Prison de Lyon-Corbas : les téléphones portables des détenus enfin neutralisés par des brouilleurs d'ondes mi-2022 ?

Prison de Lyon-Corbas : les téléphones portables des détenus enfin neutralisés par des brouilleurs d'ondes mi-2022 ?
Des détenus de la prison de Corbas - LyonMag

Le 11 septembre dernier, le clip des Daltons rappelait à tous que les téléphones portables sont légions derrière les barreaux. Et qu’à la prison de Lyon-Corbas, il est possible de les utiliser sans problème.

Many GT se filme en tenue jaune et noire à l’aide de son téléphone portable, et partage la vidéo à ses complices rappeurs. Le leader des Daltons est pourtant incarcéré depuis des semaines à la prison de Lyon-Corbas. Depuis sa cellule, il a donc trouvé le temps de se procurer un cellulaire et n’a eu aucun mal à l’exploiter.

Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg, car des dizaines de détenus se filment chaque jour et alimentent les réseaux sociaux, et notamment Snapchat, en petits films.

Pour beaucoup de commentateurs, c’est l’indignation. Si la lutte contre le trafic de portables en interne est si compliquée, pourquoi ne pas brouiller les ondes ? Après tout, le personnel pénitentiaire laisse ses affaires dans des casiers à l’entrée et ne communique qu’à l’aide de radios type talkie-walkie aux fréquences bien désignées.

Et Nicole Belloubet, ministre de la Justice en 2018, avait promis que l’ensemble des prisons françaises seraient équipées. Depuis, 125 millions d’euros minimum ont été dépensés, pour des résultats peu concluants.

Le problème, c’est que de tels appareils sont coûteux. Mais surtout qu’ils deviennent obsolètes à vitesse grand V puisque les générations de standards de téléphonie mobile évoluent. Un brouilleur efficace contre la 4G ne l’est pas forcément avec la 5G. Et rares sont aujourd’hui les appels passés autrement qu’avec des applications type WhatsApp, qui utilisent le Web mobile.

Lors d'une visite impromptue de la prison réalisée la semaine dernière avec le sénateur LR du Rhône Etienne Blanc, les journalistes de LyonMag ont pu constater que leurs téléphones fonctionnaient encore parfaitement. Le directeur Daniel Willemot nous a alors confirmé qu’aucun dispositif n’était actuellement déployé à Corbas. Mais qu’un brouillage efficace serait installé mi-2022. Efficace même contre la 5G ?

Des manifestations à craindre ?

Reste à connaître la réaction des détenus lyonnais. Mi-septembre, une manifestation avait éclaté au sein de la prison de Rennes-Vezin où des brouilleurs venaient d’être installés. Vingt-cinq prisonniers avaient refusé de regagner leurs cellules après la promenade, tandis que d’autres tentaient d’incendier lesdits boîtiers.

Quelques mois auparavant, c’est à la maison d’arrêt de Toulouse-Seysses que la même protestation devait être matée. Outre le refus de regagner les cellules, des détenus simulaient des maux de tête provoqués selon eux par les brouilleurs.

A.A.

La visite de la rédaction de LyonMag à la prison de Lyon-Corbas fera l'objet d'un dossier plus complet à retrouver dans notre prochain numéro de janvier, disponible en kiosques dès le 29 décembre.

X
24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Yo le 19/12/2021 à 16:52
Cc a écrit le 14/12/2021 à 07h54

Comme partout malheureusement ils sont débordés...Et en manque de moyens humains et financiers

Et en manque de compétence et d'envie .....

Signaler Répondre

avatar
Marguerite le 19/12/2021 à 16:48

Cela devrait fait de suite .......

Signaler Répondre

avatar
Cc le 14/12/2021 à 07:54
Yo a écrit le 13/12/2021 à 20h15

Si les service pénitentiaires faisaient leur travail, il n'y aurait pas besoin de brouilleurs !

Comme partout malheureusement ils sont débordés...Et en manque de moyens humains et financiers

Signaler Répondre

avatar
Cc le 14/12/2021 à 07:51
Ingénu a écrit le 13/12/2021 à 17h18

Vous avez raison, ne dites rien, ça vaut mieux. Les visiteurs de prison sont des bénévoles, et heureusement qu'ils sont là. Sans eux, on ne compterait plus les suicides des longues peines.

Les visiteurs au sens large...Je connais plutôt bien le milieu carcéral et je peux vous garantir le laxisme toujours plus important en faveur des détenus....pain frais et journal du jour (avant la salle de sport) à la maison d'arrêt de privas, tolérance sur le cannabis et les portables, mitard qui n'en est plus un. En sachant que la justice met moins de monde en prison on ne va pas plaindre les détenus

Signaler Répondre

avatar
Bressan le 14/12/2021 à 07:50
on se calme a écrit le 14/12/2021 à 06h42

Mais vous êtes un monstre !

Parce que eux n'en sont pas? Pour forcer un être humain a se prostituer, pour agresser l'autre, pour vendre des produits qui conduisent à la folie ou la mort, il ne faut pas être un monstre? Et pour croire que tous ces monstres vont revenir dans le "droit chemin", il faut être un doux rêveur, pour rester correct.

Signaler Répondre

avatar
on se calme le 14/12/2021 à 06:42
Bressan a écrit le 14/12/2021 à 03h10

Et alors? Qu'un proxénète, un dealer, un djihadiste ou un agresseur de petits vieux se suicide, qu'est-ce-que ça peut bien faire, sinon épurer et protéger la société ?

Mais vous êtes un monstre !

