Près de Lyon : il sabote une caméra de vidéo-surveillance et se fait arrêter en flagrant délit

Près de Lyon : il sabote une caméra de vidéo-surveillance et se fait arrêter en flagrant délit
photo d'illustration - Lyonmag.com

Un jeune de 16 ans a été interpellé dans la nuit de mardi à mercredi à Décines pour avoir saboté une caméra de vidéosurveillance.

L'adolescent avait d'abord été aperçu en train de mettre le feu à des poubelles, avenue Jean Jaurès, avant d'être localisé au pied d'un mât supportant des caméras municipales. L'installation présentait des traces de pesée et des câbles arrachés. Une perte de signal momentanée avait d'ailleurs été observée.

Le mineur a finalement été arrêté en flagrant délit. Défavorablement connu des services de police, le jeune homme a reconnu les faits. Il a été mis en examen et écroué.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Decines le 25/07/2021 à 21:54

Bonjour , c'est pas la faute des parents déjà , je les connu personnellement il sont donné la bonne éducation mais le jeune , fugue par la fenêtre , le jeune est suivi depuis son petit jeune âge par un pedopsychatre , il est hyperactif , et bien suivi !

Signaler Répondre

avatar
Lalanne president le 18/07/2021 à 09:59

Un valeureux résistant contre l'oppression de la dictature sanitaire.
Après le débarquement des gilets jaunes pour libérer les ronds points, il sera nommé maréchal.

Signaler Répondre

avatar
Prato le 17/07/2021 à 09:41

Les parents de ces cas là ? Ils sont à l'ouest depuis longtemps, ils ne maîtrisent plus rien

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 16/07/2021 à 23:31

Le caïd qui a donné l ordre et l argent dort tranquille ...il trouvera une nouvelle fourmi ...vite

Signaler Répondre

avatar
Jitou69 le 16/07/2021 à 21:37

Il faut enfermer les parents dans des centres de rééducation car ce sont eux qui cause le plus de tord à leurs ados décérébrés.

Signaler Répondre

avatar
hubris123 le 16/07/2021 à 21:01
Marie Gabrielle a écrit le 16/07/2021 à 19h56

Déjà l'éducation, que font les parents ?c'est aux parents de mettre des limites
On ne peut pas demander à la société d'éduquer les gamins, si les familles n'en sont pas capables elles n'en font pas, après les remettre dans le droit chemin reste à l'appréciation des juges pour enfant, centres fermés avec éducateurs spécialisés. Le problème est tellement vaste qu'il y a sûrement d'autres solutions qui doivent être traitées avec courage de la part de nos politiques. Certains sont dans la victimisation
De ces jeunes et vous avez raison ce n'est pas un service à leur rendre.

Au contraire, le laxisme et la lâcheté ordinaire de la société sont le terreau sur lequel s'épanouit la délinquance.

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 16/07/2021 à 19:56
Mouhaha 0,001 a écrit le 16/07/2021 à 17h09

Un jour peut-être on arrêtera de lire « Défavorablement connu des services de police » n’est-ce pas une forme de maltraitance que de laisser des jeunes devenir des délinquants sans jamais mettre des limites, est une preuve de laxisme ou de je m’en foutisme :-)

Déjà l'éducation, que font les parents ?c'est aux parents de mettre des limites
On ne peut pas demander à la société d'éduquer les gamins, si les familles n'en sont pas capables elles n'en font pas, après les remettre dans le droit chemin reste à l'appréciation des juges pour enfant, centres fermés avec éducateurs spécialisés. Le problème est tellement vaste qu'il y a sûrement d'autres solutions qui doivent être traitées avec courage de la part de nos politiques. Certains sont dans la victimisation
De ces jeunes et vous avez raison ce n'est pas un service à leur rendre.

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 16/07/2021 à 19:22

la belle époque des Maisons dites de Correction......mais je dois être facho d'évoquer ça ,et en prime réactionnaire ...

Signaler Répondre

avatar
Balance le 16/07/2021 à 18:55
Foxy69 a écrit le 16/07/2021 à 18h49

moi

Un indic :) :) :) :)

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 16/07/2021 à 18:49
SARL victimologie a écrit le 16/07/2021 à 17h42

Mais qui être connu FAVORABLEMENT des services de polices?

moi

Signaler Répondre

avatar
réponse. le 16/07/2021 à 17:56

Un gars qui s'était fait arrêter sur la route par les forces de l'ordre remarquant son comportement exemplaire depuis un hélicoptère, et qui ont constaté qu'il roulait sans permis ?

Zut, cela ne marche pas.

Signaler Répondre

avatar
SARL victimologie le 16/07/2021 à 17:42

Mais qui être connu FAVORABLEMENT des services de polices?

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 16/07/2021 à 17:09

Un jour peut-être on arrêtera de lire « Défavorablement connu des services de police » n’est-ce pas une forme de maltraitance que de laisser des jeunes devenir des délinquants sans jamais mettre des limites, est une preuve de laxisme ou de je m’en foutisme :-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.