Présidentielle : une dizaine d’élus écologistes et de gauche de la Métropole de Lyon appellent à une "primaire populaire"

Présidentielle : une dizaine d’élus écologistes et de gauche de la Métropole de Lyon appellent à une "primaire populaire"
Illustration - LyonMag

Les voix appelant à une union de la gauche avant le premier tour de l’élection présidentielle de 2022 se font de plus en plus nombreuses.

Ainsi, plusieurs élus lyonnais et rhodaniens ont rejoint ce vendredi les 178 signataires d’une tribune en faveur d’une "primaire populaire" pour désigner un candidat unificateur en novembre prochain. On retrouve notamment Philippe Guelpa-Bonaro, vice-président de la Métropole de Lyon, Raymonde Poncet-Monge, sénatrice du Rhône, ou encore Sylvie Tomic, nouvelle adjointe au maire de Lyon en charge du tourisme. A noter également la présence de Fabienne Grébert, candidate écologiste perdante à la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Tout ce monde s’accorde pour dire que "en concurrence, aucun des projets ne pourra l’emporter en 2022". Cet appel vient cependant en contradiction de la stratégie adoptée par EELV qui organise déjà sa propre primaire à l’automne. 

La liste des signataires rhodaniens de la tribune : 

  • Nadine Badr-Voyelle, élue municipale, Oullins
  • Olivier Fernoux, élu municipal, Lyon 2e
  • Philippe Guelpa-Bonaro, vice-président de la Métropole Lyon
  • Séverine Hémain, vice-président de la Métropole Lyon
  • Maxime Jourdan, élu municipal, Villeurbanne 
  • Aurélie Maras, élue municipale, Lyon 8e 
  • Raymonde Poncet, sénatrice, Rhône
  • Sylvie Tomic, adjointe au maire de Lyon

L’appel des 178 élus :

"Ce sont les citoyens et citoyennes qui doivent désigner la candidature écologique, sociale et démocratique à la présidentielle !

Nous, élus municipaux, départementaux, régionaux, nationaux et européens de gauche et écologistes souhaitons faire part de notre enthousiasme. Alors que le débat public nous a habitué(e) s à ne pouvoir imaginer que l’affrontement entre le nationalisme et le néolibéralisme au second tour de la présidentielle 2022, nous sommes convaincu(e)s qu’un troisième chemin est possible. Il l’est d’autant plus que les habitantes et habitants de nos territoires en ont déjà posé les premières pierres et participent d’ores et déjà au monde d’après, ouvert, démocratique, solidaire et écologique.

Avant la crise sanitaire, ils et elles avaient déjà pris conscience de leurs interdépendances, avaient su se parler, s’écouter et s’entraider. La crise a fait foisonner ces premières initiatives pour revigorer la solidarité et la soutenabilité en répondant aux urgences locales. Qu’attendons-nous pour donner un débouché national à ces initiatives à travers un projet politique commun ?

Nous sommes conscients et conscientes que la personnalisation excessive de l’élection présidentielle cristallise les tensions. Or, l’expérience des régionales et départementales confirme la désaffection de l’électorat pour les querelles incessantes suivies d’unions tactiques de dernière minute. Divisés et en concurrence, aucun des projets des partis et des mouvements des gauches et des écologistes ne pourra l’emporter en 2022 ou après.

Sur le terrain, dans nos assemblées et nos conseils, nous avons su le plus souvent dépasser les différences réelles qui existent entre nous pour faire avancer ensemble la justice sociale, écologique et démocratique. Plutôt que de nous paralyser au nom de nos divergences et ainsi permettre à un modèle de société trébuchant d’accentuer les individualismes et creuser les inégalités, l’heure est au rassemblement. L’heure est à la parole citoyenne, à celles et ceux qui s’engagent dans leur quotidien, dans les partis, les syndicats, les associations, les initiatives solidaires et de voisinage, ou encore celles et ceux qui désabusé(e)s, ne s’engagent plus dans rien, pour qu’ils et elles choisissent une candidature commune.

La “primaire populaire” offre cette opportunité. Pour faire émerger une candidature rassembleuse pour 2022, elle organise un processus de départage en novembre prochain. En conjuguant les revendications citoyennes avec les contributions de treize partis des gauches et des écologistes, elle a déjà permis de faire émerger un “socle commun” de dix mesures de rupture sociale, écologique et démocratique.

Nous savons que, par le passé, les primaires organisées par les partis ont pu entraîner des désillusions. Le processus proposé sera cependant de nature différente puisque organisé par la société civile de manière indépendante. Dans la “primaire populaire”, le choix de la candidature commune se fera au jugement majoritaire, un mode de scrutin qui permet la libre évaluation de toutes les candidatures par les électeurs et électrices, en un seul tour, loin des logiques d’affrontement dommageables du scrutin majoritaire à deux tours.

