Près de Lyon : la mairie de Mions porte plainte après des tirs de paintball sur son centre de vaccination

Près de Lyon : la mairie de Mions porte plainte après des tirs de paintball sur son centre de vaccination
Photo d'illustration - LyonMag

Geste de protestation antivax ou passe-temps pas très intelligent ?

Samedi matin, à l’ouverture du centre de vaccination de Mions, les équipes ont pu remarquer que des tirs de peinture avaient été réalisés sur des vitres par des armes de paintball. Selon le Progrès, la mairie a décidé de porter plainte.

En plus du centre culturel Jean-Moulin, transformé en centre de vaccination durant les vagues de l’épidémie, une grande opération le 22 janvier prochain avec 3000 créneaux ouverts pour administrer une dose de Pfizer est programmée à l’espace Convergence de Mions.

X
11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Effectivement le 17/01/2022 à 13:28
QUID ? a écrit le 17/01/2022 à 10h21

Pas d'article sur le calme plat de la ville hier soir ? Zéro klaxon, pas de dégénérés ni de sauvage en voiture ou moto… une ville apaisée !

EH oui, les sangliers ont perdu contre le 7 eme village le plus petit du continent du bas

Signaler Répondre

avatar
QUID ? le 17/01/2022 à 10:21
Yomeos a écrit le 16/01/2022 à 10h04

Rectification ce ne sont pas des armes , ce sont des lanceurs . Sachant que vous êtes probablement payé pour écrire cet article , l'utilisation des bons mots me semble quand même être un minimum , pour rappel une arme ça tue ,une arme n'est pas en vente libre ,une arme ne tire pas des billes de peinture (hors cartouche de simulation qui elle tirent bien des billes de peinture évidemment ) . Le véritable problème votre article c'est que vous en venez carrément a utiliser des mots incorrect pour tenter de faire du buzz avec un article pseudo choquant . Ça reste certe un acte de vandalisme , mais non ils n'ont pas tirer avec des armes .

Pas d'article sur le calme plat de la ville hier soir ? Zéro klaxon, pas de dégénérés ni de sauvage en voiture ou moto… une ville apaisée !

Signaler Répondre

avatar
Grichka le 17/01/2022 à 10:09
Pat Ibulaire a écrit le 16/01/2022 à 22h16

les anti vaxs paient vos vaccins, vos très nombreux et inutiles tests (1 milliard par mois), vos soins quand vous êtes hospitalisés pour effets indésirables ou parce que vous avez attrapé malgré les 2 ou 3 doses le covid, vos boites de doliprane...

d'accord Igor !

Signaler Répondre

avatar
Pat Ibulaire le 16/01/2022 à 22:16
Veilleurdevie a écrit le 16/01/2022 à 10h26

Pourquoi affirmer que ce sont des antivax?

les anti vaxs paient vos vaccins, vos très nombreux et inutiles tests (1 milliard par mois), vos soins quand vous êtes hospitalisés pour effets indésirables ou parce que vous avez attrapé malgré les 2 ou 3 doses le covid, vos boites de doliprane...

Signaler Répondre

avatar
Veilleurdevie le 16/01/2022 à 10:26
Ciboul a écrit le 16/01/2022 à 08h43

Les anti Vax veulent être respectée?
Ils pourraient commencer par respecter ceux qui les soignent et ceux qui paient pour leurs réanimation.

Pourquoi affirmer que ce sont des antivax?

Signaler Répondre

avatar
Yomeos le 16/01/2022 à 10:04

Rectification ce ne sont pas des armes , ce sont des lanceurs . Sachant que vous êtes probablement payé pour écrire cet article , l'utilisation des bons mots me semble quand même être un minimum , pour rappel une arme ça tue ,une arme n'est pas en vente libre ,une arme ne tire pas des billes de peinture (hors cartouche de simulation qui elle tirent bien des billes de peinture évidemment ) . Le véritable problème votre article c'est que vous en venez carrément a utiliser des mots incorrect pour tenter de faire du buzz avec un article pseudo choquant . Ça reste certe un acte de vandalisme , mais non ils n'ont pas tirer avec des armes .

Signaler Répondre

avatar
Fatumm le 16/01/2022 à 09:39

Ce n'est malheureusement que le début, le mépris et le désespoir engendrent la colère froide, avide de vengeance.

Signaler Répondre

avatar
Ciboul le 16/01/2022 à 08:43

Les anti Vax veulent être respectée?
Ils pourraient commencer par respecter ceux qui les soignent et ceux qui paient pour leurs réanimation.

Signaler Répondre

avatar
FAV9 le 16/01/2022 à 05:48

A ce niveau de connerie, on ne peut plus parler d'antivax, mais de délinquants, en plein apprentissage, ou, déjà très "aguerris".

Signaler Répondre

avatar
mouchette le 15/01/2022 à 21:17

C'est peut-être à l'insu de leur plein gré ? Geste maladroit voir accidentel.

Signaler Répondre

avatar
Les antivax et les neurones le 15/01/2022 à 21:14

Bref, les antivax dans toute leur splendeur et intelligence. Bon, pour une fois, ils n'ont pas saccagés les locaux, comme dans plein d'autres communes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.