Lyon : le dealer profitait de femmes seules pour se loger et cacher la drogue

Lyon : le dealer profitait de femmes seules pour se loger et cacher la drogue
Photo d'illustration - LyonMag

Les clients trouveront désormais porte close.

Durant ce mois de janvier, les policiers du Groupe de lutte contre les stupéfiants et l’économie souterraine ont mis en place une surveillance d’un point de deal situé rue Professeur Patel dans le 9e arrondissement de Lyon.

Les fonctionnaires ont rapidement identifié un individu connu des services de police. Sur place, les enquêteurs ont régulièrement vu l’homme vendre de la drogue à des consommateurs. Ce lundi, l’un d’eux a été interpellé après avoir acheté de l’herbe de cannabis.

Le revendeur, âgé de 20 ans, a été lui aussi immédiatement arrêté. Très défavorablement connu de la justice, il était logé depuis quelques temps chez une connaissance. Chez cette dernière, 1,1 kilo d’herbe, ainsi que 57 grammes de résine de la même substance ont été trouvés par les enquêteurs. Un peu plus de 2200 euros en liquide et du matériel de découpe et de conditionnement ont aussi été découverts.

Identifiés et entendus, plusieurs clients du dealer ont confirmé les soupçons qui pesaient sur le jeune homme. Les investigations ont également montré que le revendeur profitait de la vulnérabilité de femmes seules pour se faire héberger. En garde à vue, il a reconnu partiellement les faits.

L’individu sera présenté ce jeudi au tribunal en vue d’un jugement en comparution immédiate.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Non le 29/01/2021 à 08:13
Buuh a écrit le 28/01/2021 à 21h06

Moi je suis pas trop d'accord avec tous ces commentaires : arrêtés avec la dépénalisation ou autre. Car ce qui est sûr c'est que une fois le cannabis dépénalisé ou carrément légalisé vous trouverez autres choses dans la rue. Et la facilité pour trouver des trucs sales ça entrainera une consommation plus forte et surtout ça exposera nos plus jeunes à des trucs vraiment très "sales" et vous aurez bien sûr la violence qui va avec. Non j'en veux pas. Et surtout préservez nous du crack de l'héroïne et de la coke à tous les coins de rue.

Les dealers d aujourd’hui sont déjà molto-cartes!!!! Tu crois pas qu en allant acheter du shit, ton ado se voit proposer de la râbla, de la coc ou d autres chimiques ?

La légalisation permettra déjà un produit de qualité pour les consommateurs, sans entrants chimiques de coupe
Ensuite, elle rapportera des taxes

Tu te fais du soucis pour la reconversion des dealers....
Ils ne font pas partie de l équation!!!!!!! C est à la police et a la justice de faire le boulot!!!!!!!! Les maires et flics avouent a démis mots que le cannabis permet de maintenir les gens dans le calme!!!! Alors autant qu il soit légalisé

J en ai assez qu on vive dans la peur et sous la contrainte de quelques mafias, qui, j en suis persuadé, corrompent et fiancent politiques, flics et magistrats

Signaler Répondre

avatar
Buuh le 28/01/2021 à 21:06

Moi je suis pas trop d'accord avec tous ces commentaires : arrêtés avec la dépénalisation ou autre. Car ce qui est sûr c'est que une fois le cannabis dépénalisé ou carrément légalisé vous trouverez autres choses dans la rue. Et la facilité pour trouver des trucs sales ça entrainera une consommation plus forte et surtout ça exposera nos plus jeunes à des trucs vraiment très "sales" et vous aurez bien sûr la violence qui va avec. Non j'en veux pas. Et surtout préservez nous du crack de l'héroïne et de la coke à tous les coins de rue.

Signaler Répondre

avatar
Julius le 28/01/2021 à 13:39

La police fera des progrès le jour ou ils attraperont les gros poissons. Les journalistes diront favorablement connu de la police

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le 28/01/2021 à 13:38

Si les consommateurs sont toujours présents et demandeurs, les dealers ne disparaissent pas comme ça.
Entre être sans emploi et gagner votre vie, que choisissez vous ?

Signaler Répondre

avatar
Prout le 28/01/2021 à 13:03

Ce qui est grave c'est que ce genre de femme qui n'y sont pour rien soient condamnées parfois.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 28/01/2021 à 12:22

Et oui cette économie parallèle fait vivre beaucoup de gens, y compris les personnes seules en difficulté...

Signaler Répondre

avatar
LRE M.erde le 28/01/2021 à 11:23

C'est pas très très grave tant qu'il ne décroche pas le portrait du saigneur macaron

Signaler Répondre

avatar
MonGénéral le 28/01/2021 à 11:16

ils n'y arrivent pas , ils n'y arriveront jamais . Depuis des décennies la consommation augmente , d'autres pays ont changé leur politique avec des résultats positifs mais en France ...non , on a la ligne Maginot , comme d'hab.

Signaler Répondre

avatar
Connor McLeod le 28/01/2021 à 11:08

"Très défavorablement connu de la justice"

C'est pas grave, on va rajouter quelques lignes dans son dossier, et il sera vite remis dehors...
et ça continue encore et encore, c'est que le début d'accord d'accord !

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 28/01/2021 à 11:01

Les consommateurs sont autant judiciable que les dealers. .

Signaler Répondre

avatar
Où est la VRAIE justice ? le 28/01/2021 à 10:35

Encore un illustre très connu de la justice ....Comme tous les jours,les délinquants se font remarquer .Et en plus la jeunesse s'en bat les coucougnettes ! Libéré,délivré

Signaler Répondre

avatar
question ? le 28/01/2021 à 10:29

Encore un connu trés défavorablement par la police !parce que ça existent les gens connus "favorablement" par la police ; je pose la question???

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.