité . Ce ne fût pas toujours le cas mais c'était avant ...
l IDEX allait tirer vers le haut ...

La peur , tétanise le peuple français qui est toujours pleutres et soumis .

Signaler Répondre

avatar
européenne convaincue le 31/10/2020 à 08:04

Réponse à ZIG ce n'est pas l'INDEX mais l IDEX ! parlez de choses que vous connaissez et non d'"à peu près" !!!! et on maintient que c'est un groupe apeuré par l'avenir et médiocre , édile en tête qui ont amené cet echec . il faut rester à St Etienne dans un entre-soi de médiocrité . Ce ne fût pas toujours le cas mais c'était avant ...
l IDEX allait tirer vers le haut ...

Signaler Répondre

avatar
Zig le 31/10/2020 à 00:21
européenne convaincue a écrit le 30/10/2020 à 20h19

L'université de Saint Etienne a signé son arrêt de mort . C'est le travail de sape d'enseignants médiocres qui ont un seul souci : leur pré carré . Nous sommes très très loin de la brillante période des débuts avec des étudiant(e)s qui en voulaient avec des profs qui étaient des profs et non des minables "beauseignes" se regardant le nombril. L'établissement va lentement mourir avec une clientèle d'étudiants qui ne pourront pas financièrement aller ailleurs et seront non choisis par les autres universités. L'IDEX était un projet de long terme ( presque 10 ans) certes complexe mais qui aurait mis St Etienne et Lyon au niveau européen. un gâchis mené par un maire médiocre et des gens étriqués et stupides . L'établissement stéphanois est une belle vitrine de la connerie .

L'INDEX, ce n'est pas le projet d'un maire
"un gâchis mené par un maire médiocre..."
C'est faux ce que vous pretandez là.

Signaler Répondre

avatar
européenne convaincue le 30/10/2020 à 20:19

L'université de Saint Etienne a signé son arrêt de mort . C'est le travail de sape d'enseignants médiocres qui ont un seul souci : leur pré carré . Nous sommes très très loin de la brillante période des débuts avec des étudiant(e)s qui en voulaient avec des profs qui étaient des profs et non des minables "beauseignes" se regardant le nombril. L'établissement va lentement mourir avec une clientèle d'étudiants qui ne pourront pas financièrement aller ailleurs et seront non choisis par les autres universités. L'IDEX était un projet de long terme ( presque 10 ans) certes complexe mais qui aurait mis St Etienne et Lyon au niveau européen. un gâchis mené par un maire médiocre et des gens étriqués et stupides . L'établissement stéphanois est une belle vitrine de la connerie .

Signaler Répondre

avatar
Modo le 30/10/2020 à 20:15
jef a écrit le 30/10/2020 à 16h23

C’est bien d’avoir corrigé la grossière faute d’orthographe dans votre texte En revanche c’est minable de ne pas assumer, et de n’avoir pas diffusé mon message ! Vous êtes assez lamentables dans le fond

LyonMag est assez constant dans ses règles de modération des commentaires : pas d'insulte, pas de diffamation, pas de critique infondée des journalistes ou du journal.

Pour le reste, tout ou presque est toléré !

Signaler Répondre

avatar
jef le 30/10/2020 à 16:23

C’est bien d’avoir corrigé la grossière faute d’orthographe dans votre texte En revanche c’est minable de ne pas assumer, et de n’avoir pas diffusé mon message ! Vous êtes assez lamentables dans le fond

Signaler Répondre

avatar
petitgoretdemedine le 30/10/2020 à 16:12

avatar
Santé fan le 30/10/2020 à 15:14

BRAVO enfin Saint-Etienne dit non à ses Lyonnais prétencieux... La relation entre les deux villes est toujours dans le même sens...

Signaler Répondre

avatar
invroyable le 30/10/2020 à 12:01

Honte que cet échec d'un projet certes complexe, mais qui était la seule voie d'avenir.
L'identitarisme stéphanois ne connait pas de limite dans la négativité. Quelle arrogance, quelle vanité destructrice, c'est incroyable.
Ils ont fait échouer à eux seul l'IDEX, ils doivent être fiers, ils en parleront encore dans 30 ans en se poussant du col, ces minables.
Dégoût total.