Signaler Répondre

avatar
Bressan le 14/12/2021 à 03:13
Cc a écrit le 13/12/2021 à 16h36

Et sinon rétablir les fouilles des visiteurs de prison...Je dis ça je dis rien

Ainsi que de certains avocats, et même de surveillants issus de certains quartiers.

Signaler Répondre

avatar
Bressan le 14/12/2021 à 03:10
Ingénu a écrit le 13/12/2021 à 17h18

Vous avez raison, ne dites rien, ça vaut mieux. Les visiteurs de prison sont des bénévoles, et heureusement qu'ils sont là. Sans eux, on ne compterait plus les suicides des longues peines.

Et alors? Qu'un proxénète, un dealer, un djihadiste ou un agresseur de petits vieux se suicide, qu'est-ce-que ça peut bien faire, sinon épurer et protéger la société ?

Signaler Répondre

avatar
LaFranceEnCrise le 14/12/2021 à 01:53

C'est bien gentil des mettre des brouilleur, je doute très fortement de leur efficacité car ok il y en a dans les couloirs et dans les cours mais son t'il assez réellement puissant j'en doute les porte des cellules son en acier pour la plus part donc déjà les ondes brouilleuses ne passe pas donc déjà là on a un problème et il reste ceux de la cour encore là c'est très simple sur tiktok on peux voir des vidéo de gens qui profite de se système il vous faut juste une clef 4g puissante avec une bonne puissance que au par avant Momo aura balancé par le grillage et le tour et joué.

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 13/12/2021 à 21:27

Bien le bonjour,
Au moins voilà une bonne nouvelle, il y aura pas de trafic au départ du centre pénitentiaire, bravo à l'administration.
Si ils ne sont pas content tant pis pour eux, il ne fallait pas faire le c..

Signaler Répondre

avatar
Yo le 13/12/2021 à 20:15

Si les service pénitentiaires faisaient leur travail, il n'y aurait pas besoin de brouilleurs !

Signaler Répondre

avatar
Ingénu le 13/12/2021 à 17:18
Cc a écrit le 13/12/2021 à 16h36

Et sinon rétablir les fouilles des visiteurs de prison...Je dis ça je dis rien

Vous avez raison, ne dites rien, ça vaut mieux. Les visiteurs de prison sont des bénévoles, et heureusement qu'ils sont là. Sans eux, on ne compterait plus les suicides des longues peines.

Signaler Répondre

avatar
Cc le 13/12/2021 à 16:36

Et sinon rétablir les fouilles des visiteurs de prison...Je dis ça je dis rien

Signaler Répondre

avatar
Tolérance extrême... le 13/12/2021 à 16:20

Quand la tolérance extrême devient de fait un droit...

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 13/12/2021 à 14:33

Ne plus pouvoir téléphoner pour les détenus c'est..."insupportable "...!

Signaler Répondre

avatar
bien d'accord ! le 13/12/2021 à 13:39
serieux mec a écrit le 13/12/2021 à 09h41

c'était tellement mieux l'époque du bagne. Au moins ça leur apprenait un métier et à se servir de leurs deux mains.
De la main d'oeuvre à bas cout, c'est ce qu'il nous manque actuellement...

je suis bien d'accord, dans la compétition internationale capitaliste entre les pays, la France a absolument besoin de personnes qui sont capables de casser des cailloux en plus petits cailloux... c'est clairement une industrie d'avenir !

Signaler Répondre

avatar
Pauvre type le 13/12/2021 à 13:26
Pauvre France. a écrit le 13/12/2021 à 10h51

En république bananière Française les excès de vitesse sont plus graves que les crimes.

Toi, tu as dû te faire gauler en excès de vitesse, et pas qu'une fois. Ça va, respire par le nez et calme toi. Toi aussi tu es un délinquant. Et si ton pote Z passe aux élections, tu iras casser des cailloux avec ceux que tu détestes.

Signaler Répondre

avatar
Club med! le 13/12/2021 à 11:56
Paix sociale? a écrit le 13/12/2021 à 11h14

La question, est-ce que ce n'est pas acheter une relative paix sociale dans les prisons, que leur laisser leurs téléphones avec internet et messagerie?

Avec des séances de massage gratuites pendant qu'on y est!

Signaler Répondre

avatar
Paix sociale? le 13/12/2021 à 11:14

La question, est-ce que ce n'est pas acheter une relative paix sociale dans les prisons, que leur laisser leurs téléphones avec internet et messagerie?

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France. le 13/12/2021 à 10:51

En république bananière Française les excès de vitesse sont plus graves que les crimes.

Signaler Répondre

avatar
Papillondesiles le 13/12/2021 à 10:09

Cayenne, Cayenne, Cayenne, Cayenne, Cayenne, ... Ah !!! C’était le bon temps des vrais détenus

Signaler Répondre

avatar
La République en faillite! le 13/12/2021 à 09:53

Quelle honte pour l'Etat français, incapable de récupérer des téléphones portables rentrés illégalement dans les prisons!

Signaler Répondre

avatar
serieux mec le 13/12/2021 à 09:41

c'était tellement mieux l'époque du bagne. Au moins ça leur apprenait un métier et à se servir de leurs deux mains.
De la main d'oeuvre à bas cout, c'est ce qu'il nous manque actuellement...

Signaler Répondre

avatar
Connor McLeod le 13/12/2021 à 09:27

Les prisonniers qui manifestent pour leurs portables, non mais je rêve.
Vous êtes en prison les mecs, c'est pas le club med... et tant pis pour votre bizness !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.