Prêtre blessé par balles à Lyon : le suspect hospitalisé, toujours aucune preuve contre lui

Prêtre blessé par balles à Lyon : le suspect hospitalisé, toujours aucune preuve contre lui
LyonMag

Une personne avait été interpellée ce samedi en début de soirée après la fusillade d'un prêtre orthodoxe dans le 7e arrondissement de Lyon.

Ce dimanche après-midi, le parquet de Lyon informe que la garde à vue avait été levée, à cause de son état de santé. "Le médecin ayant examiné l’intéressé a en effet jugé que son état de santé n’était pas compatible avec une mesure de garde à vue et qu’il relevait d’une hospitalisation sous contrainte", indique le parquet dans un communiqué.

"En l’état des investigations conduites par les enquêteurs, aucun élément ne permet cependant de l’impliquer dans la commission des faits", conclut-il.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
MDR le 02/11/2020 à 07:39
vila a écrit le 02/11/2020 à 06h53

voter le pen

le pen hisse aux sondages!

Signaler Répondre

avatar
vila le 02/11/2020 à 06:53

voter le pen

Signaler Répondre

avatar
DurDur le 02/11/2020 à 06:31

Le problème de Lyon c’est qu’il y’a très très peu de caméras.... donc ça va être dur dur de suivre le parcours du tueur.

Signaler Répondre

avatar
Lionville le 02/11/2020 à 05:40

Lyon ville classée la 2ème meilleure ville où il est recommandé de vivre puisque c'est là où il fait bon vivre mais je pense qu'ils ont confondu avec Lionville dans le Colorado du Sud aux USA excusez les pour la confusion .....

Signaler Répondre

avatar
moutons le 01/11/2020 à 21:31

il faut demander a Colombo ou au Mentalist voire à Castle.

Signaler Répondre

avatar
Vigilance ! le 01/11/2020 à 19:15

Si je comprends bien, il est fort probable que l'assaillant court toujours !

Signaler Répondre

avatar
moi de lyon le 01/11/2020 à 18:30

hospitalisation sous contraint
------------------
marrent les Staliniens si tu coopère pas on t'envoie au vinatier

Signaler Répondre

avatar
Du courage ! le 01/11/2020 à 18:19

Hospitalisé !
Aucune preuve !
Un simple déséquilibré !
On nous prend vraiment pour des cons.

Prison et expulsion, oui !

Signaler Répondre

avatar
Arkane le 01/11/2020 à 18:01

Ils me fatiguent les gilets jaunes de ce forum qui tapent sur les médias mais qui passent leurs vies à commenter sur un forum de journal!

Signaler Répondre

avatar
SIMPLET le 01/11/2020 à 17:51

Attendons que le prêtre orthodoxe puisse décrire son assaillant !!! Attendons qu'il explique aux enquêteurs le problème relationnel avec l'un de sa communauté !!! Idem pour le pseudo suspect §§§ Le blablabla ne sert à rien, sachons et ensuite disertons.

Signaler Répondre

avatar
Le petit quotidien le 01/11/2020 à 17:11

Ça devient répétitif tous ça ...

Signaler Répondre

avatar
Ça part en cacahuètes !!! le 01/11/2020 à 17:06

Cette enquête part vraiment mal !!!!!

Quand c'est comme cela, l'auteur des faits n'est jamais identifié.

J'adresse tous les voeux de rétablissement a la victime.
D'ailleurs comment va-t-il ??

Signaler Répondre

avatar
Walllah' le 01/11/2020 à 17:05

Encore le coup du déséquilibré, ça faisait au moins 2 jours qu'on nous l'avez pas sorti

Signaler Répondre

avatar
Lyon = échec garanti, médiocrité toujours le 01/11/2020 à 17:02
Rassurant a écrit le 01/11/2020 à 16h48

Donc l'auteur des faits que tous les médias de France essayent de ne surtout pas faire passer pour un terroriste se balade dans la nature avec un fusil a canon scié.

Rassurant.

C'est Lyon dans l'an 2020 où vous pouvez être abusé gratuitement dans la rue sans avertissement.

Signaler Répondre

avatar
Rassurant le 01/11/2020 à 16:48

Donc l'auteur des faits que tous les médias de France essayent de ne surtout pas faire passer pour un terroriste se balade dans la nature avec un fusil a canon scié.

Rassurant.

Signaler Répondre

avatar
Terminator... le 01/11/2020 à 16:47

Terminator vous fout la trouille ?

Signaler Répondre

avatar
allez !! le 01/11/2020 à 16:32

Encore un dingue ?ça commence à faire beaucoup !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.