Vidéoprotection, trafic de drogue et Interpol : Gérald Darmanin fait le point à Lyon

Vidéoprotection, trafic de drogue et Interpol : Gérald Darmanin fait le point à Lyon
Gérald Darmanin ce jeudi à Lyon - LyonMag

Tandis que le thème de la sécurité est au coeur des préoccupations ces derniers temps, Gérald Darmanin était en visite à Lyon ce jeudi soir.

Le ministre de l’Intérieur a tout d’abord inspecté le nouvel Hôtel de Police Marius Berliet dans le 8e arrondissement.

Là, il a été accueilli par Grégory Doucet, maire de Lyon, Renaud Payre, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de la Politique de la Ville, Mohamed Chihi, adjoint au maire en charge de la Sécurité et Pierre Oliver, maire LR du 2e arrondissement.

Durant la visite des locaux policiers entièrement rénovés, l’homme d’Etat a pu échanger avec les chefs des différents services qui composent l’immense Hotel. Il a passé beaucoup de temps au Centre d’Information et de Commandement, le coeur névralgique des forces de l’ordre à Lyon.

C’est après cette visite républicaine que Gérald Darmanin a accepté d’échanger avec les journalistes présents. Il a d’abord évoqué l’épineuse question des caméras de vidéoprotection, sujet sur lequel il a un léger désaccord avec Grégory Doucet.

En effet, plus tôt dans la journée, le ministre avait recommandé publiquement l’ajout de caméras au maire. Ce à quoi l’édile a répondu, lui aussi publiquement au micro de nos confrères de Radio Scoop, que Lyon était déjà bien assez équipée en la matière et que des renforts humains s’imposaient. "Jusqu’à preuve du contraire, ce ne sont pas les caméras qui attrapent les délinquants", a-t-il notamment déclaré.

Caméras, renforts humains ou les deux ?

Les deux hommes se sont donc retrouvés sur le parvis de l’Hotel de Police et Grégory Doucet écoutait attentivement les phrases prononcées par le résident de la place Beauvau. "D’abord, ‘plus de personnes’, ce n’est pas la première fois que vient à Lyon et je tiens cette promesse. Nous augmentons les effectifs de police nationale comme jamais ils n'ont été augmentés dans la ville de Lyon. C’est notamment grâce à Gérard Collomb et au recrutement qu’il avait fait il y a trois ans que je peux désormais annoncer ces arrivées concrètes puisque 79 policiers nationaux sont déjà arrivés depuis le début de l’année", a déclaré Darmanin.

Mais selon lui, "nous avons besoin d’autre chose pour lutter contre l’insécurité (…) il y a 570 caméras à Lyon, il en manque dans certains quartiers", a-t-il poursuivi.

"Le ministre a évoqué les chiffres certes, je lui ai rappelé la nécessité, pour moi, en tant que maire, d’avoir une visibilité très précise sur les effectifs qui arrivent à Lyon (…) il n’a pas encore les chiffres lui-même", a, un peu plus tard, confié Grégory Doucet à LyonMag en précisant qu’il avait notamment été question du besoin urgent de renforts à la Guillotière.

Trafic de drogue : Rillieux et Villeurbanne passent en "quartiers témoins"

Chacun l’admet, cette insécurité croissante est étroitement liée au développement du trafic de drogue dans l’agglomération lyonnaise. C’était d’ailleurs le sujet principal de la venue de Gérald Darmanin à Lyon. Le ministre a annoncé la création de deux quartiers "témoins" à Rillieux-la-Pape et à Villeurbanne. Dans ces zones, il y aura "une concentration très forte de moyens". Caméras à l’intérieur des immeubles, interventions des bailleurs sociaux pour d’éventuelles expulsions, intensifications des enquêtes judiciaires : tout sera mis sur la table pour organiser une "reconquête, cage d’immeuble par cage d’immeuble".

Interpol, la polémique

Le troisième et dernier sujet local évoqué par Gérald Darmanin concerne une institution internationale : Interpol (dont le siège est situé dans le 6e arrondissement de Lyon). Alors qu’en novembre prochain l’organisation devra choisir son nouveau directeur, le général émirati Ahmed Naser Al-Raisi est aujourd’hui le seul candidat. Cependant, de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer les agissements passés du militaire. Il est en effet accusé d’autoriser largement la pratique de la torture par ses services, à l’encontre des opposants au régime monarchique des Emirats-Arabes-Unis.

