Lyon : une patiente d'un hôpital psychiatrique dans le coma, un autre résident interpellé

Lyon : une patiente d'un hôpital psychiatrique dans le coma, un autre résident interpellé
Illustration - LyonMag

Une femme a été découverte inanimée ce mercredi à l'hôpital Saint-Jean-de-Dieu du 8e arrondissement de Lyon.

Cette patiente âgée de 47 ans était en arrêt cardiaque quand elle a été secourue, d'abord par le personnel de l'établissement, puis par le SAMU. Selon Le Progrès, les médecins qui l'ont pris en charge ont remarqué des traces de strangulation autour de son cou.

L'hypothèse d'un accident de santé a donc très vite été écartée et la police a ouvert une enquête. Selon les premiers éléments, un homme a été vu en train de tenter de réanimer la victime avant de prendre la fuite juste après les faits. Autre constatation, le pantalon de la patiente était défait quand les premiers agents sont intervenus.

Le suspect a été identifié grâce au système de vidéosurveillance interne : il s'agit d'un autre patient âgé de 18 ans. Ce dernier a donc été interpellé et les enquêteurs ont retrouvé des vêtements identifiés au moment des faits dans sa chambre et cachés dans un buisson.

Interrogé en garde à vue, le suspect a reconnu avoir eu une altercation avec la victime qui se trouve dans le coma. Après la dispute, une bousculade aurait entraîné la chute et le malaise de la résidente. Toujours selon Le Progrès, il aurait nié toute agression sexuelle.

Présenté au parquet ce vendredi, il fait désormais l'objet d'une information judiciaire.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pigé le 04/12/2021 à 19:50
Bienvenue en enfer a écrit le 04/12/2021 à 11h35

Si vous saviez le nombre d’agressions sexuelles et de viols qui se passent dans les hôpitaux psychiatriques et autres établissements de santé, EPHAD compris vous en seriez étonné. Bon courage à ceux , qui veulent refaire le monde en affrontants tous ses démons qui sont chez eux .

Vous n’en savez rien, vous ne faites de donner libre cours à vos fantasmes en vous achetant le sentiment d’exister un peu.

Signaler Répondre

avatar
Bienvenue en enfer le 04/12/2021 à 11:35

Si vous saviez le nombre d’agressions sexuelles et de viols qui se passent dans les hôpitaux psychiatriques et autres établissements de santé, EPHAD compris vous en seriez étonné. Bon courage à ceux , qui veulent refaire le monde en affrontants tous ses démons qui sont chez eux .

Signaler Répondre

avatar
Raf bonjour le 04/12/2021 à 10:47
jeeep a écrit le 04/12/2021 à 07h13

Merci aux soignants de ces services très compliqués. Mon épouse y séjournant beaucoup depuis 30 ans, je sais de quoi je parle! Il leur faut combiner liberté et surveillance... C’est un véritable drame. prions pour elle et sa famille. Je n’oublie pas l’assassin qui serait à convertir...à la douceur

Relisez vous jeeep, vous vous exprimez comme un gosse de 10 ans. Sophisme et démagogie à tous les étage.
L’eau ça mouille !!!

Signaler Répondre

avatar
Quotidien le 04/12/2021 à 07:44

Une histoire de fous dans un monde de fou, tous simplement.

Signaler Répondre

avatar
jeeep le 04/12/2021 à 07:13

Merci aux soignants de ces services très compliqués. Mon épouse y séjournant beaucoup depuis 30 ans, je sais de quoi je parle! Il leur faut combiner liberté et surveillance... C’est un véritable drame. prions pour elle et sa famille. Je n’oublie pas l’assassin qui serait à convertir...à la douceur

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.