Opération Fêtes de fin d'année : des restaurants, commerces et grandes surfaces contrôlés dans le Rhône

Opération Fêtes de fin d'année : des restaurants, commerces et grandes surfaces contrôlés dans le Rhône
photo d'illustration - Lyonmag.com

Près de 400 contrôles seront menés jusqu'à début janvier par la Préfecture du Rhône dans le cadre de l'opération Fêtes de fin d'année.

L'objectif est de "renforcer les contrôles sur les produits alimentaires et non alimentaires ainsi que les prestations de service relatives aux fêtes de fin d’année", ont annoncé les services de l'Etat jeudi lors d'une opération de contrôle réalisée au centre commercial Leclerc à Saint-Priest, en présence du sous-préfet Julien Perroudon.

Ces contrôles concerneront essentiellement les commerces de bouche, les grandes et moyennes surfaces, notamment celles à dominante alimentaire et également celles spécialisées dans les jouets, les marchés alimentaires et non alimentaires, les sites de vente à distance de produits festifs et la restauration commerciale sur les quartiers touristiques ou captifs.

Pour les produits alimentaires, les vérifications concernent principalement l’hygiène, l’utilisation abusive de mentions telles que produits locaux ou du terroir, la loyauté de l’origine annoncée, les signes de qualité, le respect de l’obligation d’étiquetage en française ainsi que les conditions d’écoulement des invendus après les fêtes.

Concernant les produits non-alimentaires, les principaux points vérifiés relèvent de l’affichage des prix, de l’étiquetage de marquage, des opérations promotionnelles, de la sécurité des produits décoratifs de Noël et de la sécurité des jouets.

L’an dernier, 148 contrôles avaient été menés dans le département. Cela avait débouché sur 54 avertissements, 15 PV et 9 mesures de police administratives.

X
2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Efficacité française le 18/12/2021 à 17:03

On fait ça quand la vague est déjà là, évidemment… Le faire avant aurait permis de prévenir plutôt que punir ! Toujours plus loin dans la connerie. Impossible n’est pas macronien !

Signaler Répondre

avatar
Pas compris. le 17/12/2021 à 18:10

"la restauration commerciale sur les quartiers touristiques ou captifs."

Je vois ce qu'est un quartier touristique, mais un quartier captif...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.