Un militaire lyonnais blessé au combat vient de gravir le Mont Blanc

Un militaire lyonnais blessé au combat vient de gravir le Mont Blanc
Le sergent-chef Guillaume au sommet du Mont Blanc - DR

C'est la belle histoire du jour communiquée par le ministère des Armées.

Après des mois de préparation et deux jours d'ascension, le sergent-chef Guillaume, un militaire lyonnais blessé à la jambe lors d'une opération au Mali en 2016, a atteint le Mont Blanc ce lundi. C'est donc un long combat intérieur qui s'est symboliquement achevé ce 28 juin, journée nationale des blessés de l'armée de terre 2021.

Le sergent-chef a en partie réalisé cet exploit grâce à la cellule d'aide aux blessés de l'armée de terre qui l'avait approché quelques mois plus tôt. "Je n'ai rien trouvé de mieux comme remède", a témoigné celui qui a su retrouver le goût de l'effort et de la persévérance grâce à la pratique du sport.

Cinq ans après son accident, Guillaume a donc atteint son objectif en rejoignant le toit de l'Europe à la force de ses jambes meurtries. Il était bien sûr épaulé par une équipe de professionnels de hautes montagnes. "J'ai envie qu'on se rappelle qu'un blessé de l'armée a gravi le Mont-Blanc (...) je l'ai fait pour qu'un blessé en reconstruction se dise oui, tout est possible", a-t-il déclaré en redescendant.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ForceEtCourage le 29/06/2021 à 08:54

Un seul mot : bravo !

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 28/06/2021 à 18:32

Chapeau bas, faire le Mont Blanc avec un lourd handicap physique c'est génial.
En plus pour objectif de soutenir tous les militaires blessés en opérations.

Signaler Répondre

avatar
Admiratif le 28/06/2021 à 17:26

Bravo monsieur, merci pour votre courage et soutien à vos frères d'armes blessés

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.