Lyon : 43 parents portent plainte contre la préfecture pour "inaction climatique"

Lyon : 43 parents portent plainte contre la préfecture pour "inaction climatique"
Photo d'illustration - LyonMag

C’est pour "mise en danger de leurs enfants par inaction climatique" que ces 43 familles drômoises ont déposé plainte en décembre 2020 contre la préfecture de Lyon.

La plainte a été déposée au tribunal administratif de Lyon par l’avocate Hélène Leleu. Les 43 parents ont déposé "un recours collectif" pour dénoncer "l'inaction environnementale du préfet de région". Ils espèrent un agissement de la part de l’Etat pour "protéger leurs enfants du réchauffement climatique".

Hélène Flechet, à l’origine de l’initiative du collectif "Parents pour la planète", explique que ce n’est pas comme "l’affaire du siècle"."Pour nous, c’est vraiment une action territoriale. Ce qui nous a le plus marqué, c’est la rivière de la Drôme qui est en train de fondre sous nos yeux, tous les étés, on voit une vraie différence".
Hélène expliquera que cette rivière qui porte le nom du département risque de disparaître d’ici 20 ans si rien n’est fait.

"On a d’abord essayé de faire des gestes écologiques à notre niveau, mais au niveau supérieur on s’est rendu compte que rien n’était réellement fait pour éviter les risques à nos enfants. En nous renseignant, nous nous sommes rendu compte qu’il y avait beaucoup de lois mais qu’elles étaient mal, voire pas du tout appliquées".

Et c’est pour cela qu’Hélène et d’autres parents de la Vallée de la Drôme ont décidé d’agir. "Nous demandons aux autorités de faire leur boulot, en appliquant les lois. Car des lois pour le climat il en existe plein, mais elles ne sont pas appliquées". "C'est là tout l'argumentaire de l'avocate, de démontrer qu'il y a des lois mais qu’elles ne sont pas appliquées, ou alors très mal", poursuit Hélène Flechet.
Le collectif n’a reçu aucune réponse de la part des autorités pour le moment. "Ils sont fortement mobilisés avec la crise du Covid, ce que l’on comprend, mais à moyen terme, c’est un risque bien plus grave que le Covid", explique Hélène.

"Nous demandons simplement l'application des lois. En tant que parents, nous ne demandons aucune compensation, car tout d’abord c’est impossible à calculer, mais surtout car ce n’est pas notre objectif. Nous voulons l’application des lois, et nous serons fermes devant les juges là-dessus".
Les familles ont également lancé une pétition qui a recueilli 79 000 signatures à ce jour.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Terminator le 13/04/2021 à 12:43

Ecolo vs exterminateur....
À chacun son truc.... Perso ayant deux petits enfants je me répète... Le terrorisme d abord avec la délinquance aussi.... Quand à l écologie apprenez que les gds responsables sont les multinational... Ex..... Total.... Lafarge... ETC.... Donc ma if devant tout ces groupes assassins... Au fait je roule en trottinette......

Signaler Répondre

avatar
Encore un collectif affilié.... le 13/04/2021 à 08:53
bolkian a écrit le 13/04/2021 à 08h26

L'homme est devenu tellement présomptueux que quand on lui dit que c'est de sa faute s'il fait chaud ou froid, il le croit.

La Drôme se jette dans le Rhône et non l'inverse.... Qu'ils s'adressent au préfet de la Drôme !
les écolos, dans leur combat politique, maitrisent à merveille le bras armé que sont les associations affiliées présentées comme apolitiques... Mais là quand même.... ça va quand même finir par se voir....

Signaler Répondre

avatar
clair obcur le 13/04/2021 à 08:51
Lecteur. a écrit le 12/04/2021 à 21h21

Ce sont certains journalistes qui cachent ce que ces gens ont à dire en ne publiant pas par exemple un lien vers leur pétition.

Mais dans le cas présent pourquoi il n'y a pas de lien sur la page FB de cette association
Pour une fois les journalistes n'y sont pour rien dans ce manque d'information

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 13/04/2021 à 08:50
Terminator a écrit le 13/04/2021 à 01h56

Encore une avocate qui veut finir sur les bancs de l assemblée voir dans un ministère....... Et donc qui veut se faire un nom..... ATTAQUEZ VOUS A LA DÉLINQUANCE OU AU TERRORISME CAR LE FUTURE DE VOS ENFANTS C EST LA VIE ET APRÈS VOUS PARLEREZ DE L ÉCOLOGIE....

Il continue de crier, l’aviné malotru !

Bon, pourquoi « parents » ? C’est une histoire de citoyens, qu’ils soient parents ou non. Encore une initiative foireuse typiquement bobo. Dommage.

Signaler Répondre

avatar
OUI ! le 13/04/2021 à 08:45
bolkian a écrit le 13/04/2021 à 08h26

L'homme est devenu tellement présomptueux que quand on lui dit que c'est de sa faute s'il fait chaud ou froid, il le croit.

Bravo ! c'est exactement ça.

Signaler Répondre

avatar
bolkian le 13/04/2021 à 08:26

L'homme est devenu tellement présomptueux que quand on lui dit que c'est de sa faute s'il fait chaud ou froid, il le croit.

