Près de Lyon : quatre Kurdes retrouvés dans un camion en provenance d'Italie

Près de Lyon : quatre Kurdes retrouvés dans un camion en provenance d'Italie
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mardi matin, plusieurs témoins ont entendu de drôles de cris provenant de la remorque d'un poids-lourd italien.

Le camion se trouvait alors sur la station autoroutière de Saint-Romain-en-Gier, au sud de Lyon. Le véhicule et son conducteur ont rapidement été interceptés par les forces de l'ordre. Ces dernières ont découvert que quatre Kurdes, tous majeurs, s'étaient cachés dans le camion en déchirant sa bâche.

Selon le Progrès, la préfecture les a remis en liberté après leur avoir demandé de quitter le territoire français d'ici un mois.

Quant au routier italien, il a été laissé libre. Ce dernier ne s'était pas rendu compte de la présence des clandestins, et ne sait donc pas quand ils ont pu monter dans son camion.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
et oui ! le 15/09/2021 à 13:50

France,terre d'accueil ....

Signaler Répondre

avatar
bull rider le 15/09/2021 à 12:22

des locataires pour GD, a non il a aqua poney a bruxelle.lol

Signaler Répondre

avatar
2020 le 15/09/2021 à 10:10

Les Kurdes qui sont considérés comme des rebelles Terroristes en Turquie, sont malheureusement habitués à pratiquer, ou, à subir des attentats suicides (idem Tchétchènes).
Ils sont également les premiers combattants de l'état Islamique.

Quelle sera l'attitude des adeptes de la migration inconditionnelle, sachant que ces migrants ont l'obligation de quitter le Territoire:
Mise à disposition immédiate, d'un abris provisoire, de nourriture, et, d'eau. (même si des quantités de SDF français ou étrangers sont déjà à la rue).
OK, c'est humain de les secourir, sur l'instant.

Mais après ? Qui se chargera d'eux, afin qu'ils ne rejoignent pas la multitude de SDF déjà présente sur notre sol ? Qui sera montré du doigt, si, par malheur, l'un de ces migrants devait se montrer indigne de l'aide qu'il a reçue ?
Accuser le gouvernement (quel qu'il soit) c'est facile, bien plus facile que de se remettre en cause soi-même.

Même si l'obligation de quitter le territoire paraît dérisoire, cette obligation existe. Contredire le gouvernement (quel qu'il soit), et, faire croire aux migrants qu'ils vont tous obtenir leur régularisation est irresponsable, et, dangereux pour la société.

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 15/09/2021 à 09:28

Au pays de Candy....

Signaler Répondre

avatar
MEUHMEUH le 15/09/2021 à 09:26

Le kurde express ne fonctionne à pleine vitesse que dans un sens ! Pourtant on a inventé le TGV, vivement le lyon turin.

Signaler Répondre

avatar
Effectivement le 15/09/2021 à 08:44
La blague du matin a écrit le 15/09/2021 à 08h24

La conclusion est hilarante : on leur demande de partir d ici un mois…. Mais bien sûr!
Si on les retrouve impliquer dans un délit d ici quelques jours, le préfet sera responsable et démissionnera?

En voila un qui ne doit plus avoir un mercredi soir de libre jusqu a son remplacement ...
Plus sérieusement , c est la politique de l autruche , du faire semblant .
Je ne sais pas jusqu ou les 4 kurdes peuvent deposer plainte pour absence de mise a disposition de moyens par le préfet afin de respecter sa décision .ça se discute

Signaler Répondre

avatar
La blague du matin le 15/09/2021 à 08:24

La conclusion est hilarante : on leur demande de partir d ici un mois…. Mais bien sûr!
Si on les retrouve impliquer dans un délit d ici quelques jours, le préfet sera responsable et démissionnera?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.