Dégradation d'une caméra de vidéosurveillance par deux adolescents : la Ville de Lyon porte plainte

Dégradation d'une caméra de vidéosurveillance par deux adolescents : la Ville de Lyon porte plainte
Lyonmag.com

La Ville de Lyon a porté plainte après la dégradation d'une caméra de vidéosurveillance située dans le 2e arrondissement.

Deux adolescents ont été repérés par les opérateurs vidéo alors qu'ils étaient en train de jeter des projectiles sur une caméra de vidéoprotection. Les faits se sont déroulés lundi vers 19h place Camille Georges.

Les agents de la BAC, aidés par les services municipaux, ont rapidement localisé les deux suspects, âgés de 14 et 16 ans. Ces derniers ont été interpellés quelques minutes plus tard rue Denuzière.

Le plus jeune garçon a nié les faits, tandis que le jeune homme de 16 ans a reconnu avoir dégradé la caméra. Il sera présenté au parquet ce mercredi en vue de sa mise en examen.

A noter que le préjudice est estimé à 12 000 euros.

X
15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Clyde le 13/01/2022 à 07:16
Connor McLeod a écrit le 12/01/2022 à 16h06

Une autre question serait : qui le leur a demandé ? serait-ce à proximité d'un point de deal ?

Probablement qu'elle gênait un certain business ...

Signaler Répondre

avatar
Ouiauxvoituresnonauxverts le 12/01/2022 à 22:07
mouchette a écrit le 12/01/2022 à 15h17

Et alors ? Qui va rembourser ?

Ces rigolos, bien sûr

Signaler Répondre

avatar
SaoulPorter le 12/01/2022 à 20:58

Qui ne degrade pas, n'est pas lyonnais. 👍

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 12/01/2022 à 20:45

Vous eussiez vos enfants comment ...

Signaler Répondre

avatar
Grincheux le 12/01/2022 à 18:44
sofinco a écrit le 12/01/2022 à 15h48

encore faut il que les parents soient solvables.... et meme qu ils acceptent de payer!

s'il ne sont pas solvables c'est leur assurance RC qui va payer... c'est à dire nous tous

Signaler Répondre

avatar
A régler le 12/01/2022 à 18:37

Pour régler le problème, supprimons les caméras, comme ça elles ne pourront plus être dégradées, et ça fera des économies d'électricité, et supprimera le travail de quelques entreprises capitalistes. Doucet devrait être d'accord avec cette proposition.

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 12/01/2022 à 18:27
ben forcément a écrit le 12/01/2022 à 15h38

C est le casseur qui va payer , ou son géniteur si il est mineur .
La ou ça va trainer ,c est pour le cout de la réparation ( 12 000 euros est exagéré )
Autrement la peine en elle même sera ...mineure elle aussi

Et s'il n'est pas solvable, cela passera en "pertes et bénéfices" c'est-à-dire, le contribuable !

Signaler Répondre

avatar
A voir... le 12/01/2022 à 18:22
ben forcément a écrit le 12/01/2022 à 15h38

C est le casseur qui va payer , ou son géniteur si il est mineur .
La ou ça va trainer ,c est pour le cout de la réparation ( 12 000 euros est exagéré )
Autrement la peine en elle même sera ...mineure elle aussi

12 K€ exagéré ?.. Ça grimpe vite les prix... Ça va du déplacement des la Police pour les arrêter, l'établissement des procédures de dépôt de plainte qui vont occuper dss agents municipaux, l'évaluation et l'expertise des dégâts par le fabriquant, les coûts d'expédition et les rapports associés, les procédures pour la commande du matériel, le déplacement de techniciens avec location de nacelle, les vérifications de fonctionnement, le règlement des factures avec les procédures associées....
C'est pas juste le prix de la caméra, c'est le global qu'il faut voir..

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 12/01/2022 à 17:30

Excellent !!
Caméras de surveillance publique, donc gérées par la police.
Donc la police porte plainte chez elle pour des dégradations sur leurs caméras en espérant qu'ils seront remboursés par des mineurs de 14 et 16 ans ??
Tout çà pour arriver à un stage de moto-cross et ce sera tout...

Signaler Répondre

avatar
Connor McLeod le 12/01/2022 à 16:06

Une autre question serait : qui le leur a demandé ? serait-ce à proximité d'un point de deal ?

Signaler Répondre

avatar
sofinco le 12/01/2022 à 15:48
ben forcément a écrit le 12/01/2022 à 15h38

C est le casseur qui va payer , ou son géniteur si il est mineur .
La ou ça va trainer ,c est pour le cout de la réparation ( 12 000 euros est exagéré )
Autrement la peine en elle même sera ...mineure elle aussi

encore faut il que les parents soient solvables.... et meme qu ils acceptent de payer!

Signaler Répondre

avatar
la good news le 12/01/2022 à 15:40

ce que je retiens de cet article, c est qu il y a des gens qui visionnent en temps réel les images des cameras!!!!!!!!!

d'ou mes questions :
comment se fait il qu on puisse lire que des bandes ont le temps de venir degrader a plusieurs reprises des cameras, jusqu'a leur destruction, sans que le police ne bouge?
comment se fait il que personne n ai vu sur les cameras, des rodeos place Bellecour ou au Terreaux en pleine journée?
comment se fait il qu on soit incapable de signaler et suivre des delinquants motorisés qui mettent le bazar un peu partout dans la metropole?

Signaler Répondre

avatar
ben forcément le 12/01/2022 à 15:38
mouchette a écrit le 12/01/2022 à 15h17

Et alors ? Qui va rembourser ?

C est le casseur qui va payer , ou son géniteur si il est mineur .
La ou ça va trainer ,c est pour le cout de la réparation ( 12 000 euros est exagéré )
Autrement la peine en elle même sera ...mineure elle aussi

Signaler Répondre

avatar
LyLy le 12/01/2022 à 15:35

6 mois chacun à balayer et ramasser les détritus dans les rues de leur quartier pour ces deux idiots, ça devrait leur faire les pieds. Sans salaire !

Signaler Répondre

avatar
mouchette le 12/01/2022 à 15:17

Et alors ? Qui va rembourser ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.