Les citoyens et les citoyennes sont manifestement las de la politique du monde d’avant : acceptons de leur donner la parole pour configurer le monde d’après. Pour le climat, pour la justice sociale, pour la démocratie, pour la victoire en 2022, nous, élus et élues, vous appelons, collègues et camarades, à nous rejoindre pour soutenir et prendre part à la “primaire populaire”."

31 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ex-UMP le 17/08/2021 à 16:26

Cela me fait rire de lire que Social et Ecologie sont liés.
Et bien non, faire de l'écologie ce n'est pas faire du social. Faire de l'écologie demande des sacrifices (sur notre mode de vie, nos déplacements, nos loisirs...) et TOUT LE MONDE est impliqué, et pas seulement les "riches" comme on veut nous le faire croire.

Donc non, faire de l'écologie, c'est justement accepter de faire la casse sociale. On a pas le choix.

Signaler Répondre

avatar
Adi le 09/08/2021 à 17:56

Ces bras cassés sont à la ramasse quand il s'agit de régler les problèmes d'insécurité!

Signaler Répondre

avatar
pastèques toxiques le 05/08/2021 à 18:17
C'est déjà plié. a écrit le 01/08/2021 à 13h21

"la gauche", c'est quoi à présent ?....Plus grand chose où le simple peuple peut se retrouver.

On va donc se retrouver avec quelques têtes de listes qui feront les queues de peloton.

Le plus intéressant est de savoir si un candidat de droite réussira à avoir le dessus sur macron tout en ayant ses copains qui lui tirent dans le dos....

Cela serait bien pour changer un peu que Marine Le Pen arrive au mieux en troisième position, car se faire confisquer le deuxième tour depuis quelques années est lassant.

la candidature écologique, sociale et démocratique à la présidentielle ! Coo, socialo, démago & caviar à l'Elysée !

Signaler Répondre

avatar
Noel en juillet le 04/08/2021 à 12:11
Le parti des CSP+ a écrit le 02/08/2021 à 20h25

Les vice-président.e.s écolos qui parlent de "populaire" alors qu'ils ont eu 1000euros d'augmentation de salaire dès leur 1er mois de mandat, hahaha, quelle farce!!!

Oui mais c'était pour répondre à l'urgence climatique.

Signaler Répondre

avatar
Vraiment ? le 04/08/2021 à 11:34

Le véritable visage des écologistes et de cette union des gauches le relativisme culturel ! Quelle honte, quel déshonneur de valider cette folie

https://charliehebdo.fr/2021/08/religions/saint-chamond-ville-elus-ecolos-sont-judas-laicite/

Signaler Répondre

avatar
Le GaGa le 04/08/2021 à 11:11

Après la claque magistrale reçue à l’élection régionale Auvergne/Rhône-Alpes, il se pourrait que quelques Écolos/socialos aient pris un peu plus de plomb dans la tête, alors que ces mêmes prétendants, sûrs de leurs réussites aux élections municipales, voulaient jouer perso.
La grande Gauche la plus bête du monde comme la grande Droite la plus bête du monde aussi.
En clair, que des militants politicards incompétents en quête de pouvoir…..

Signaler Répondre

avatar
Le parti des CSP+ le 02/08/2021 à 20:25

Les vice-président.e.s écolos qui parlent de "populaire" alors qu'ils ont eu 1000euros d'augmentation de salaire dès leur 1er mois de mandat, hahaha, quelle farce!!!

Signaler Répondre

avatar
ça peut marcher le 02/08/2021 à 16:36
Mouhaha 0,001 a écrit le 31/07/2021 à 21h12

Ils sont le monde d’avant, ceux qui ont largement contribué à cette France déclassée et soumise à la pensée pseudo humaniste, cette même gauche qui refuse de financer un film car le langage était trop châtié, mais elle finance largement ceux qui crachent sur le drapeau français et qui piétinent les lois républicaines, cette gauche qui au nom d’une pseudo intégration a baissé le niveau scolaire, validait les théories racialistes et détruit la laïcité cette gauche caviar qui a massacré les Français en sortant les accidents du travail pour le calcul de la carrière longue des ouvriers tout en payant 10 000/mois le coiffeur de Hollande, ils continuent à diviser à prôner et a soutenir les pires racialistes, cette gauche bobo ecolo qui demande aux blancs de se taire et qui est prête à déconstruire et renier sa propre histoire pour réécrire un no futur ! ces « indignés sur commande » des plateaux télé ont tout détruit et continuent le travail de sape et de division et ils voudraient nous faire croire qu’ils sont aptes à résoudre les problèmes qu’ils ont eux-mêmes crée ? PLUS JAMAIS je ne voterai pour ces malfaisants :-(

Oui mais l'écologie c'est pas pareil que le socialisme !
L'écologie c'est le socialisme sans l'électricité.... et ça peut donc marcher, non ?

