Lyon : il braque un chauffeur VTC mais oublie son téléphone dans le véhicule

Lyon : il braque un chauffeur VTC mais oublie son téléphone dans le véhicule
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits remontent à dimanche dernier.

Vers 13h, ce jour-là, un chauffeur VTC a pris en charge un client sur la commune de Saint-Priest, à l’Est de Lyon, pour une course qui devait aller jusque dans le 9e arrondissement de la capitale des Gaules. Mais durant le trajet, le client a dégainé une arme de poing pour menacer le conducteur, lui demandant d’abandonner son véhicule. Face au refus de la victime, le client avait finalement pris la fuite à pied. Mais le lendemain, le chauffeur avait découvert dans sa voiture le téléphone portable du suspect. 

Rapidement, les enquêteurs ont identifié un homme âgé de 27 ans, résidant de Saint-Priest. Les policiers se sont alors rendus compte que l’individu était... déjà en garde à vue. Et ce depuis deux jours, pour port d’arme prohibée. Une reprise de la garde à vue a donc été ordonnée. Durant son audition, il a refusé de parler et son comportement a amené une consultation à l'hôpital pour une expertise psychiatrique.

Présenté au tribunal judiciaire ce jeudi et écroué en attendant son jugement prévu prochainement.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Communiqué de presse le 29/05/2021 à 18:43

Communiqué de presse du Collectif des VTC de France.
Entreprises, Chauffeurs salariés et Chauffeurs indépendants.

Nous tenons à apporter notre soutien a notre collègue, victime d'une lâche agression par une crevure.

Ce collègue, peut comme tout autre collègue agressé, déposer plainte contre l'auteur des faits, mais aussi contre la plate-forme de réservation (Uber, heetch, free now etc).

Plainte et demandes au titre du préjudice moral, physique et perte d'activité.
La plate-forme qui maintient dans son fichier client, des individus mal notés et signalés comme non respectueux des règles par d'autres VTC, porte une responsabilité.

La dernière agression d'un chauffeur VTC (rendue publique) date du 8 mai courant. Nous espérons que cela va s'arrêter.

Nous demandons aux pouvoirs public, qu'ils donnent des ordres aux forces de police de contrôler les VTC (avec ou sans clients à bord).
Nous demandons aux plates-formes qu'elles cessent, d'ouvrir des comptes sans que la personne ne produise une pièce d'identité !
Dans le cas d'espèce, une pièce d'identité préalablement enregistrée, aurait facilité le travail des enquêteurs.
Car sans la présence du téléphone oublié, la crevure n'aurait pas été interpellé pour ces faits.

En ces temps difficiles où la tension sociale et la violence n'ont plus de limite et sont totalement irrationnels.
Nous recommandons à nos collègues de prendre en urgence, les 5 mesures suivantes :

Achetez une dashcam pour filmer vos déplacements par l'avant.

N'acceptez pas de courses quand la note du client est inférieure à 4.60/4.70.
Car cela veut dire que ce "client" a été signalé par au minimum 30 à 40 collègues comme non respectueux des règles.
En acceptant d'avoir ce type de "client" dans votre voiture, vous prenez un gros risque.

Au moindre incident, mettez un terme à la course. Si le "client" ne veut pas quitter votre véhicule, n'usez pas de la force physique, mais appelez les services de police et déposez plainte contre le "client" et la plate-forme.
Le son enregistré par la dashcam, vous permettra d’étayer la véracité des faits.

N'acceptez pas de client sur le siège passager avant.

Faites installer une paroi en plexiglas entre les sièges avant et la banquette arrière.

En conclusion, même si la situation économique est effroyable pensez à vous en premier.
L'activité VTC via les plates-formes n'est pas rentable ni saine.
Nous sommes tous dans la même galère.

Signaler Répondre

avatar
Hé hoplaboum le 29/05/2021 à 14:06

Encore un nene...

Signaler Répondre

avatar
Clyde le 29/05/2021 à 11:24

Maladie mentale ???

Un qi de poule oui ...

Signaler Répondre

avatar
MarionDurand0 le 29/05/2021 à 00:55

Il faut isoler les islamistes étrangers détenus radicalisés des autres détenus en prison sinon après c l’ecatombe ils se radicalisent tous entre eux…

Il faut construire de nouvelles prisons

Il faut des peines de sûreté.


Il faut moins laxisme de la justice

Et il faut des vidéo surveillance avec reconnaissance faciale devant les écoles, lieux de cultes et commissariats de police pour détecter automatiquement les pedophiles, les islamistes… qui s’approchent de lieux sensibles…

Signaler Répondre

avatar
Olivier Variant le 28/05/2021 à 22:29

Champion du monde. Pensez vous qu'il sera sorti mercredi ? J'aimerais l'inviter à un dîner.

Signaler Répondre

avatar
Il est mûr ... le 28/05/2021 à 18:13

Pour un cours de théâtre !!!

Signaler Répondre

avatar
Lagazet le 28/05/2021 à 17:36

Faut arrêtez de nous dire, que ces gens sont dès malade psychiatriques , Alors que Macron ouvre des hôpitaux en nombres , en plus des prisons dont on attends toujours de voir, n'oublions pas que ces schizophrènes sont toujours plus nombreux comme la consommation de drogues..

Signaler Répondre

avatar
Quel succès ce festival d'Avilyon le 28/05/2021 à 16:49

Un bien beau comédien pour un rôle de composition dans la future pièce de théâtre de Greg !

Signaler Répondre

avatar
LaxismeMaisPasTrop le 28/05/2021 à 16:47

Pour une fois il reste en prison en attente du jugement…

Plusieurs fois ça n’a pas été le cas même pour des délinquants qui ont menacé avec armes des policiers, ou qui ont foncé délibérément en voiture sur des pompiers à Lyon… ils étaient à chaque fois relâché en attente de leur jugement…

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 28/05/2021 à 16:24

Bien, pour une fois il reste en taule en attendant son procès, il n'est pas remis dans la nature.
Plutôt qu'une expertise psychiatrique, il fallait un neurologue pour vérifier s'il avait bien un cerveau et s'il était bien en place...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.