La circulation inter-files des deux-roues motorisés, c’est terminé dans le Rhône !

La circulation inter-files des deux-roues motorisés, c’est terminé dans le Rhône !
Photo d'illustration- LyonMag

La pratique est de nouveau interdite à partir de ce lundi.

Les motards ne peuvent désormais plus circuler entre deux files de voitures. L’expérimentation, menée depuis 2016, n’a pas été concluante selon la Sécurité Routière qui a annoncé son arrêt la semaine dernière. La pratique était autorisée jusqu’à maintenant sur les routes de plusieurs départements : le Rhône mais également l’Ile-de-France, la Gironde et les Bouches-du-Rhône.
 
Le bilan de l’expérimentation n’a au final pas été celui attendu puisqu’un rapport de la Cerma (Centre d’études et d’expertises sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) a estimé que les conclusions ne permettaient pas "de pouvoir intégrer aujourd’hui la circulation inter-file dans le code de la route". Certaines données ont notamment montré que les accidents des deux-roues n’étaient pas moins importants dans le cadre du test ; ils ont même parfois été plus nombreux que sur les autres routes.
 
Une nouvelle expérimentation pourrait cependant voir le jour avec une nouvelle méthode d’analyse ; elle doit prochainement être validée par le Conseil d’État.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vindic69 le 28/02/2021 à 21:59

@CQFDépassé
Pis pour la surpopulation le peloton d'exécution s'il vous plaît. Toi d'abord je t'en prie...

Signaler Répondre

avatar
CQFDépassé... le 02/02/2021 à 22:23

Très sage décision mais la prochaine expérimentation devrait être sans moto du tout.
Mon commentaire habituel pour les articles sur les accidents impliquant une moto en général mortels pour le motard, reste valable:
Vous les motards toujours en colère, vous réagissez au premier degré sur la notion d'interdit mais si l'on reste sur le domaine ici concerné de la circulation routière (et éviter une sortie de route trop souvent fatale pour les motards), il y a déjà beaucoup d'interdits que ce soit dans le code de la route ou dans l'aptitude et l'homologation des véhicules selon le type de route empruntée. Or les motos ont cette particularité d'être considérées comme des automobiles. Mais avec le diktat d'une sécurité routière recherchant le risque zéro et d'une police routière répressive et pressurisante appliquant bêtement la tolérance zéro chère (= qui rapporte de l'argent) à ce Sarkozy loin d'être exemplaire, comment peut-on encore tolérer sur route et autoroute dans le flot de circulation automobile sur 4 roues entièrement carénée et à l'intérieur tous ceinturés, des gens juchés sur le moteur d'un 2 roues, accrochés seulement au guidon avec, encore pire,parfois un/e passager/ère agrippé derrière eux, se permettant bien des écarts avec le code de la route d'autant, c'est un comble, qu'ils se savent moins contrôlables et moins contrôlés, sans être inquiets ni, encore un comble, inquiétés de fendre l'air en passant sous les panneaux d'info autoroutière rappelant que la ceinture est obligatoire pour tous à l'arrière comme à l'avant, étant dispensé du minimum que serait un arceau de sécurité, se contentant de mettre la tête dans un casque comme l'autruche l'a met dans la sable pour ne pas voir un danger bien réel car gonflant trop exagérément, compte tenu de leur infime part dans la circulation routière, les statistiques non seulement des morts mais également des blessés (quasiment inévitable dans ces conditions) et bien souvent des estropiés. D'où mon propos dans mon premier commentaire: "...Ou alors, dans un premier temps, qu'on la sorte des statistiques globales, on atteint du coup d'emblée l'objectif de -2000 morts que s'était fixé notre ex-ministre de l'intérieur Vals...". L'usage de la moto est devenu totalement injustifiable et surtout inacceptable et il ne s'agit même pas de l'interdire mais de faire respecter complétement les critères de sécurité routière et la moto disparaît automatiquement de le circulation routière et autoroutière. Ainsi on éviterait d'un coup, par an, plus de 700 morts et encore plus d'estropiés et donc autant de vies (de famille) brisées inutilement pour un instant de semblant de sensation de liberté ou de commodité devenu anachronique et intolérable. Tout cela est parfaitement détaillé sur cette page:
https://liberty-rider.com/blog/mood-motard/securite/accident-mortel-ce-qui-tue-vraiment-les-motards
Et en plus ça pollue bien plus que les voitures...: https://www.lci.fr/planete/video-les-deux-roues-un-fleau-pour-la-planete-2143081.html

Signaler Répondre

avatar
Max Planc le 02/02/2021 à 09:21

On a voulu créer une voie pour le covoiturage (qui ne servira pratiquement pas) ou les transports en commun alors pourquoi ne pas inclure les 2 roues motorisés dans cette voie.
Il faut agir intelligemment mais ça le conseil d'état a encore du mal à percuter.

