Il reconnaît un meurtre 34 ans après les faits

Selon une information du Progrès, un homme de 53 ans, domicilié dans la Loire, se serait livré à la Police il y a quelques mois. Il aurait reconnu le meurtre d’une commerçante en 1975 à Annemasse en Haute-Savoie, aidé d’un complice qui serait son cousin.
Légalement, l’homme ne peut plus être poursuivi puisque la prescription pour ce genre d’affaires est de 10 ans mais le procureur de la République de Saint-Etienne a décidé d’ouvrir une enquête préliminaire.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.