Le député du Rhône Hubert Julien-Laferrière a notamment demandé au gouvernement français et à Gérald Darmanin d’intervenir et de s’opposer à cette probable nomination. "La France va étudier toutes les candidatures, écouter la campagne et recevoir les Etats avant de choisir ce qu’elle pense être le mieux pour elle et pour la coopération internationale", a promis le ministre de l’Intérieur. Un jeu en touche qui permet donc au gouvernement de temporiser.

L.M.

X
19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gracieux69 le 09/10/2021 à 10:40

Pourquoi n'avoir pas pris ces mesures plus tôt? Aujourd'hui, cela ressemble à des mesures électoralistes

Signaler Répondre

avatar
Fuchs 2 le 09/10/2021 à 01:05
MEUHMEUH a écrit le 08/10/2021 à 10h31

Lyon le nouveau saint tropez! Vous pouvez croiser Darmanin , Jadot, Hidalgo, Panier, Ruffin , des mouton,s un semi-maire. mais pas rillieux ni vaux, ni venissieux, ni à la guill' . Bon weekend

Darmanin ? C'est pas lui qui a déjà des casseroles au fessier , et qui , pourtant , est toujours en fonction !?????
C'est pas beau , la politique ?!
Jamais jugé ou alors , longtemps après.....

Signaler Répondre

avatar
Toussaufecologiste le 08/10/2021 à 22:40

Je suis passé à venissieux récemment , tout le long ce l avenue Ambroise croisat des individus assis dans l attente des acheteurs, collez 2 ou 3 fourgons de ces qui tournent en permanence comme ça au moins cela bloquera temporairement le traffic

Signaler Répondre

avatar
MEUHMEUH le 08/10/2021 à 10:31

Lyon le nouveau saint tropez! Vous pouvez croiser Darmanin , Jadot, Hidalgo, Panier, Ruffin , des mouton,s un semi-maire. mais pas rillieux ni vaux, ni venissieux, ni à la guill' . Bon weekend

Signaler Répondre

avatar
modérateur le 08/10/2021 à 10:30
Untel69 a écrit le 08/10/2021 à 09h22

Rigolo les caméras, ça n'empêche rien... ça permet juste d'avoir une piste pour trouver le fauteur de trouble après-coup, mais le mal est fait.
Regardez dans le métro, partout des affiches ou autocollants, "sous vidéo-surveillance pour votre sécurité"... mais un deglingo peut mettre la ligne A à l'arrêt rien qu'en pissant. Preuve, s'il en faut, que la vidéo-surveillance ne protège rien ni personne de rien ni personne.

Quant à Interpol, puisqu'on en parle, est-ce qu'on pourrait revenir sur les conditions d'obtention du terrain où se trouve cette entreprise privée ?

Et? Oui la caméra est un outil de travail qui est utile seulement si elle est bien utilisée, ce n'est pas nouveau. Vous ne pouvez pas également sous-estimé sont effet de dissuasion.

Signaler Répondre

avatar
Oconnor le 08/10/2021 à 10:03

Et pourquoi ce ne serait tout simplement pas les "sanctions" qui sont manquantes?

Signaler Répondre

avatar
Untel69 le 08/10/2021 à 09:22

Rigolo les caméras, ça n'empêche rien... ça permet juste d'avoir une piste pour trouver le fauteur de trouble après-coup, mais le mal est fait.
Regardez dans le métro, partout des affiches ou autocollants, "sous vidéo-surveillance pour votre sécurité"... mais un deglingo peut mettre la ligne A à l'arrêt rien qu'en pissant. Preuve, s'il en faut, que la vidéo-surveillance ne protège rien ni personne de rien ni personne.

Quant à Interpol, puisqu'on en parle, est-ce qu'on pourrait revenir sur les conditions d'obtention du terrain où se trouve cette entreprise privée ?

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 08/10/2021 à 08:33
nonmaiscepaspourdire a écrit le 08/10/2021 à 07h51

La surveillance généralisée se met en place, sous prétexte d'attentats et de fauteurs de troubles, ils ont réussit leur affaire facilement. Il nous faudra bien traverser dans les clous et avoir un comportement parfait sous peine d'amendes à répétition.

Nous sommes trop nombreux et les cas graves sont donc plus nombreux .
La densité augmente les loups se mangent entre eux .
Et les écolos font des enfants en nombre ...
La liberté deviendra possible que sur certains chemins ..