Signaler Répondre

avatar
Pas tout le 01/02/2021 à 19:32

A quand l'interdiction de la circulation surprenante et donc dangereuse de vélocipèdes dans le sens inverse de la circulation automobile ?

Signaler Répondre

avatar
Danyel le 01/02/2021 à 14:19

Deux roues motorisées interdits , donc c'est bon pour les vélos ? Même électriques ?

Signaler Répondre

avatar
vrailyonnais le 01/02/2021 à 11:40

déjà Verbalisez avec une forte forte amende ces scooters de grosse cylindrée, pas tous, mais Tous ceux qui font un bruit anormalement fort en décibels souvent par des imbéciles qui ne font qu’accélérer/freiner !!! messieurs les policiers, soignez les citoyens majoritaires et normaux. Merci

Signaler Répondre

avatar
Ma le 01/02/2021 à 11:26
bbange a écrit le 01/02/2021 à 10h33

Ah comme je suis content. Les motards sont insupportables dans leur comportement en train de faire les pleureuses tout le temps. Vous pouvez compter sur moi pour les balancer aux forces de l'ordre des que j'en vois un passer entre les files. Faites la queue comme tout le monde loool et dans le froid mdr

Ce que vous n'avez pas compris, c'est que les 2 roues aident à fluidifier le trafic, si on les remplace par des voitures, vos fesses seront toujours au chaud dans des bouchons plus long.
Un peu de jugeote.

Signaler Répondre

avatar
Max Planc le 01/02/2021 à 11:18

"Le bilan de l’expérimentation n’a au final pas été celui attendu", mais qu'attendaient-ils réellement ?

"Certaines données ont notamment montré que les accidents des deux-roues n’étaient pas moins importants dans le cadre du test", ou sont ces données ?

Max

Signaler Répondre

avatar
bbange le 01/02/2021 à 10:33

Ah comme je suis content. Les motards sont insupportables dans leur comportement en train de faire les pleureuses tout le temps. Vous pouvez compter sur moi pour les balancer aux forces de l'ordre des que j'en vois un passer entre les files. Faites la queue comme tout le monde loool et dans le froid mdr

Signaler Répondre

avatar
Ma le 01/02/2021 à 09:24
Rififi a écrit le 01/02/2021 à 08h10

Les résultats de l étude disent que c est une pratique dangereuse
Mais comme on n accepte pas cette vérité, on va refaire le même exercice ....
C est une grosse blague!

Tout ça pour ne pas frustrer des gros beaufs qui n en ont Rien à fourre des autres!!!! Ça commence déjà par des motos très très très très très bruyantes en ville, de jour comme de nuit...

On s attaque à ce problème quand?

On peut ressentir un fort niveau de frustration...

Quand les automobilistes and co mettront leurs clignotants et regarderont dans leurs rétros.

Sinon pour revenir à cette étude, elle est pipé, il n'est pas indiquer si le nombre de 2 roues avaient augmentés.

Signaler Répondre

avatar
ideali69 le 01/02/2021 à 08:45

MDR, ce matin, j'en ai vu 4 le faire sur la Rocade...En même temps, je pense que les motos n'ont pas trop le choix vu qu'il n'y a que de 2 voies à la limite de la congestion...

Signaler Répondre

avatar
Rififi le 01/02/2021 à 08:10

Les résultats de l étude disent que c est une pratique dangereuse
Mais comme on n accepte pas cette vérité, on va refaire le même exercice ....
C est une grosse blague!

Tout ça pour ne pas frustrer des gros beaufs qui n en ont Rien à fourre des autres!!!! Ça commence déjà par des motos très très très très très bruyantes en ville, de jour comme de nuit...

On s attaque à ce problème quand?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.