Signaler Répondre

avatar
Écolo vs exterminator le 13/04/2021 à 07:29
Terminator a écrit le 13/04/2021 à 01h56

Encore une avocate qui veut finir sur les bancs de l assemblée voir dans un ministère....... Et donc qui veut se faire un nom..... ATTAQUEZ VOUS A LA DÉLINQUANCE OU AU TERRORISME CAR LE FUTURE DE VOS ENFANTS C EST LA VIE ET APRÈS VOUS PARLEREZ DE L ÉCOLOGIE....

Et vous, quand prendrez vous un avocat pour défendre VOS enfants contre ce que vous dénoncez selon vos convictions plutôt que de critiquer ceux qui font ce que vous ne faites pas ?

C'est un phénomène bien connut, pour cacher vos erreurs perso, vous attaquez et ridiculisez tout ceux qui ne reproduisent pas celles-ci afin de tenter de faire croire que c'est bien vous (le fautif) qui avait raison.

C'est ce phénomène que beaucoup d'anti-ecologistes comme vous pratiquent avec délectation pour voiler leurs inaction et responsabilités face à la réalité de la catastrophe écologiste actuelle.

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 13/04/2021 à 01:56

Encore une avocate qui veut finir sur les bancs de l assemblée voir dans un ministère....... Et donc qui veut se faire un nom..... ATTAQUEZ VOUS A LA DÉLINQUANCE OU AU TERRORISME CAR LE FUTURE DE VOS ENFANTS C EST LA VIE ET APRÈS VOUS PARLEREZ DE L ÉCOLOGIE....

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 12/04/2021 à 21:27

Ils ramassent tout ce qui traînent sur les trottoirs ...

Signaler Répondre

avatar
Lecteur. le 12/04/2021 à 21:21
clair obcur a écrit le 12/04/2021 à 18h17

Merci de nous dire où on peut trouver ce que revendique ces personnes
Sur leur page FB on ne trouve même pas le communiqué de presse
Bizarre pour des gens qui dénonce l'inaction alors qu'ils cachent ce qu'ils ont à dire

Ce sont certains journalistes qui cachent ce que ces gens ont à dire en ne publiant pas par exemple un lien vers leur pétition.

Signaler Répondre

avatar
Vrai écolo le 12/04/2021 à 19:21

Quand on a une réelle conscience écologique, on ne fait pas d'enfant!
Peut-on porter plainte contre des 43 personnes pour mise en danger d'autrui?
https://www.franceculture.fr/emissions/grand-reportage/ginks-ne-pas-faire-denfant-geste-ecolo-ultime

Signaler Répondre

avatar
clair obcur le 12/04/2021 à 18:17
Emile a écrit le 12/04/2021 à 17h29

Car une rivière qui disparait n'est pas une vraie affaire pour vous ?
Si la région respectait la loi, ces citoyens n'auraient pas à saisir la justice pour le lui rappeler, et les économies de frai de justice serait réalisés. Et en plus des économies liées au maintien en eau de cette rivière (tourisme, hydro-électricité, pèche...).

Merci de nous dire où on peut trouver ce que revendique ces personnes
Sur leur page FB on ne trouve même pas le communiqué de presse
Bizarre pour des gens qui dénonce l'inaction alors qu'ils cachent ce qu'ils ont à dire

Signaler Répondre

avatar
Emile le 12/04/2021 à 17:29
RoadRunner a écrit le 12/04/2021 à 16h50

Nous on est gentil on ne demande rien.
Ben voyons, le salaire du juge, du greffier, etc qui pourraient traiter de vraies affaires. C'est gratuit ?
Ces gens là valent ils mieux que des jeunes de banlieue qui s'attaquent à des abribus ?

Car une rivière qui disparait n'est pas une vraie affaire pour vous ?
Si la région respectait la loi, ces citoyens n'auraient pas à saisir la justice pour le lui rappeler, et les économies de frai de justice serait réalisés. Et en plus des économies liées au maintien en eau de cette rivière (tourisme, hydro-électricité, pèche...).

Signaler Répondre

avatar
Fourchette TRAORE le 12/04/2021 à 16:55

La préfecture porte plainte contre ces 43 Lumières, ils auront donc 43 heures chacun de médiations à la Guillotière
*
*
*
*
*
*

Signaler Répondre

avatar
RoadRunner le 12/04/2021 à 16:50

Nous on est gentil on ne demande rien.
Ben voyons, le salaire du juge, du greffier, etc qui pourraient traiter de vraies affaires. C'est gratuit ?
Ces gens là valent ils mieux que des jeunes de banlieue qui s'attaquent à des abribus ?

Signaler Répondre

avatar
Prout le 12/04/2021 à 16:18

Par contre contre les dangers du terrorisme pour leurs gamins dans les écoles, ils ne portant pas plainte.
Tellement facile de se cacher derrière une bonne cause.
Certains rentrent dans l'écologie comme ils rentrent en religion.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 12/04/2021 à 16:11

Encore des bobos-pastèques qui n'ont que çà à faire de leur temps et de leur argent (à part choisir un véhicule électrique à 100000 €)...

Signaler Répondre

avatar
Contribuable le 12/04/2021 à 15:46

Qui paient ses avocats ? Est-ce des assoc' subventionné par l'état ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.