Près de Lyon : il débarque de région parisienne pour menacer de mort son ex-conjointe

Près de Lyon : il débarque de région parisienne pour menacer de mort son ex-conjointe
photo d'illustration - Lyonmag.com

Un homme a été interpellé lundi à Palaiseau, en région parisienne, pour avoir harcelé son ex-conjointe qui réside à Villeurbanne.

La victime, âgée de 46 ans, avait porté plainte, indiquant être harcelée par son ex. Aux enquêteurs, la femme a expliqué recevoir régulièrement des SMS, provenant de huit numéros différents. Son ex avait également fait le voyage depuis la région parisienne pour se présenter à son domicile et la menacer de mort.

Le suspect a fini par être localisé et interpellé. Il a été présenté au parquet ce mercredi en vue d'un jugement en comparution immédiate.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tatin le 06/10/2021 à 19:55

Il faudrait commencer par remonter la chaine des responsabilités, comment cet individu connaissait il l'adresse de sa victime ?

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 06/10/2021 à 15:29

Prémices de pire ? Pour l'éviter, sanctions pures et dures.

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 06/10/2021 à 15:22
Lapinou a écrit le 06/10/2021 à 15h07

Triste nouvelle : car sa compagne croyait pouvoir recommencer sa vie ailleurs tranquillement.

Au final nous devons réfléchir à institutionnalisée les ruptures de façon rapide.

Les travers du divorce freinent les mariages et augmentent les risques de violences conjugales.

Tout comme l'église, l'état participe à une violence systémique faites au femmes. La loi ne les protège pas, et surtout les mairies ne les protègent.

C'est triste car cet homme recommencera. Et il va affirmer que c'est son droit puisque cela été possible. 🐀🐁🐭🐰

La violence le harcèlement n’est pas réservée qu’aux hommes, j’ai été harcelée et menacée sans compter les dégradations de mon véhicule par une ex de mon mari pendant un moment, plainte classée sans suite, c’est pas beau ça :-))

Signaler Répondre

avatar
Lapinou le 06/10/2021 à 15:07

Triste nouvelle : car sa compagne croyait pouvoir recommencer sa vie ailleurs tranquillement.

Au final nous devons réfléchir à institutionnalisée les ruptures de façon rapide.

Les travers du divorce freinent les mariages et augmentent les risques de violences conjugales.

Tout comme l'église, l'état participe à une violence systémique faites au femmes. La loi ne les protège pas, et surtout les mairies ne les protègent.

C'est triste car cet homme recommencera. Et il va affirmer que c'est son droit puisque cela été possible. 🐀🐁🐭🐰

Signaler Répondre

avatar
lugdunum6.01 le 06/10/2021 à 13:57

Picasso, va nous dire que sur le fronton des mairies est inscrit "Liberté, Egalité, Fraternité"

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 06/10/2021 à 13:45

ah oui ça pululle les parigots à Lyon
et c’est pas les meilleurs

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.