Signaler Répondre

avatar
C'est déjà plié. le 01/08/2021 à 13:21

"la gauche", c'est quoi à présent ?....Plus grand chose où le simple peuple peut se retrouver.

On va donc se retrouver avec quelques têtes de listes qui feront les queues de peloton.

Le plus intéressant est de savoir si un candidat de droite réussira à avoir le dessus sur macron tout en ayant ses copains qui lui tirent dans le dos....

Cela serait bien pour changer un peu que Marine Le Pen arrive au mieux en troisième position, car se faire confisquer le deuxième tour depuis quelques années est lassant.

Signaler Répondre

avatar
La gauche mosaïque le 01/08/2021 à 12:44

Nous n’en voulons pas de cette gauche mosaïque où les valeurs républicaines et de laïcité sont bafouées par certains partis politiques de cette gauche…La France a une forte tradition , cette gauche pastèque veut instaurer un modèle de société autoritaire! Les rapports de certains membres de cette gauche avec les associations islamistes font froid dans le dos! A force de tout accepter sous couvert de valeurs de tolérance, l’islam politique avance ces pions! Vous, elus de gauche, ne soyez pas complices de cette mascarade! Il vaut mieux avoir des idéaux républicains et de respect strict de la laïcité que de se laisser aller pour quelques postes et strapontins en tout genre! Cette gauche qui se renie est à vomir! Ne pas s’étonner que les extrêmes servent de réceptacles face aux déçus de la politique! Il y a des gauches irréconciliables avec des idéaux différents! Unir ces 2 gauches est une faute politique et va conduire à un avenir décadent !

Signaler Répondre

avatar
terriere le 01/08/2021 à 12:02

Surtout pas la gauche. On critique toutmais au fi al notre pays s en sort plutôt bien par rapport à bcp d autres !

Signaler Répondre

avatar
alluscem le 01/08/2021 à 10:41

Bonjour,
ancien socialiste de gauche ,le même langage ressort, les vieilles recettes réchauffées. Comment peut on vouloir unir la gauche alors qu'en réalité il yen a de multiple.
De toute façon preuve à l'appui, la gauche au pouvoir devient caviars au contact de l'argent . Tout s'achète , le grand capitalisme à bien compris ,pas de combat . Il avance en rampant . Alors femmes et hommes de la gauche ,remettez vous en question qu'avez vous fait pour le peuple qui lui demande plus de justice ,plus d'égalité plus de fraternité, écrit sur le fronton de nos mairies .Maintenant vous demandez un vote populaire pour faire une élection pour la primaire mais vous vous moquez sans doute du peuple avec vos grande phrases .Si nous comprenons bien il vous impossible de vous entendre puisqu'il vous faut une primaire . Sans être un écolo extrémiste il est temps aussi de penser aux générations suivantes. Nucléaire ,pollution atmosphérique. Sur un plan social de moins en moins d'emplois ou mal rémunérés, moins de retraite, moins d'hôpitaux, Réveillez- vous la vrais gauche avant que le capitalisme aveugle dévore tout sur son passage .Bonne journée à vous.

Signaler Répondre

avatar
JMJ CAPITALISTE le 01/08/2021 à 09:25
Vicente69 a écrit le 31/07/2021 à 23h12

Pensez-vous réellement que l’on va voter pour cette secte dont le seul mot qu’ils connaissent est le vélo pour la transition écologique ?
Ce sont que des escrologistes
Ils croient réellement qu’ils vont être élus l’annee prochaine
Qu’ils arrêtent de fumer

En total accord !

Signaler Répondre

avatar
Vicente69 le 31/07/2021 à 23:12

Pensez-vous réellement que l’on va voter pour cette secte dont le seul mot qu’ils connaissent est le vélo pour la transition écologique ?
Ce sont que des escrologistes
Ils croient réellement qu’ils vont être élus l’annee prochaine
Qu’ils arrêtent de fumer

