Près de Lyon : elle donne la parole dans un livre aux personnes surdouées

Près de Lyon : elle donne la parole dans un livre aux personnes surdouées
Chloë Romengas - DR

Et de 2 pour Chloë Romengas.

Après un premier tome écoulé à 8 000 exemplaires en 2018, la jeune Villeurbannaise de 30 ans est de retour avec un nouvel ouvrage : Rayures et Ratures 2 : Pour la Vie !.

Et la douance est une nouvelle fois au cœur de ce livre. "Dans celui-ci, je m’intéresse vraiment aux personnes, à leur vie, leurs choix, leurs réflexions… à l’humain derrière le zèbre", explique Chloë Romengas. Un terme qui peut faire sourire mais qui désigne les personnes surdouées.

"Le premier tome était vraiment explicatif. Il s’agissait de comprendre ce que c’était d’être surdoué peu importe l’âge", poursuit la jeune femme à qui il a fallu deux ans de recherches et de rencontres pour faire voir le jour à ce deuxième livre inattendu.

"Ce n’est pas parce qu’on a un jour ce diagnostic de surdoué qu’on est voué à avoir une vie vraiment dans les clichés. Je veux montrer qu’il n’y a pas de règle", assure Chloë, elle-même zèbre. Rayures et Ratures 2 : Pour la Vie ! fait d’ailleurs l’objet d’une campagne de financement participative jusqu’au 26 mars avec au bout des livres offerts à différentes structures éducatives. La sortie de ce tome 2 est prévue à la rentrée prochaine.

Après les personnes surdouées, Chloë n’entend pas s’arrêter là et souhaite se tourner vers un autre sujet dans un nouveau livre ou une BD. "Je passe sur les maladies invisibles pour sensibiliser sur les maladies chroniques", explique la jeune femme. "Ce ne sera plus pour dépasser les clichés mais surtout aider à communiquer sur un sujet tabou et aider les patients, les soignants et l’entourage à mieux savoir ce qu’il se passe quand une personne est malade", précise-t-elle avec toujours le même but d’apporter un autre regard sur la maladie. 

A.D.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Prout le 15/03/2021 à 09:49

avatar
Les sous doués en vacances. le 14/03/2021 à 15:45

MDR. En FRANCE, ça être un Fiasco pour les trouver , mdr.

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 14/03/2021 à 12:20

des surdoues?............on en cherche encore à la mairie..........

Signaler Répondre

avatar
Malika le 14/03/2021 à 11:41

Très difficile pour les enfants avec un fort potentiel de pouvoir s’intégrer dans le système éducatif actuel, soit ils s’ennuient, soient ils sont tirés vers la bas pour entrer dans le moule, combien d’enfants surdoués et pourtant en échec scolaire jusqu’à ce qu’on les sorte du système et qu’on trouve une place dans le privé qui adapte ces cours pour répondre à leurs besoins ! C’est insensé de continuer un tel gâchis et de na pas tout mettre en oeuvre pour eux.

Signaler Répondre

avatar
Un zèbre le 14/03/2021 à 11:26

En 2021, les surdoués n'intéressent personnes car ils ont des sensibilités et besoins particuliers.
On/ils/elles préfèrent les gros lourdeaux qui ne réfléchissent pas

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.