Signaler Répondre

avatar
incroyable le 30/10/2020 à 11:14

Honte que cet échec d'un projet certes complexe, mais qui était la seule voie d'avenir.
L'identitarisme stéphanois ne connait pas de limite dans la négativité. Quelle arrogance, quelle vanité destructrice, c'est incroyable.
Ils ont fait échouer à eux seul l'IDEX, ils doivent être fiers, ils en parleront encore dans 30 ans en se poussant du col, ces minables.
Dégoût total.

Signaler Répondre

avatar
Cassandre le 30/10/2020 à 10:42

Big is beautiful… Il ne suffit pas de singer les universités américaines en rassemblant artificiellement de gros effectifs. Il faudrait aussi se doter de moyens comparables et assurer à leurs enseignants-chercheurs des conditions de travail et de rémunération également comparables. Là, et là seulement, nos universités acquerraient une "visibilité à l'international", comme le dit le ministre en mauvais français.

Signaler Répondre

avatar
Oups le 30/10/2020 à 10:35

Faire quoi q-ue ce soit avec saint Étienne est perdu d’avance compte tenu des rivalités

Signaler Répondre

avatar
Terminator... le 30/10/2020 à 10:07

Il. VAUT MIEUX ABANDONNER CE PROJET QUAND ON VOIT CE QUI SE PASSE EN FRANCE ENTRE. TURCS. ARMÉNIENS...ETC..

Signaler Répondre

avatar
la honte le 30/10/2020 à 10:05

encore une bataille d ego!
on voit bien que les étudiants et les universités sont le cadet des soucis des administrateurs, qui préfèrent diviser pour s imposer et justifier leur salaires

Signaler Répondre

avatar
Optimiste le 30/10/2020 à 09:56

Projet pharaonique et illisible.
On fusionne et réorganise sans arrêt les établissements, ce qui les rend incompréhensibles à l'international et occupe les administrations sur des problèmes non essentiels.
Les bénéfices des fusions ne semblent jamais évalués a posteriori non plus.
Lyon 1 c'est plus de 40000 étudiants. Ce n'est pas un problème de taille (Regardez les 10 premiers au classement de Shanghai).

Signaler Répondre

avatar
lajustice le 30/10/2020 à 09:48
42-69 a écrit le 30/10/2020 à 09h24

Quelle ville était retenue pour ce projet.

cela importe peu, ce qu'on sait sait que l'Université de Saint-Etienne à refuser de signer, au détriment d'un superbe projet qui aurait désenclavé les deux cités

Signaler Répondre

avatar
42-69 le 30/10/2020 à 09:24

Quelle ville était retenue pour ce projet.

Signaler Répondre

avatar
Défendez vos droits le 30/10/2020 à 09:09
lajustice a écrit le 30/10/2020 à 08h42

Un projet monumental et approprié pour la région .... détruit à jamais ... par un refus de signature de statuts du futur de cette faculté tournée vers l'international .... Conflit d'intérêt ? C'est déplorable, c'est tout simplemenr aussi, un manque de considération du monde étudiant.

Il sera transformé en hôtel 5* pour loger tous ces 'réfugies' qui menacent notre civilisation et nos vies tous les jours. Tant pis pour ceux qui ont mal voté cette année.

Signaler Répondre

avatar
ridicule le 30/10/2020 à 09:00

un argent fou a été dépensé pour ce projet, tout ça pour... rien.

Signaler Répondre

avatar
BG87 le 30/10/2020 à 08:57

C'est les steph' qui ont perdu, ils resteront à jamais la banlieue de Lyon

Signaler Répondre

avatar
lajustice le 30/10/2020 à 08:42

Un projet monumental et approprié pour la région .... détruit à jamais ... par un refus de signature de statuts du futur de cette faculté tournée vers l'international .... Conflit d'intérêt ? C'est déplorable, c'est tout simplemenr aussi, un manque de considération du monde étudiant.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.