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 08/10/2021 à 08:20

Les caméras apaisent la rue Mr Doucet .

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 08/10/2021 à 08:18
Chouki a écrit le 08/10/2021 à 06h49

Moi ce qui m amuse, c est que Doucet est contrre les cameras en ce qui concernce la surveillance car selon lui unr camera n ' arrête pas le délinquants.

Par contre les cameras ou radars pout fimer les automobilistes' ou motards ne lui posent aucun problème alors,qu aux dernieres nouvelles, cela n arretent pas les chauffards.

La différence entre les deux, c est que l un rapporte du fric a la ville et que l on sait que l obssession des, ecolos c est la voiture et non pas la sécurité des habitants de leurs villes

Comme quoi chaque parti a, son obssession

Vous avez totalement raison !
Mais il faut , aussi verbaliser les automobilistes qui commettent des infractions car là aussi il y a une vraie délinquance .
Trop d'individus roulent sans assurance et sans permis .
Je n'ai jamais compris que monsieur Doucet soit si peut intéresser a la sécurité des Lyonnais .
Quand on a des individus qui place des terreaux sous les fenêtres de la mairie viennent se moquer et narguer monsieur Doucet en faisant des redeos .
Monsieur Doucet ferait mieux de faire profil bas et commencer à écouter la majorité des demandes des Lyonnais qui sont , la sécurité et la propreté de la ville de Lyon . J.M

Signaler Répondre

avatar
nonmaiscepaspourdire le 08/10/2021 à 07:51

La surveillance généralisée se met en place, sous prétexte d'attentats et de fauteurs de troubles, ils ont réussit leur affaire facilement. Il nous faudra bien traverser dans les clous et avoir un comportement parfait sous peine d'amendes à répétition.

Signaler Répondre

avatar
Méfiez-vous des 'men in black' ! le 08/10/2021 à 07:39

Et cet évêque qui vient de déclarer que la loi canonique n'est pas obligée de se composer avec les lois de la République ?
Quel culot, après le rapport Sauvé ! alors là on voit l'exemple d'une communauté qui n'a pas de honte en défiant à la fois la décence commune et les lois écrites, tout simplement ! Monsieur Darmanin, les victimes de la pédocriminalité attendent votre réponse à cette prise de position totalement séditieuse.

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 08/10/2021 à 06:49

Moi ce qui m amuse, c est que Doucet est contrre les cameras en ce qui concernce la surveillance car selon lui unr camera n ' arrête pas le délinquants.

Par contre les cameras ou radars pout fimer les automobilistes' ou motards ne lui posent aucun problème alors,qu aux dernieres nouvelles, cela n arretent pas les chauffards.

La différence entre les deux, c est que l un rapporte du fric a la ville et que l on sait que l obssession des, ecolos c est la voiture et non pas la sécurité des habitants de leurs villes

Comme quoi chaque parti a, son obssession

Signaler Répondre

avatar
Langage.... le 08/10/2021 à 04:55

Les caméras ne protègent pas, mais surveillent. Rien de remplacera une véritable présence policière suivie d'une action réelle de la justice gaspillant des crédits pour une poignée d'individus accumulant les rappels à la loi et autres sursis.

Quant aux promesses faites à quelques mois des élections, qui est vraiment dupe ?

Signaler Répondre

avatar
Peppone le 08/10/2021 à 01:11

Policier à la retraite me disant que ils avaient recuent des ordres, de l état pour éviter toute eclatement possible du bien vivre ensemble..
D ou le probleme d ailleurs avec certains d entre eux.....

Signaler Répondre

avatar
Olivier Variant le 08/10/2021 à 00:16

Lyon devient vraiment une ville dangereuse. Deux passage à Bellecour. Deux tentatives de vol ces deux derniers mois. Le jour où je vais buter un soir disant mineur isolé, personne ne me pardonnera et ce sera prison direct.

Signaler Répondre

avatar
John-69003 le 07/10/2021 à 23:48

Caméra dans les immeubles y vont pas rester entiere lgt

Signaler Répondre

avatar
Victor et xavier le 07/10/2021 à 22:49

Il serait bien aussi de s'attaquer aux nuisances nocturnes...
Les mêmes voyoux organisant des fêtes durant le confinement.
Un coach de sport hargneux et prétentieux

Signaler Répondre


Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.