Le cinéaste lyonnais Bertrand Tavernier est mort

Le cinéaste lyonnais Bertrand Tavernier est mort
Bertrand Tavernier - LyonMag

Il était fou amoureux de cinéma. Et de Lyon.

Bertrand Tavernier a marqué de son empreinte le 7e art français. Et s'est éteint ce jeudi à l'âge de 79 ans. Selon la Croix, il se trouvait à Sainte-Maxime dans le Var. Une information confirmée par ses proches.

Président de l'Institut Lumière depuis 1982, il formait un duo qu'on pensait éternel avec Thierry Frémaux, avec lequel il participait chaque année avec plaisir au Festival Lumière. Ces dernières éditions, on le voyait toutefois plus fragile, moins présent. Voire même absent, comme en 2020 lors de l'édition miraculeusement organisée entre Rhône et Saône malgré la pandémie.

L'oeil rieur, Bertrand Tavernier adorait partager ses anecdotes et son savoir colossal sur les films de toutes époques, tous pays.

Le Lyonnais laisse derrière lui une filmographie riche, marquée par des oeuvres cultes comme L'Horloger de Saint-Paul, Le Juge et l'Assassin ou Coup de Torchon, sans oublier Autour de minuit, récompensé en 1987 de l'Oscar de la meilleure musique. Récompensé de 5 César, il avait également tourné à l'étranger, et avec de sacrés noms du cinéma comme Philippe Noiret, Tommy Lee Jones ou Isabelle Huppert. Son dernier film en 2016, Voyage à travers le cinéma français, est un documentaire qui compilait 582 extraits de 94 films choisis par le réalisateur prolifique.

Nul doute que Thierry Frémaux, qui espère toujours organiser le festival de Cannes cet été, puis le Festival Lumière à l'automne, saura rendre un hommage vibrant à ce monstre du cinéma qui fut son ami.

"C'est avec une grande tristesse que j'apprends, en séance de conseil municipal, la mort de Bertrand Tavernier, cinéaste lyonnais et président de l'Institut Lumière. Toutes mes pensées vont à sa famille, ses proches et bien sûr aux équipes de l'institut Lumière", a réagi l'adjointe au maire de Lyon chargée de la Culture, Nathalie Perrin-Gilbert. "Ses films resteront comme des chefs d’œuvre du cinéma français. Il était avec Thierry Fremaux l’ âme du Festival Lumière. Il va nous manquer", a également réagi l'ancien maire de Lyon, Gérard Collomb.

Son successeur Grégory Doucet a rendu hommage à Bertrand Tavernier sur les réseaux sociaux : "J’apprends avec une immense tristesse la disparition de Bertrand Tavernier. Monument du 7e art, réalisateur passionné, son œuvre a fait de Lyon la ville du cinéma, et du cinéma un patrimoine universel. La ville de Lyon lui rend hommage et adresse toutes ses pensées à sa famille, à ses proches, à Thierry Frémaux, et aux équipes de l’Institut Lumière et du Festival Lumière".

Le président de la Métropole Bruno Bernard a également réagi : "C’est avec une très grande tristesse que j’apprends la disparition de Bertrand Tavernier. Il était non seulement un immense cinéaste mais aussi un formidable passeur pour tous les amoureux du 7e art. [...] Avec sa disparition, c’est un peu de la mémoire de notre ville qui disparaît et, à l’heure où les salles de cinéma sont fermées, nous devons tout faire pour poursuivre le travail qu’il a mené tout au long de sa vie en faveur d’un cinéma populaire et exigeant".

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bubu le 02/04/2021 à 19:57
Dam a écrit le 25/03/2021 à 21h55

Un bien grand homme passionnant et passionné. Merci à vous, ce fut sympa..

Bravo à Lyonmag d'avoir bloqué la diffusion de mon message qui pourtant disait la vérité, oui Tavernier était parti à Paris et de Lyon il en avait que faire. Il y a des vérités qui dérangent. Lyon mag serait il du coté des félons.?De toute façon il va falloir que ça se sache, car le collaborationnisme avec Paris doit porter à conséquences.

Signaler Répondre

avatar
Benêt le 26/03/2021 à 21:38

Merci Monsieur Tavernier ! Vous êtes dans nos cœurs...

Signaler Répondre

avatar
Dam le 25/03/2021 à 21:55

Un bien grand homme passionnant et passionné. Merci à vous, ce fut sympa..

Signaler Répondre

avatar
Azzedine le 25/03/2021 à 21:01

RIP Monsieur
Pour nous, les tavernes restent désespérément fermées, hélas :(

Signaler Répondre

avatar
Pat69 le 25/03/2021 à 16:12

Paix à votre âme Mr Tavernier.
Vous êtes et resterez un Grand Messieur de la cinématographie.

Signaler Répondre

avatar
Oups le 25/03/2021 à 15:50

Clap de fin !
Le film d'aventure de Tavernier était une réussite.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.