Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les antennes-relais toujours pointées du doigt

Mardi, les parents d’élèves de l’école Gerson ont perdu le procès qui les opposait à l’opérateur Bouyges-Telecom devant le tribunal de Grande Instance de Lyon.
Un verdict qui n’a pas découragé Aline Lardon, une habitante de Pomeys dans le Rhône. L’objet de sa plainte : une antenne-relais installée à 103 mètres de sa maison au lieu des 300 préconisés. Depuis l’installation de l'antenne en 1997, la plaignante a contracté un cancer. Son mari est décédé de cette maladie il y a quelques années. Outre le démantèlement des antennes, la plaignante demande des dommages et intérêts à hauteur de 46 000 euros. Le jugement en délibéré sera rendu le 21 octobre.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.