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 31/07/2021 à 21:12

Ils sont le monde d’avant, ceux qui ont largement contribué à cette France déclassée et soumise à la pensée pseudo humaniste, cette même gauche qui refuse de financer un film car le langage était trop châtié, mais elle finance largement ceux qui crachent sur le drapeau français et qui piétinent les lois républicaines, cette gauche qui au nom d’une pseudo intégration a baissé le niveau scolaire, validait les théories racialistes et détruit la laïcité cette gauche caviar qui a massacré les Français en sortant les accidents du travail pour le calcul de la carrière longue des ouvriers tout en payant 10 000/mois le coiffeur de Hollande, ils continuent à diviser à prôner et a soutenir les pires racialistes, cette gauche bobo ecolo qui demande aux blancs de se taire et qui est prête à déconstruire et renier sa propre histoire pour réécrire un no futur ! ces « indignés sur commande » des plateaux télé ont tout détruit et continuent le travail de sape et de division et ils voudraient nous faire croire qu’ils sont aptes à résoudre les problèmes qu’ils ont eux-mêmes crée ? PLUS JAMAIS je ne voterai pour ces malfaisants :-(

Signaler Répondre

avatar
Jean Pierre le 31/07/2021 à 20:59
Hein ?.... a écrit le 31/07/2021 à 13h53

C'est quoi le peuple ?

Les deux problèmes peuvent se mener de front.
Mais je vous rejoins, contrairement à ce qu'on peut lire dans les commentaires, les écolos ici mal nommés pastèques sont principalement préoccupés par le climat plutôt que par les pauvreté et les inégalités sociales.

Signaler Répondre

avatar
La loose le 31/07/2021 à 20:07

"A noter également la présence de Fabienne Grébert"... Aie, c'est mal barré...

Signaler Répondre

avatar
anti vert le 31/07/2021 à 15:43

une belle brochette d'assistés, de fascistes et d'islamo-gauchistes.

Signaler Répondre

avatar
ordrejuste le 31/07/2021 à 15:41

Apparemment quand les commentaires ne vont pas dans le sens de Lyonmag et que l'analyse est un peu poussée la censure est en place

Signaler Répondre

avatar
Yong yang. le 31/07/2021 à 15:04
Besoin d'un lieu de réunion ? a écrit le 31/07/2021 à 14h15

Ils peuvent se réunir au cimetière de la Guillotière, ils auront un auditoire
https://www.lyonmag.com/article/116877/lyon-des-internautes-choques-par-le-buffet-des-ecologistes-devant-les-tombes-du-cimetiere-de-la-guillotiere

Et a bouffer à l'œil...

Signaler Répondre

avatar
Besoin d'un lieu de réunion ? le 31/07/2021 à 14:15

avatar
Hein ?.... le 31/07/2021 à 13:53
Megavolu a écrit le 31/07/2021 à 12h40

L'écologie est une escroquerie qu'on nous vend pour cacher les problèmes sociaux. C'est insultant de nous parler de cela alors qu'on a un million de français de plus qui ont sombré sous le seuil de pauvreté. A quand une gauche qui se soucie des vrais problèmes du peuple?

C'est quoi le peuple ?

Signaler Répondre

avatar
Marcel et poivre le 31/07/2021 à 13:50
FCKAFA a écrit le 31/07/2021 à 12h52

Les anti France par excellence.

+1000

Signaler Répondre

avatar
Humour de beauf le 31/07/2021 à 13:32

Philippe GUELPA-BONARO, c'est bien lui le concurrent de J. M. Bigards, qui a fait de "l'humour" plus que douteux sur les inondations en Allemagne qui ont fait des dizaines de morts?

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 31/07/2021 à 12:58

Par primaire "populaire", je ne sais pas si les bourgeois escrolos en font partie, l'extrême gauche peut-être.
Encore un extrême...

Signaler Répondre

avatar
FCKAFA le 31/07/2021 à 12:52

Les anti France par excellence.

Signaler Répondre

avatar
Zaco le 31/07/2021 à 12:42

Un remake de Fillon à gauche ?

Signaler Répondre

avatar
Megavolu le 31/07/2021 à 12:40

L'écologie est une escroquerie qu'on nous vend pour cacher les problèmes sociaux. C'est insultant de nous parler de cela alors qu'on a un million de français de plus qui ont sombré sous le seuil de pauvreté. A quand une gauche qui se soucie des vrais problèmes du peuple?

Signaler Répondre

avatar
Meuh le 31/07/2021 à 12:28

Je soutiens cette démarche d'union dispersive et voterais contre afin de ne plus les voir !

Signaler Répondre

avatar
De toute façon.... le 31/07/2021 à 11:59

De toute façon, aucun partie de gauche n'est capable de dépasser le premier tour seul.

Reste à résoudre les problèmes d'ego....

Signaler Répondre

avatar
Yo le 31/07/2021 à 11:35

On va sortir les pop corns et se marrer en les voyant se mettre des coups tous plus pourris les uns que les autres !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.